Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 14:47

Les critiques délirantes de la gauche, du centre gauche et de De Villepin contre les propositions Sarkozy sur l'insécurité peuvent interpeller . Car après tout, quelle est la raison pour laquelle la gauche a tant de mal avec l'insécurité ?

On peut prendre en compte que, historiquement, la gauche n'a jamais été du côté sécuritaire, sauf quand bien sûr les communistes sont au pouvoir. Là, la lutte contre l'insécurité devient une lutte contre tous les citoyens qui osent ne pas répondre aux critères du pouvoir rouge. Les dizaines de millions de morts du communisme en savent quelque chose. 

Mais à part cette (énorme) exception, la gauche refuse de se montrer "sécuritaire" . Elle est contre les contrôles d'identité, contre les scanners corporels, contre les radars automatiques,  contre les caméras de surveillance, contre la prison pour les mineurs, contre les opérations anti-caïds, contre les karchers, contre tout ce qu'elle estime être une atteinte aux "droits de l'homme", sésame magique qui excuse absolument tout !

On rappellera que la gauche fut également à l'origine de l'abolition de la peine de mort en France. 

Par contre , la gauche n'hésite pas à libérer des terroristes (les membre d'Action Directe, relâchés en 81, peuvent dire un grand merci à Mitterrand pour avoir pu continuer leur croisade meurtrière), défend les artistes pédophiles (comme une partie de la droite hélas) ou les chanteurs adepte du "Femme, je vais fermer ta grande gueule à coup de baffe", encourage les sauvageons dans leurs joyeuses destructions du tissu social en les faisant relâcher illico presto par ses juges et se sert de la capacité de nuisance des médias pour dépeindre les Français excédés par l'insécurité comme de gros cons racistes !!

Cela étant dit, la gauche gère l'essentiel des régions, des grandes villes et des villes dites difficiles . Certes, ce n'est pas pour cela que le maire y met les pieds, le cas de Strauss Khan, maire de Sarcelles, en est un bel exemple. Mais en estimant que l'insécurité qui y règne est la faute du gouvernement alors qu'un maire ou un président de région dispose de pouvoirs non négligeables, la gauche se met en porte à faux : si insécurité il y a, c'est qu'il y a laxisme. Or, si le laxisme est combattu par l'état, elle est alors contre ce combat. Va comprendre...

Ou plutôt, il est clair que la gauche, comme dans un tas de domaine, veut que la droite fasse le sale boulot. Ainsi , Martine Brochen,  alias Martine Aubry (elle a préféré gardé le nom de son ancien mari plutôt que prendre celui de son nouveau, avocat défendant les islamistes de tous poils comme les rescapés du gang de Roubaix, les collégiennes qui refusaient d'enlever leur voiles, les rappeurs de Sniper...) peut mettre en avant sa société rêvée , celle du mieux vivre, celle où le Français vivra un éternel été dans un bonheur de générosité.

Or, cette façon de voir les choses ne saurait tolérer des scories. Ainsi, à gauche on ne parle pas de délinquants, de racailles, de caïds mais de population qui n'arrivent pas à s'intégrer par exemple. De même la gauche refuse de croire que l'on prie en direction de La Mecque dans les rues de Paris, elle refuse de croire qu'il y a un problème d'insécurité en France. Inutile de dire que si on ose parler de rechercher des liens entre l'insécurité et l'immigration, on devient ipso facto un dangereux fasciste !! 

La gauche restera donc toujours une alliée de l'insécurité car elle veut apparaître comme la personne sympa de la politique, face aux vilains fascistes de droite !! Elle oublie juste que le fascisme et le nazisme viennent de la gauche et qu'avec le communisme, ce sont bel et bien eux qui ont inventé la lutte à mort contre le citoyen !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

D.J 03/08/2010 17:16



En Suisse, la gauche est pareil. Même si le pays ne connaît pas les mêmes problèmes des banlieues comme en France, la criminalité existent bien. Pour cette dernière, la gauche suisse
n'aiment pas la répression. Il faut surtout dialoguer selon elle. Ce qui est sur, ce n'est pas elle qui va dialoguer sur le terrain avec les dealers, les braqueurs et les preneurs d'otages.
Elle est bien trop lâche pour ça.


 


D.J



Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo