Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 06:30

"La droite a du mal avec la démocratie". Voici comment Martine Aubry a commenté les remarques de N.Sarkozy sur les primaires socialistes. Celui ci avait osé critiqué ce scrutin privé en estimant que le général De Gaulle avait voulu une élection à 2 tours et non à 4. Il a oublié qu'en France il est interdit de critiquer ce qui vient de la gauche !

La remarque d'Aubry prouve surtout le culot délirant de la première secrétaire du PS. Car en matière de démocratie bidon, elle s'y connait. Tout le monde semble avoir oublié la mascarade grotesque de 2008 et les tricheries massives qui l'ont portées à la tête du PS. Et cette phrase montre aussi que la gauche est persuadé d'avoir le monopole démocratique. On sait que le PS critique systématiquement une élection qu'elle perd ! Ainsi, pendant des années, le Sénat était un anomalie anti-démocratique. Depuis qu'elle y est majoritaire, c'est devenu une force démocratique de progrès.

 

On se rappellera aussi qu'elle n'avait eu de cesse de délégitimiser la victoire de l'UMP aux Européennes de 2009, estimant qu'en raison de l'absention, les 27% du parti majoritaire ne représentait pas vraiment les Français.

 

Or, à ces primaires privées, le PS annonce que 2,5 millions de Français sont venus voter. Ce ne sont, en passant, pas des chiffres officiels mais on est loin des 17 millions de personnes qui en 2007 ont voté pour Ségolène Royal. Le PS oublie aussi que durant septembre, la barre avait été fixée à 4 millions de "votes citoyens". Mais comme les gens qui sont venus voter ont donné un peu plus que le 1 euro exigé, le PS rentre dans ses frais, même si, là aussi, on ne connaît pas le coût exact de la primaire.

 

Quand Aubry balance ses déclarations anti-droite sur ses supposées atteintes à la démocratie, elle ne fait que reprendre la réthorique gauchiste qui consiste à décrédibiliser l'adversaire. Logique pour une candidate qui est allée draguer les fascistes rouges à la fête de l'Huma. C'est une constante depuis les années 50 (et même avant) : la gauche donne des brevets de démocratie et estime que l'autre camp ne l'est pas. Là aussi, on ne peut que se gausser quand on se rappelle les magouilles électorales de Mitterrand en 86 ou les multiples tricheries des congrès socialistes.

 

Ce qui est insupportable, c'est bel et bien ce mépris d'Aubry pour l'adversaire ! Alors qu'elle flatte les islamistes et les communistes, elle crache à longueur de temps sur la moitié des Français ! Si, par malheur, elle était candidate pour 2012, il lui faudrait expliquer alors son mépris. Mais gageons que la presse servile n'osera jamais lui en faire la remarque.

 

Un dernier mot sur Marine le... heu Arnaud de Montebourg !! Excusez ce lapsus, mais une grande partie de leurs thèmes étant tellement proche ! Le "faiseur de roi" a clairement pris le melon ! Certes 17%, ce n'est pas rien. Enfin, 17% de 2,5 millions, c'est déjà moins impressionnant. Mais le fait est là  : Montebourg devient arbitre. Et ce faisant, son égo déjà bien large n'en devient que plus énorme !! Au point de décevoir ses partisans. Ils le seront encore plus quand Montebourg se sera rallié discrètement à un candidat en échange de quelques maroquins, ce qui est de bonne guerre.

 

J'ai cependant compris une chose : puisque lui aussi sort avec une journaliste (comme DSK ou Hollande), on comprend mieux pourquoi la presse lui a réservé un tel traitement de faveur. Vous avez dit République des copains ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anselm 14/10/2011 08:43



Enfin, j'ai pu regarder ce merveilleux debat entre Aubry et Hollande.


Les points qui me chifonnent et qui doivent avoir une clarification s'ils veulent m'interesser au projet PS :


- Martine exprime qu'elle veut reduire les deficits et relancer les emplois (fonctionnaires), et son explication du financement c'est 50% vers la reduction des deficits et 50% au financement
des priorites: Emploi, pouvoir d'achat, education, securite. Ca me parait clair . Faute monsieur l'arbitre. Mais 50% de
quoi?


Sinon le reste est du blabla. Je suis plutot impressionne par la ligne de Hollande, et la fluidite. Je ne trouve pas qu'il esquive, mais il a des propositions claires. A voir comment ca se passe
pendnat les vrais debats. Dommage qu'il doive s'allier avec les coco et les ecolo. :(



Anselm 13/10/2011 09:31



Je suis quand meme impressionne par cette primaire qui a reussi a ranconner les francais pour payer une decision interne. Le coup du "C'est vachement democratique" est vraiment une prouesse de
com'.


C'est aussi grace aux journalistes qui nous ont fait vivre cette periode avec des rebonds, des petites phrases (pas des trucs assassins, des trucs pas mechants mais monte en epingle), de l'amour,
des complots, et meme un cambriolage/enquete policiere.


Tout ca pour rien en fait. Le programme est deja decide a l'avance, et les alliances de second tour de presidentielles seront du rechauffe : bien sur que les ecolo/communo/revolutionnaire seront
dans le prochain gouvernement.


Finalement, la seule etape verite sera de savoir si Martine va bourrer les urnes comme la derniere fois.


Dans tous les cas, j'aurais appris les choses suivantes de cette primaire socialiste: 


- Le programme est secondaire, l'argument de base c'est : Tout sauf Sarko parce qu'il est mechant


- Etre au centre gauche c'est etre de droite


- Etre a l'extreme gauche c'est bien


- On peut perdre du poids grace a la methode Hollande


- Martine Aubry est une feministe (sisi, ca fait parti de ses supports)


- La retraite a 65 ans ca va pas etre possible d'y retoucher (en tout aucun des deux winners n'ont ete clair sur l'application du programme socialo)


- Si les enfants redoublent c'est a cause de Sarko, parce qu'il a supprimer 60,000 postes dans l'enseignement


- Les socialos n'ont aucun probleme a melanger les genres et les depenses (les educateurs, pions, techniciens de surface dans une ecole primaire, secondaire, et maternelles ne sont pas a la
charge du gouvernement national, mais des villes, departement et region)


- l'Europe c'est bien, mai pas comme elle est, et la forme qu'elle devra avoir est a discuter


- la mondialisation c'est bien, mais pas comme elle est. Et la forme qu'elle devra avoir est a discuter


- Y-a plus de sous dans l'Etat mais y a des sous a recuperer partout, et c'est aussi a discuter


 


Il me tate de revoir le dernier debat, j'ai pas pu regarder completement.



Claude 12/10/2011 12:28



Copé somme le PS de s'expliquer sur le soutien de Marine Le Pen à Montebourg. Mon petit doigt me dit que la gauche n'en fera rien. Comme en 97,2004,86....



Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo