Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 21:33

J'ai entendu pas mal de critiques sur la visite de François Hollande et de son homologue allemand à Oradour/Glane, petit village victime de la barbarie nazie et de la division Das Reich !!

 

Honnêtement, je trouve que la mauvaise foi est parfois mauvaise conseillère. Je suis prêt à tout critiquer chez Hollande, sa politique pitoyable, le bordel ahurissant que représente son gouvernement, sa vision à très courte vue, ses mensonges...

 

Mais sur le coup, il a eu raison. Il était temps que France et Allemagne affrontent la vérité en face ! Oui, Oradour a été martyrisée et les centaines de victimes avaient droit à une telle reconnaissance.

 

J'ai visité Oradour/Glane quand j'avais 11 ou 12 ans. J'en garde un souvenir épouvantable tellement les images sont fortes. Ces ruines, cette sensation de mort, l'évocation de tous ces destins brisés... J'en ai gardé une profonde aversion pour les lâches qui se vengent sur les civils. C'est sans doute pour cela que les munichards qui ne veulent pas punir Assad s'il a gazé son peuple ou ceux qui refusaient une intervention en Irak m'incommodent. C'est sans doute pour cela que je ne trouve aucune excuse aux islamistes qui tirent à la roquette sur des pélerins, font sauter des bombes sur des marchés ou égorge des journalistes.

 

Oui, Oradour/Glane méritait un hommage. Il méritait que le président s'y déplace. Il méritait que le président allemand vienne y chercher un pardon que la postérité ne lui donnera peut-être pas.

 

La polémique ? Mais quelle polémique ? Elle est ridicule. On cherche des visées électoralistes, voire des justifications pour des frappes en Syrie. Mais quel rapport avec plus de 650 personnes (dont 205 enfants) massacrées par les SS ? Et quand bien même, Hollande chercherait à récupérer quelque chose (mais quoi ?), cette visite aura fait connaître Oradour à des centaines de milliers de jeunes (et moins jeunes).

 

L'an prochain, on "fêtera" les 100 ans du démarrage de la première guerre mondiale. Hollande sera toujours président. Va-t-on aussi polémiquer quand il devra se faire l'ordonateur de cet évènement ?

 

La politique a ses limites ! la critique aussi ! A un moment, il faut savoir se dire "Oui, il a eu raison de le faire. L'homme que je n'aime pas a eu raison de le faire".

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans histoire
commenter cet article

commentaires

michèle 05/09/2013 13:40


BIEN ! Comme pour vous, Oradour m'a frappée lorsque je l'avais visitée... (quasiment à votre âge d'ailleurs). Ce n'est pas trop tôt de penser un peu aux non-juifs persécutés par les nazis.

D.J 04/09/2013 22:36


J'ai voulu voir un peu les commentaires sur le site du Figaro concernant le sujet. Si pour la plupart ils sont corrects; ont y trouve encore des abrutis qui mélangent tout est n'importe
quoi. Je passe sur ceux qui disent en gros que Hollande a bien mieux à faire ou qu'il essaie de justifier l'intervention en Syrie etc..


 


Mais on peut lire des commentaire d'abrutis qui nous sortent pour détourner les crimes nazis dans ce village, la Palestine, le Vietnam, Hiroshima, Nagazaki, Dresde, Napoléon etc...


 


D.J

D.J 04/09/2013 22:14


Aux infos sur la radio suisse couleur3 le président d' une association sur la mémoire des victimes d'Ouradour disait en gros ( j'ai plus les termes exacts ) que ce n'était pas trop tôt
qu'un ministre allemand pour la première fois vienne se recueillir à Ouradour. Fallait bien le faire un jour. Bref en gros; il dit qu'il faut aussi savoir tourner la page. Mais il
ne jette pas non plus la pierre aux anciens survivants qui ont vécu se drame qui ne voeint pas d'un très bon oeil la venue de ce ministre allemand.


 


Quand à Hollande il a fait son devoir de président et de citoyen français. Il n'y a rien à lui repprocher sur ce coup. C'est le contraire qui aurait été inadmissible. Tout comme quand
Obama est allé se reccueullir pour honnorer la mémoire des boy's mort en 44. Tu as raison de dire que l'adversité en politique doit avoir des limites. Il y a qui n'arrive même plus
à respecter cela au nom de divergence gauche-droite.


 


D.J 

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo