Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 07:30

Il y a quelques semaines, je m'interrogeais sur ce qui se passait en Ukraine et sur la validité du "rattachement" de la Crimée à la Russie.

 

Maintenant, on peut légitimement se dire que Poutine ne se contentera pas de la Crimée, et que c'est bel et bien une partie de l'Ukraine qu'il se prépare à avaler.

 

Les Américains ont la preuve que les miliciens pro-russes qui agissent actuellement dans l'est du pays sont en réalité des soldats russes. Cette ruse est vieille comme le monde : elle a permis à Hitler d'envahir la Pologne en faisant croire que des soldats polonais attaquaient l'Allemagne. Ces soldats étaient en fait des membres de la Wermacht déguisés en polonais. Personne n'était dupe, mais cela donnait l'illusion d'une guerre "juste" !

 

Si on peut reprocher à Kiev des maladresses dans la gestion de cette crise, il ne faut pas oublier que c'est bien l'Ukraine qui risque de se trouver amputé d'une partie de son territoire. Et que ceux qui, en Europe ou en France, disent qu'il est urgent de ne rien faire, que le nouveau pouvoir ukrainien est manipulé par la CIA (vieille rengaine) et qu'il est nostalgique du nazisme (oui, on lit de drôles d'arrengements avec la vérité, ces jours ci) l'oublient fort opportunément.

 

Soyons honnête : l'occident n'entrera pas en guerre avec la Russie pour l'Ukraine. Et peut être même pas pour les pays Baltes.

 

Les pays Baltes ? Pourquoi monter si haut vers le nord ?

 

Parce que là aussi une population russophone est présente , qu'elle a peut être des envie de retour vers la "mère patrie", que des miliciens pro-russes prendront peut être des garnisons lettones ou estoniennes en otage.... Et que, sans doute, nos sages alter mondialistes anti-américains nous expliqueront que la volonté lettone de rester unie n'est que dictée par l'impérialisme américain !!

 

Pour le moment, je ne vous qu'un seul impérialisme : il est russe ! et il s'affirme sans aucune honte !

 

Alors, où va l'Ukraine ?

 

A mon humble avis, à la catastrophe ! Dans le meilleur des cas, à la partition, dans le pire, à la disparition totale !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Moa 10/05/2014 14:38


Kikou 


Hélas, l'histoire se répète...


La Tchéquoslovaquie, la Hongrie, etc... c'était hier.


L'Europe? Impuissante et laxiste comme d'habitude.


Excellent week-end à toâ.

John 02/05/2014 13:01


Bonjour,


 


Malheureusement, l'occident est tiraillé de l'intérieur. Poutine est son lien fort avec l'Iran ne le rend pas attractif mais il a juste sur une partie des valeurs qui ont constitués les pays du
monde occidental qui lui même part à la dérive. Alors il ne reste qu'une solution tenir!

D.J 25/04/2014 17:27


@ Tonio,


 


" Pour les pays Balte je doute sincérement que le sentiment de retour vers la mère patrie soit si fort que ça. "


 


Vous avez sans doute raison; mais le risque selon David ce serait de voir une tentation de Poutine d'essayer de rallier les populations russophones à la Russie.


 


D.J

Tonio 24/04/2014 22:36


Pour les pays Balte je doute sincérement que le sentiment de retour vers la mère patrie soit si fort que ça. Tout comme les finlandais, ils n'ont pas oublié ce qu'était l'occupation soviétique.


Quand à l'Ukraine, c'est comme les Sudettes.... mais les Pro-occidentaux ont sérieusement cherché , pardonne moi du terme, la "merde". Ces multiples provoquations ne pouvaient mener, comme en
Géorgie, a une réaction Russe. A tors ou a Raison.


De toute manière pas plus qu'en Syrie, les occidentaux n'auront les forces ni les volontés politiques de faire front face à la russie. Moi je vois se profiler un bel accord de Munich bis......


Après bien entendu je peux me tromper....


 


 

Anselm 22/04/2014 12:52


j'hesite sur l'Ukraine. Il y a eu une belle tentative de destabilisation avant et apres. Poutine n'est pas un enfant de coeur, mais entre choisir lui ou des neo nazis locaux... Je prefere
attendre et me dire que tout se jouera a la presidentielle. Si elle a lieu, ce sera bon. 


Soutenir une Ukraine libre et democratique, oui, soutenir des neo nazis contre un autocrate russe, ni l'un ni l'autre. Esperons que Bobama et l'Occident ne se decredibilise pas comme en Syrie ou
le support des rebelles sans distinction n'a permis au final de ne rien faire.