Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 12:17

Guy.jpgDimanche 10 août , Guy Millière, auteur en autre du Pourquoi Bush sera réélu ? ou Le désastre Obama, m'a accordé le plaisir d'une rencontre dans un petit café parisien.

 

Au programme de cette heure de discussion à bâton rompu de passionnantes réflexions sur le néo-conservatisme, les USA, Israël et Obama.

 

Des hommes comme Guy sont des gens rares et sa lucidité face à la situation actuelle reste toujours aussi précieuse.

 

Au plaisir de se revoir très vite et merci pour ce temps offert.

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Génial ! En effet Guy Millière est très sympathique. J'ai eu le plaisir de le rencontrer  lors d'une conférence à Paris un peu avant les élections US. Malheureusement il avait tout juste:<br /> Obama s'est fait réélire.<br />
Répondre
P
<br /> Sympa de vous voir tous les deux. Un duo de choc!<br />
Répondre
D
<br /> Oui, c'est bien lui. <br /> <br /> <br /> Maxime Lepante (un pseudo, en fait) est l'un des animateurs de Riposte Laïque. Et Frédéric Vallandré a écrit plusieurs bouquins plus qu'intéressants ! Notamment Justice Mise en examen, que<br /> j'avais chroniqué il y a 5 ans :<br /> <br /> <br /> http://neoconservatisme.over-blog.com/article-36208007.html<br />
Répondre
D
<br /> Xavier Cornut c'est bien le père de l'ex blog Drzz? C'était une époque où ce blog incarnait une vraie resistance conservatrice contre la pensée unique et dominantes surtout au<br /> lendemain du 11 septembre et de la guerre en Irak et Afghanistan pendant les années W.Bush.  J'aime bien Dreuz.info dans les grandes ligne mais c'est plus pareil de ce qu'était le<br /> blog Drzz. Par contre les autres nom dont tu me parle ( a part Millière ) je ne sais pas qui c'est.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> D.J<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> D.J<br />
Répondre
D
<br /> Vraiment quelqu'un de très accueillant. On s'était déjà rencontré en 2009, avec X.Cornut, Maxime Lepante, Frédéric Vallandré, mais très furtivement.<br />
Répondre