Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 07:17

Avec 69% des voix, le poulain d'Uribe (qui n'a pas pu se présenter une 3e fois) a largement remporté la présidentielle colombienne, battant très largement son concurrent Antanas Mockus.

Malgré une certaine pression internationale, surtout en Europe où l'on n'a jamais apprécié la politique musclée mais efficaces d'Uribe, c'est bien lui qui remporte une victoire en parvenant à imposer son candidat. Les Colombiens veulent de la continuité et n'ont que faire des belles paroles de Mockus.

Il est cependant frappant que la plupart des commentateurs dans la presse française insiste sur les critiques envers Uribe, jugé plus à l'aise avec le peuple que dans les sommets internationaux. On voit bien ici l'expression du mépris d'une certaine intelligentsia envers le fondement d'une démocratie : celui qui vote !! 

La victoire éclatante de Santos montre bel et bien que les Colombiens ont apprécié les 8 ans de présidence Uribe : il leur a rendu leur fierté , a fait revenir des investisseurs dans le pays et s'est montré impitoyable contre les Farcs, cette guérilla marxiste d'un autre âge.

Au delà de la satisfaction de voir la Colombie rester à droite, on ne peut que se réjouir en imaginant la tête de Chavez ou de Morales : les deux gauchos sud américains devront attendre encore un peu pour sabrer le champagne !! Au moins 4 ans. Et pour que le Brésil bascule aussi à l'automne....

Partager cet article
Repost0

commentaires