Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 09:06

Martine a balancé hier que "On n'attaque pas un Président de la République et surtout  pas François Mitterrand" avant de se contredire en estimant que Sarkozy était vulgaire.

Quand on sait que Aubry ne doit sa place de 1ere secrétaire qu'à des magouilles lors de son élection, que sans papa Delors, elle n'aurait jamais rien obtenu en politique, que c'est Maurois qui lui a donné la marie de Lille et que le mot "négociation" n'existait pas lorsqu'elle imposa les 35 heures, on peut se demander qui est la plus vulgaire !!

Pour cette fille à papa arriviste, il est interdit de critiquer Mitterrand !! Très bien, Aubry, c'est mot sont pour toi !!

Mitterrand est le seul président pétainiste que nous ayons eu. Dans les années 30, il frayait avec la cagoule, une organisation fascisante. Le 1er janvier 1935, au côté de l'Action Française, il crie "La France aux Français". On comprend alors mieux sa sympathie 50 ans plus tard pour le FN !!

Après la défaite de 40 et son évasion, il fait partie du gouvernement Laval et sera même décoré de la francisque en 1943. Cependant en juin 43, il entre dans la clandestinité et devient "résistant" . On a connu des vocations plus précoces.

De ses années noires, Mitterrand gardera de solides amitiés avec des collabos encore plus mouillés que lui, comme Bousquet (qui lui apportera son concours financier en 1974 pour la présidentielle) . Il fera également déposer une gerbe sur la tombe de Pétain de 81 à 92. Cela dit, De Gaulle , Pompidou et Giscard l'avait fait chacun une fois en 68 et 78 , pour les commémorations de l'armistice. Mais ils ne l'ont pas institualisée comme Mitterrand !!

Après la guerre, il sera l'un des responsable de l'embrasement en Algérie en tant que ministre de l'intérieur (La rébellion en Algérie ne peut connaître qu'une forme terminale : la guerre", ou "L'Algérie, c'est la France" !! Ces phrases qu'ils prononcent auraient pu sortir de la bouche d'un Le Pen) , puis comme garde des sceaux prononcera de nombreuses condamnations à mort. Difficile de croire donc que Mitterrand fut un humaniste pacifiste !!

On passera sur son opposition à De Gaulle, son refus de voter la constitution de 58 ou l'élection du président au suffrage direct de 62, son attentat bidon dans les années 60, sa rencontre avec Mao, son siphonage des voix du PC pour aller directement en 81 où il est élu président de la République.

Durant 14 ans, les magouilles vont se succéder (écoutes téléphoniques illégales, Irlandais de Vincennes, logement de sa fille naturelle et de sa mère au frais de la République, attentat du Rainbow Warrior, affaire Péchiney, affaire du sang contaminée, mensonges sur son état de santé...), sa gestion du pays est catastrophique à telle point qu'il doit imposer la "rigueur" en 83, il fait monter le FN afin de gêner la droite et va jusqu'à remettre la proportionnelle en pratique pour les Législatives de 86, offrant 36 députés au parti qui représente le mieux les idéaux de sa jeunesse. L'Elysée fera pression sur Antenne 2 pour qu'elle ouvre son émission phare L'heure de Vérité à Le Pen.

Dogmatique, Mitterrand abroge la peine de mort (un comble pour un homme qui en en tant fait exécuter) mais aussi la retraite à 60 ans, contre l'avis de Rocard ou Delors, bien conscients que l'allongement de la durée de vie va entraîner des difficultés insurmontables. Il fera également libérer les gens d'Action Directe qui en profiteront pour commettre de sanglants meurtres politiques dans les années 80. Il refusera aussi que la DST assassine le terroriste Carlos !! Bref, il protégera la racaille gauchiste.

Tout ceci, Aubry, tu le sais si tu as deux sous de connaissance !! Alors oui, on a le droit de critiquer Mitterrand, opportuniste qui trompa son monde durant 14 ans et largement responsable de l'état de délabrement que connait la France , avec l'aide d'un Chirac qui gaspilla ses 12 ans dans un immobilisme débile et offrit à la gauche 5 ans de pouvoirs supplémentaires en dissolvant l'Assemblée Nationale sur les conseils de Villepin !!

Nicolas Sarkozy a donc tout à fait le droit de rappeler l'erreur du dogme des 60 ans. Et je me sens le droit de te dire, Martine, ce que fut réellement ton idole !!

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
<br /> <br /> Qu'elle ait pu trouver un époux prouve que tout le monde, y compris les laiderons , a sa chance :)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Jean Louis Brochen, c'est l'heureux élu, ardant défenseur du gang de Roubaix<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> La Martine a gardé le nom de son premier époux, le deuxiéme étant moins sympathique, il s' agit de l'avocat des islamistes du Nord de la France.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre