Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 11:28

Le spéculateur appuie là où ça fait mal.

La Grèce a donc reçu une aide de 117 milliards d'euros afin d'éviter la faillite et la destruction de la zone euro, ce qui serait une catastrophe, n'en déplaisent à certains inconscients du Front National ou de l'extrême gauche. Certes, le risque est énorme et les marchés n'apprécient pas vraiment qu'un pays, s'étant mis dans une situation plus que délicate, menace la fragile reprise économique amorcée depuis début 2010. Obama s'est d'ailleurs dit très "préoccupé" par la situation grecque, car il sait bien (comme les autres chefs d'état) que l'amorce est fragile et que surtout, il a financé cette reprise par l'emprunt. Tout comme le reste du monde. Inutile donc de jeter la pierre à la première puissance économique, elle n'a fait que faire comme l'Europe qui vit à crédit depuis des années.

Et pour être tout à fait honnête, cette mauvaise habitude avait commencé sous W qui, pour financer la guerre contre le terrorisme, s'est lui aussi laissé allé à l'endettement. Obama n'a fait que le tripler.

"Qui paie ses dettes s'enrichit" dit le dicton. Mais en Europe, on s'endette pour s'enrichir. Inutile donc de hurler contre les vilains financiers ou le méchant marché , les seuls responsables sont les Etats, toute tendance politique confondue. En France , la dérive a commencé avec les années Mitterrand (dont on "fêtera" demain les 29 ans de sa victoire de 81) mais ne s'est jamais arrêté ni sous Chirac, ni sous Balladur ou sous Raffarin. Jospin, qui avait profité d'une belle croissance, a lui aussi cédé aux sirènes, préférant distribuer les "cagnottes fiscales" plutôt que de réduire la dette. 

Les spéculateurs ne font qu'appuyer là où cela fait mal. Cela peut être perçu comme immoral, mais ce n'est que la conséquence de comportements imbéciles : sans états dépensiers, il n'y aurait pas de spéculateurs sur dettes !! Un ménage qui se surendette doit impérativement réduire ses dépenses, sous peine de saisies. Pourquoi les états seraient-ils épargnés par le bon  sens ?

Les mesures qu'a pris François Fillon auraient dû l'être il y a 3 ans, le lendemain des législatives. Mais, hélas, nous vivons dans un monde où l'on gouverne les yeux sur les sondages et sur le baromètre de popularité. On n'annonce pas du "sang et des larmes". Il y a eu quelques exceptions comme Bush qui fit ses 2 mandats en fonction de ce qu'il pensait être juste, et non pas ce qui lui rapportait de la popularité ou Shroeder qui, en Allemagne, ne refusa pas d'imposer des sacrifices énormes et à les expliquer.

Les états paient leur comportement de cigale. Mais le peuple n'est pas en reste : en refusant le moindre effort, en se mettant en grève à tout bout de champ, en cherchant un bouc émissaire facile (l'Europe, les marchés, les banques, la bourse) et en cédant aux sirènes de la démagogie facile, les Français ne sont pas vraiment prêt pour un traitement de choc. Il est vrai qu'ils sont bien aidés par une gauche aveugle (le pathétique baroud contre la réforme des retraites, là où un consensus était nécessaire !!) et irresponsable. Entendre la présidente des Jeunes Socialistes dire qu'il faut embaucher 4 millions de personnes pour enrayer la crise (comment ? ça elle ne le dit pas) prouve que le monde de Oui Oui est toujours présent.

Nicolas Sarkozy et les Malgré Nous

A Colmar, le Président a tenu à rendre hommage aux "Malgré nous", ces soldats alsaciens et lorrains, enrôlés de force dans la Werhmacht et envoyés sur les fronts de l'est. Considérés comme des traitres à la libérations, ceux qui n'ont pas perdu leur vie durant le conflit ont , pour beaucoup, prolongé cette expérience atroce dans un camp d'internement soviétique. Combien n'en sont pas revenus ? 18 000 furent internés à Tambow (350 km de Moscou) et 6 à 8000 y moururent. Ils reposent dans des charniers de la forêt de Radda !!

130 000 "Malgré nous" ont donc servis de chair à canon à Hitler. Et qu'on ne les confonde pas avec ces Français qui s'enrolèrent volontairement dans l'armée allemande voir dans la Waffen SS !! Certains commentaires font cet amalgame afin de jeter le discrédit sur le geste présidentiel , taxé d'opportunisme. Oui, il y eut des volontaires français qui participèrent au massacre d'Oradour, mais cela n'a rien à voir avec les "Malgré nous" envoyés à l'est !!

Nicolas Sarkozy assume donc l'histoire de notre pays. Lui qui dit jadis à Philippe de Villiers "Tu as de la chance, tu vis dans le souvenir de notre histoire" commence sans doute à comprendre que sans connaissance du passé, il n 'y a pas de futur possible.

Comme je l'ai écrit sur la page du Figaro "Laissez donc les braillards aboyer, Monsieur le Président. L'histoire jugera".

L'histoire ? Cette matière noble qui ne peut qu'élever l'âme de celui qui ose la pratiquer !!



Partager cet article
Repost0
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 08:50

La presse de gauche aime les islamistes.

On aurait pu penser, rien qu'en voyant la tronche de Lies Hebbadj, que les journalistes auraient compris à qui ils ont affaire : un intégriste de première, considérant les femmes comme de vulgaires génitrices, foulant au pied les lois de la République et refusant une intégration même minime dans notre pays. On pouvait penser qu'un type faisant partie de la mouvance islamiste du Tabligh et qui milite pour que 50 mosquées (!!) soient construites à Nantes n'attirerait pas la sympathie de la presse. On pouvait espérer qu'un homme accusé de violence conjugale (voir Le figaro de ce jour) ne serait pas angélisé à ce point.

Que nenni !! Tout comme le PS qui n'existe que dans une opposition systématique et caractérielle à Sarkozy, la presse de gauche (pléonasme) préfère attaquer Hortefeux qui a osé mettre les pieds dans le plat de la polygamie. Le danger, pour ces démagogues à carte de presse, ce n'est pas qu'un personne puisse escroquer la CAF tout en proposant l'islam le plus radical, non le danger c'est un ministre de l'intérieur qui entend faire son boulot.

Le PS n'est pas en reste dans cette soumission à Hebbadj. Là aussi, l'opposition empêche ce parti, qui drague régulièrement l'électorat des cités, de faire un minimum de réflexion. Et chaque parole des cadors socialistes prouvent leur lâcheté et leur incompétence : Ayrault fustige  Hortefeux en disant que la situation de Hebbadj était connue des services sociaux et de la Caf depuis plusieurs mois. Mais il ne se rend même pas compte qu'il avoue que lui aussi, il connaissait donc cette situation mais n'en a pas fait plus que Hortefeux. Car au PS, on se refuse à stigmatiser les gentils polygames et les sympathiques islamistes : on ne veut pas passer pour des suppôts de Le Pen (pourtant bien utile le FN en cas de triangulaire, mais chut, il ne faut pas le dire) !!

Comme pour la burqa, le meilleur allié de l'islamisme reste la gauche et ses chiens fidèles que sont l'immense majorité des journalistes. On notera aussi que, contrairement aux mensonges du PS, ce n'est pas Hortefeux qui a fait de la conductrice voilée un élément médiatique, c'est elle même qui s'est mis en avant en provoquant une conférence de presse. 

Mais la vérité et la gauche, cela fait bien longtemps que cela ne coexiste plus !!

Le naufrage grec

Si la gauche en avait, elle se pencherait sur les causes du naufrage grec, qui menace d'emporter toute l'Europe : déficits abyssaux, pléthore de fonctionnaires, refus des règles du marché et tricherie au niveau des comptes publics, ainsi qu'un mépris total de la règle des 3% de Maastricht, règle combattue par une énorme partie de la gauche. Seulement voilà, il arrive à un moment où, comme dans un ménage surendetté, la banque refuse de suivre !! 

Mais si les recettes gauchistes ont massacré à ce point la Grèce, il est effarant de constater que les syndicats grecs refusent tout effort pour sortir de la crise. Alors qu'ils font partie des responsables des délabrements des finances publiques (au hasard, les avantages délirants des salariés des compagnies de ferrys et de transports maritimes, à faire pâlir de jalousie un agent de la SNCF) , les syndicats préfèrent continuer sur la démagogie , l'anti-européanisme (qui a pourtant sorti la Grèce de sa pauvreté dans les années 80) et désigner le FMI comme un bouc émissaire facile.

Le pire est que dans cette irresponsabilité se cache comme souvent une manipulation totale de l'opinion publique : tout comme en France où la presse explique que le responsable de tous les maux se trouve à l'Elysée (mais pas dans les présidences de région ou dans les centrales syndicales), la presse grecque est en train de monter l'opinion contre le plan d'austérité. Un peu comme si un ménage surendetté expliquait à ses enfants que c'est la faute du banquier qu'il va falloir se passer des vacances cet été.

Au delà de cette triste affaire, le Portugal se profile comme le futur naufragé. Et on parle aussi de l'Espagne. Coïncidence (?) : ce sont aussi des états socialistes !! 

La France ? malgré les promesses tenues en 86-88, 93-97 et depuis 2002, elle a aussi bien du mal à sortir du carcan socialiste du point de vue de l'économie. Et comme elle a explosé depuis longtemps les critères de Maastricht, le réveil va être dur.

Adios Lyon

Battu 1-0 à l'aller, on espérait un sursaut de la part de Lyon. Mais les Rhodaniens ont été humiliés à domicile 3-0 par un Bayern de Munich qui a tout compris du football : de l'attaque, de l'audace, des tirs cadrés et une facilité déconcertante à tirer parti de la moindre occasion ! Victoire logique donc du réalisme allemand.

Mais ne jetons pas la pierre à Lyon : l'équipe a enfin réussi à atteindre une demi-finale. Il lui faut désormais se poser les vraies questions : pour gagner une ligue des Champions, il faut s'en donner le moyens. Pas forcément financiers, mais les moyens psychologiques. Et cela passe par briller en championnat et se montrer conquérant partout , sur tous les terrains.

Partager cet article
Repost0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 09:51

Poursuivre l’ouverture ?

 

En nommant Didier Migaud à la tête de la cour des Comptes et Michel Charasse au conseil constitutionnel, Nicolas Sarkozy reste donc constant sur l’ouverture, quitte à se couper de la base de l’UMP. Il prend donc un gros risque, mais, au final, il reste logique avec lui même et entend mettre plus de démocratie dans des institutions ordinairement verrouillées par le pouvoir : la nomination de Philippe Séguin était un coup politique de Chirac dans le but de contrer le futur président Sarkozy.

 

Bien sûr cette politique ne peut qu’irriter la gauche qui fut toujours incapable de tendre la main de manière durable à l’autre bord politique (ce ne sont pas les quelques nominations de 88 , éphémères d’ailleurs, qui comptent). Ainsi , l’inimitable Benoît Hamon a balayé la nomination de Charasse estimant qu’il ne fait plus partie du PS depuis longtemps !! C’est bien connu, chez les socialistes, on n’aime pas ceux qui s’éloignent de la ligne officielle !!

 

A l’UMP, certains hurlent aussi, estimant que le président ne sait pas chercher les personnes qualifiées dans son propre camp. Mais quand on voit la campagne calamiteuse d’une Pécresse en Ile de France, peut-on vraiment lui donner tort ? Quand on voit un maire UMP balancer des informations erronées sur un candidat PS, accusé de vol il y a 11 ans certes (mais qui a payé sa dette, il me semble) sur fond d’homonymie, on se dit que le président a sans doute raison de chercher l’expérience dans le camp adverse. Car attaquer le candidat Ali Soumaré sans vérifier la véracité complète des faits est de l'amateurisme pur. Cela ne fait que renforcer le PS (Peillon ne s'est d'ailleurs pas gêné pour exhumer une condamnation envers Devejian datant de 1965 !!) , renforcer Soumaré, candidat communautariste visant à draguer les voix de la banlieue (et faire oublier que c'est bel et bien Sarkozy qui a pris des "minorités" dans son gouvernement). Bref, un fiasco lamentable qui aurait pu être évité si le maire de Franconville avait juste attendu pour être certain de ses dires.

 

Poursuivre l’ouverture déconcerte sans doute son camp, mais le président prend un risque finalement minime. Les régionales seront un échec pour la majorité, même si l’UMP arrive en tête au premier tour. Au deuxième, la gauche se réunira et profitera également de la présence du FN. Les 22 régions ne seront peut-être pas toutes roses, mais la majorité régionale restera à gauche. Alors, pourquoi chercher à contenter son propre camp quand on voit le niveau de la campagne.

 

Alors qu’il fallait marteler sur les échecs de gestions socialistes et sur l’explosion de la dette régionale (et qui n’est pas due uniquement à la décentralisation) , une bonne partie de l’UMP préfère les petites phrases, les combines de caniveau et les attaques idiotes. Alors qu’il suffit d’exposer le vrai visage des alliés du PS, du Parti de Gauche de Mélanchon qui se propose d’aider la « votation » lycéenne aux écolos démagos dont le seul projet sera de continuer la casse du quotidien des Français comme ils l’ont fait à Paris, l’UMP ne fait pas de campagne. Ou si peu. Certes, voir Rama Yade sur France 3 moucher Moscovici ou Mélanchon fait plaisir à voir, mais ce n’est qu’un arbre qui cache la forêt.
 
Mariani estime que les Français sont déboussolés par l’ouverture, Le Pen parle de « cohabitation » mais au final, quel autre choix reste-il ? Mieux vaut un Migaud socialiste mais pro qu’une Pécresse totalement à côte de la plaque !!
 
Bloc Note Rioufol payant !!
 
C'est la mauvaise surprise de ce vendredi. Désormais, Le Figaro fait payer la totalité du Bloc Note d'Ivan Rioufol. Seule la première partie est accessible sur son blog. Un mauvais coup pour l'amoureux de la liberté. La solution reste d'acheter la version papier du Figaro tous les vendredi, un moindre coût, mais le procédé reste limite : après avoir appâté le lecteur avec du gratuit, le journal lui retire cette possibilité. Et quand on voit que les modérateurs du journal font désormais du zèle (j'ai été censuré pour avoir rappelé qu'au moment du Rwanda , c'est Mitterrand qui était président !!) , on se dit qu'il n'y a plus beaucoup d'espace de liberté de droite sur le Web. A part nos blogs, bien sûr !!
 
L'imposture écologique
 
C'est le titre du dernier pavé dans la mare de Claude Allègre. Je l'ai acheté hier et le compte rendu sera bien rapidement sur ces pages. Mais pas d'inquiétudes, les premières pages lues prouvent que l'ex-ministre de l'éducation n'a pas perdu son franc parler et sa haine du politiquement correct !! 
Partager cet article
Repost0
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 09:10
La Burqa est une infamie 

Hier un certain Raphaël de machin chose est venu déposer un étron scriptural sur le blog en osant faire la glorification de la burqa. Que des imbéciles libidineux trouvent un certain charme à ce symbole du sexisme musulman ne m'étonne pas. Après tout, il y a bien des incultes qui estiment que le nazisme avait des atouts ou que le communisme est une grande aventure humaine. 

Ce qui m'indispose, c'est que Raphabidule nous sort l'argument de la décadence occidentale à cause de la pornographie ou le matérialisme. Ah que de clichés la bêtise fait dire !!

Il est vrai que l'occident décadent s'est débarrassé des bûchers de l'inquisition, qu'il rejette l'excision, les viols d'honneurs, la polygamie, la pédophilie, la lapidation, la défiguration à l'acide, les appels aux meurtres pour blasphèmes... Alors franchement, même si je trouve cela navrant, je préfère encore un occidental décadent qui regarde un film X ou La ferme en Afrique, plutôt qu'un fier islamiste qui viole la fille de son voisin pour l'honneur après avoir aspergé son visage d'acide, enferme sa femme sous une burqa puis s'en va hurler "Mort à l'Amérique" !! Question de valeurs sans doute !!

Les électeurs de Frêche sont-ils racistes ?

Petite question simple : la gauche nous bassine qu'un électeur du FN est forcément raciste puisque Le Pen l'est. Donc, retournons la question, les électeurs de Languedoc-Roussillon qui s'apprêtent à réélire Frêche si l'on en croit les sondages sont-ils racistes ? estiment-ils que Fabius a une "tronche pas catholique" ? que les Harkis sont "des sous-hommes" ? 

Voir qu'une région s'apprête à réélire un abruti raciste et populiste montre bel et bien que, dans ce pays, il y a parfois des électeurs qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez.  Le pire c'est que si Frêche arrive en tête, certains socialistes parlent déjà que l'autre liste PS se retire afin que la "gauche" gagne. La "gauche", qui estime que le débat sur l'identité nationale est une infamie, ne s'offusquera donc pas quand le beauf raciste du sud sera réélu !! La "gauche" est-elle raciste ?

La ligue des droits de l'homme , ça sert à quoi ?

Hou, le vilain gouvernement Fillon qui ne fait rien qu'à faire des lois liberticides pour les gentils citoyens nous dit la ligue des droits de l'homme !! La racaille a pignon sur rue, des villes jadis tranquilles comme Nancy subissent des vagues d'agressions sans précédents, la cyber-pédophilie se développe sur le net, certaines zones françaises sont définitivement devenues des zones de non droits, mais cela ne fait rien : il ne faut pas stigmatiser le voyou !! Pas de caméra de surveillance donc, pas de recherches des pédophiles par les gendarmes sur le net, non à la garde à vue, pas de couvre-feux....

Avec de tels arguments, on se dit que la Ligue des droits de l'homme devrait changer de nom et s'appeler La ligue des droits du délinquant !! Cela sonnera plus juste. 
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 09:26

Israël voué à la destruction


On le sait , les négationnistes estiment que la phrase d'Amhadinejad qui voulait "rayer Israël de la carte" est en fait une mauvaise traduction. Il est vrai qu'en 2010, à l'heure du savoir quasi universel, des spécialistes du farsi sont donc incapables de traduire correctement une simple phrase (rires) et qu'Amhadinejad n'a jamais menacé l'état Hébreux (re-rires).


Pas de bol pour ces clowns, ce matin c'est Khamenei, le guide suprême de la République islamique, qui est victime d'une erreur de traduction !!


"Assurément, un jour viendra où les nations de la région assisteront à la destruction du régime sioniste. Quand et comment cette destruction interviendra dépendra de la façon dont les nations islamiques aborderont la question"


Cela le mérite d'être clair . L'Iran par la voix de son président ou de son guide, entend toujours être le fer de lance de la destruction d'Israël. Les négationnistes estimeront sans doute qu'on a mal traduit la phrase. C'est d'ailleurs ce qui commence à émerger dans les commentaires.

Grosse audience pour Sarkozy

Même si la presse étrangère a jugé sévèrement l'émission de TF1, l'audience a été au rendez vous avec plus de 8 millions de spectateurs. Pas mal pour une émission que personne (ou presque ne voulait regarder). Le plus amusant est que 57% des spectateurs ont été convaincus. Bien sûr, la gauche a trouvé "affligeante" la façon dont le président s'adresse à des Français. Il est vrai que pour la gauche, seule l'élite compte. Le peuple n'est bon qu'à voter (et à gauche bien sûr). On se rappelle la rage du "peuple de gauche" le 21 avril 2002 devant ces "salauds" de Français qui avaient osé voté Le Pen. 

Ici, on a un peu le même sentiment, oubliant juste que c'est Royal qui avait "inventé" le débat participatif !! La gauche oublie qu'à Rome, tout le monde pouvait interpeller l'Empereur, y compris le citoyen le plus pauvre. Et si l'on peut critiquer l'émission sur pas mal de points , voir un Président s'exposer à la vindicte populaire n'est pas si courant. La dernière fois que Chirac l'avait fait, il avait pu constater la coupure profonde entre les Français et l'idée de l'Europe.

Ce type de confrontation n'est donc pas affligeante puisqu'elle permet de donner un instantanée de notre pays.

La Burka, épiphénomène ??

Djamel Debouze, comique (?) d'origine banlieue le dit : la Burka c'est un épiphénomène !! OK, donc une jeune fille qui perd un oeil parce ces frères la battent (elle ose tchater sur MSN, la vilaine), c'est un épiphénomène !! Les jeunes allemandes agressées à l'école parce qu'elles ne portent pas le voile, c'est un épiphénomène !! Les prières publiques dans les rues de Paris, c'est un épiphénomène !! Les agressions de médecins hommes, c'est un épiphénomène ? ? ?

Désolé, Debouze, la Burka n'est pas un épiphénomène, c'est une insulte à la République !! L'interdire par la loi relève du simple bon sens . Et tant pis si la gauche (qui est contre la Burka, mais qui ne veut pas cracher sur le vote des "minorités") s'offusque !!

Avatar, champion du BO Mondial

Hier, sur France 3, un pseudo-débateur annonçait que Avatar, premier au BO mondial, c'est du "bidon". Une fois de plus, un type qui n'y connait rien aurait mieux fait de la fermer. Certes, du point de vue des entrées, Titanic a fait plus, mais en dollars (et c'est ce qui compte aux yeux des studios), Avatar a amassé plus. Et qui plus est, Titanic a mis 10 mois pour atteindre 1,842 milliard de dollars. Avatar a mis 6 semaines !! J'ajoute qu'il y a 10 ans, le téléchargement illégal n'existait quasiment pas, que le blu-ray et le DVD n'était pas à ce point démocratisés et qu'un film avait toujours une carrière plus longue en salle.

Ce qui est bidon, c'est et bien la prétention du journaliste de France 3 !! 


 

 

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 09:45
Une défaite pour un anniversaire 

Il y a un an , Obama célébrait en grande pompe son intronisation comme président des USA. Un an plus tard, les démocrates se réveillent avec la gueule de bois en apprenant la défaite du successeur de Ted Kennedy dans le Massachusetts . En effet, c'est Scoot Brown, du parti Républicain qui bat de 5 points  Martha Croakley. De plus les sondages montrent que 22% des démocrates ont voté pour Brown, préférant donc un candidat de droite à une candidate de l'aile gauche radicale de leur parti.

C'est la 3e défaite démocrate dans un état qui avait voté Obama en 2008.

Brown a remporté la victoire, chose impensable il y a encore quelques semaines dans cet état en faisant de l'élection un enjeu national et un référendum sur l'Obamacare.

Le résultat est sans appel : même dans un état démocrate (62% des voix sont allées à Obama en 2008), les électeurs ne veulent pas de l'Obamacare.

Le président compte donc 2 voix de moins pour imposer définitivement sa réforme (fortement allégée il est vrai), mais surtout certains représentants démocrates modérés commencent à craindre pour les élections des mid-terms de novembre. S'ils persistent dans l'Obamacare, les citoyens américains risquent bel et bien de leur faire subir le sort de Croakley !!

Gros cas de conscience donc : voter selon la consigne du président et l'aile radicale du parti et risquer de perdre son siège, ou bien ne pas voter et garder son siège mais en prenant alors le risque de créer une crise dans le parti démocrate, d'autant que certains comme Joe Lieberman l'ont désormais quitté.

Obama n'a pas réussi à transformer sa victoire et sur pas mal de sujets, les Américains doutent de plus en plus de lui.

Le Modem passera-t-il le printemps ?

La défection de membres du Modem qui ont accepté de figurer sur les listes PS montrent deux choses !! La première est que Bayrou n'a plus aucune prise sur son parti. Le PS ne va sans doute pas se  gêner pour tenter de débaucher le Modem dans d'autres régions. Car si les sondages donnent la droite en tête au premier tour (33% contre 22% pour le PS), le deuxième tour sera favorable à la gauche, car le PS n'a aucun scrupule à s'allier avec les rouges, les verts, l'extrême gauche et désormais les dissidents du Modem : une réserve de voix énorme. Il est d'ailleurs rigolo de voir que s'allier avec des gens qui se réclament héritier d'une idéologie qui a fait 100 millions de mort ne gêne toujours personne.

La deuxième est que les membres du Modem sont prêts à tout pour aller à la soupe. S'allier avec Royal, qui représente tout de même le degré zéro de la politique, n'est pas bien glorieux, mais la place doit être bonne au final !! Bayrou voit donc son parti se sauver en quenouille. Triste réalité pour un homme qui rêve toujours d'un destin national : son Modem risque de n'être qu'un satellite de plus du PS !!

Haïti : le rôle de l'armée.

Si le tremblement de terre a fait autant de morts, ce n'est pas parce que , comme le dit un abruti comme Laurent Joffrin (le nain de Libération) , l'île est une ancienne colonie française et que la France aurait laissé tomber l'île, c'est tout simplement parce que, comme pas mal de pays du tiers-monde, la corruption et la gabegie ont remplacé une gestion saine , si tant est qu'elle est un jour existée !

Haïti pourrait être une des perles des Caraïbes si elle était gérée de manière honnête et efficace. Au lieu de cela, les dirigeants préfèrent s'en mettre "plein les poches", exporter les enfants vers la métropole comme des marchandises au nom du principe d'adoption et s'en remettre, comme toujours, à la générosité de l'occident.

Alors, l'armée US prend le relais et envahit pacifiquement le pays, preuve que seuls les militaires sont désormais capables de gérer une situation de crise. Bien sûr, les biens-pensants et les médias de gauche dénoncent , tout en se plaignant d'ailleurs que la sécurité ne revienne pas plus vite, mais le fait est là !! 

L'union sacrée aux USA, qui rappelle celle du Tsunami, montre que ce pays n'a pas encore dit son dernier mot, et c'est bien cela qui fait enrager les anti-américains notoires. Car que font leurs champions ? Les Russes, les islamistes ? Rien, absolument rien.

Qu'on se le dise, le monde a besoin d'une Amérique forte, pas d'une Amérique faible !!

Le triomphe d'Avatar

Deux golden Globes pour James Cameron !! 1,6 milliard de recettes mondiales !! Un triomphe sans précédent et un film qui va dépasser Titanic : voilà ce qu'est Avatar !

Le conte écologique de Cameron a séduit la planète, non pas parce qu'il serait anti-américain (absurde quand on sait combien Cameron est attaché à son pays, il n'y a qu'à revoir True Lies), mais parce qu'il entend remettre au goût du jour la communion avec la nature.

Le message du film, l'anti-colonianisme (un thème très américain d'ailleurs), renvoie aux films de John Ford ou de David Lean. L'aspect écologique l'est dans le bon sens du terme : Cameron montre une planète qui fonctionne sans technologie, mais il ne dit jamais que l'homme doit se débarrasser de sa technologie. C'est d'ailleurs grâce à la technologie que Jack peut entrer dans son avatar. Sans elle, pas de liberté.

Ici, les na'vis sont les hôtes de la planète, les humains sont les Aliens. Jack le dit au début du film "Sur Terre, les Marines sont des combattants de la liberté, ici ils ne sont que des mercenaires". De même l'allusion à des combats au Vénézuéla et au Nigéria montre bien que Cameron n'a pas fait un film anti-militariste. 

Sur Pandora, les hommes se comportent comme des brutes. Il est donc logique que le châtiment leur tombe sur la tête. Mais, comme dans Abyss, Cameron préfère faire confiance aux scientifiques et aux hommes d'action. 

J'ai pu lire qu'Avatar évoquait la situation en Irak. Les paroles de Cameron ont été fort mal interprétées. Certes, le réalisateur est sans doute opposé à cette guerre (comme quasiment tout Hollywood) mais l'histoire d'Avatar est totalement différente du renversement d'un dictateur. Avatar, c'est tout simplement une relecture de Pocahontas et de Danse avec les Loups. Le pillage des ressources, la brutalité de certaines compagnies multinationales mais aussi l'ambiguité de ces compagnies qui financent les recherches et des scientifiques qui acceptent ce financement ancrent Avatar dans notre monde moderne.

Car que dit Cameron : respecter la Terre peut être utile. Mais, à la différence d'un Hulot ou d'un Arthus-Bertrand, il n'assène pas de message et surtout, je le répète, il ne met pas la technologie au rencard, il ne demande pas à l'homme de revenir à l'âge de pierre. Il dit simplement que respecter les cultures et les habitudes est une bonne chose.

Qu'on le sache : je considère Avatar comme un chef d'oeuvre absolu et une ode à la liberté. Le fait que cela soit un soldat qui amène cette liberté en se battant montre qu'Avatar a fait un film profondément américain !!
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 10:08
Pour ce dernier bloc note de l'année 2009 (mais pas de la décennie, puisqu'elle ne s'achèvera que le 31 décembre 2010, si je ne me trompe pas), il m'a semblé important de s'interroger sur le renseignement, l'américain en particulier .

Obama s'est justement emporté envers les erreurs de la CIA concernant le vol Amsterdam/Detroit. Si on pourrait lui rétorquer que ce n'est pas en fermant Guantanamo , en voulant annuler le Patriot Act ou en faisant des courbettes au monde islamiste qu'on protégera l'Amérique, on ne peut qu'être d'accord avec lui : la CIA a failli, tout comme le FBI avait été incapable de repérer les protagonistes du 11 septembre ou que la hiérarchie militaire a été incapable de voir qu'une tuerie se préparait à Fort Hood.

La saine colère d'Obama devrait, on l'espère enfin, avoir des répercussions sur le renseignement américain. Car si tous les cinéastes de la planète en font une sorte de super agence, force est de reconnaître que ses erreurs d'appréciation sont légions, et ce depuis les années 60. Ainsi, la CIA n'avait pas prévu la crise de Cuba, ni les guerres israëlo-arabes, l'invasion de l'Afghanistan... Cela me rappelle une scène de Demain ne meurt jamais, quand M déclare "notre différence avec les Américains est qu'on ne découvre pas les crises sur CNN".

Le renseignement américain c'est un peu cela : énormément d'informations récoltées mais au final une exploitation poussive. Dans le cas du vol Détroit/Amsterdam, jamais le jeune nigérian n'aurait dû monter dans l'avion, tant les alertes avaient été nombreuses. Pour le 11 septembre, comment ne pas être déçu de voir que le FBI avait reçu également pas mal d'alertes. La suite, on la connaît hélas.

A la différence du Mossad , totalement infiltré sur le terrain, la CIA se repose encore trop sur l'électronique, idée héritée de l'ère Clinton. Sur le papier, c'est séduisant : ramasser le maximum d'informations avec les grandes oreilles d'Echelon , les traiter et empêcher les complots à la source. Dans la réalité, cela ne marche pas : comme le montre bien le film de Ridley Scott, Mensonges d'Etat, Al Quaïda n'utilise pas forcément la technologie hich tech. D'ailleurs le 11 septembre s'est fait avec des cutters.

Il est donc urgent de s'attaquer à cette faillite du renseignement. Bush n'a pas été assez efficace après le 11 septembre, même s'il a tenté de mettre bien plus d'humain dans le renseignement. Obama n'avait pas saisi non plus cette faillite . Il lui faut donc désormais amplifier le travail de l'administration précédente. Et réussir cette fois : car, quoique je pense d'Obama, je ne souhaite absolument pas son échec dans ce domaine. Ses erreurs et ses courbettes à l'égard du monde islamiste ont fragilisé l'Amérique. S'il échouait , ce serait sans doute la fin de notre monde libre.

Qu'il se tourne donc vers les vrais problèmes, et non vers cette farce qu'est l'obamacare. Sa colère est juste, saine mais il faut qu'il la transforme en véritable action et en vraie réforme : le monde libre a besoin d'une Amérique forte.

S'il ne passe pas le cadre des mots, certes durs, d'autres drames auront lieu . C'est sans doute dans ces moments que l'on peut devenir un vrai président, et non un super bobo pour amateur de tabloïdes !!
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 13:55
Le débat sur l'identité nationale gêne pas mal de monde pour que les médias se soient lancés dans son dénigrement systématique. Et à force de bourrage de crâne , 50% des Français veulent qu'on le stoppe.

Ont-ils réfléchi ces Français que si il y a eu un débat, c'est parce qu'il y a malaise en France ?

Se posent-ils la question de l'islamisation rampante de notre pays ?

Sans doute non : nous avons ici affaire à des gens qui soit vivent dans le déni de la réalité, soit veulent qu'on musèle l'opinion.

La première salve est venue du rejet des minarets par les Suisses. La presse a immédiatement réagi en estimant que le Suisse de base ne pouvait qu'être un gros beauf raciste. Aucune mention de l'inquiétude grandissante des opinions des peuples européens sur l'islamisation du continent, des revendications de plus en plus affirmées (cantine hallal , horaires séparés dans les piscines, burka, voile à l'école) et du refus des gouvernements de reconnaître les racines chrétiennes de l'Europe.

Dans cette nauséabonde manipulation, le pompon est venu de Marianne qui a osé titré que le responsable du vote suisse était Eric Besson. Un Eric Besson qui a estimé que les attaques venant contre lui relevait du procès de Moscou : on le juge pas sur ce qu'il dit, mais sur ce qu'il cacherait au fond de son cerveau !!

Les médias veulent que le débat s'arrête car il reflète une véritable inquiétude des Français face à des populations qui refusent l'intégration et qui entendent imposer leur culture, leur conception archaïque de la femme et leurs opinions religieuses. Pour les médias bien pensants, le Français qui a peur, qui doute ne peut être que raciste. Alors, les pétitionnaires habituels , les Arditi, les De Fontenay se dressent comme des remparts face à la "lepenisation" des esprits, oubliant juste que , quand on vit dans un monde protégé, on vit dans une bulle. Et on ne comprend pas ce qui sont en dehors.

Les Français qui participent au débat sont-ils plus racistes que ceux qui interdisent la construction d'églises, qui condamnent au fouet celle qui ose porter un pantalon, qui érigent le viol d'honneur en coutume ou qui interdisent l'entrée sur leur sol à tous ceux qui osent se déclarer d'une autre religion que celle de Mahomet ?

Museler l'opinion , la presse sait le faire !! La manipuler, elle excelle dans ce sens !! Sauf que désormais, les 50% de Français qui ne veulent pas que le débat d'arrête vont peut être enfin se faire entendre.

Quand aux politiques sans couille, les Juppé et autres, que le Français se rappelle que c'est à cause d'eux que nous vivons cette situation ubuesque : être dans un pays dont on nous vole, partie par partie, les libertés fondamentales.

Que les merdias se taisent donc et laissent le peuple s'exprimer. Et que les politicards écoutent un peu ce qu'il a à lui dire avant qu'effectivement, la colère sourde ne se transforme en une haine dévastatrice. 
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 22:36
Le droit à la tranquillité 

Cette semaine écoulée a vu un des vieux aspects de notre pays voler en éclat. Je voulais même intituler ce bloc note "Ci gît le secret médical !". 

Le secret médical, vous savez ce truc ringard qui garantit un anonymat à la personne souffrante face à sa maladie.

Le secret n'existe pas pour les stars (ou les starlettes). Ainsi, un vieux rocker adulé par des millions de Français a vu sa normalité jetée en pâture à une foule qui ne l'avait peut être pas demandé.

Les médias ont donc trouvé plus important que l'arnaque de Copenhague, plus important que le Hezbollah venu faire sa pub à la Sorbonne, plus sérieux que la vague de froid qui touche l'Europe et tue, en 2009, des SDF dans les rues, plus tendance que les propos de l'apprenti dictateur Evo Moralès estimant que la liberté de presse est trop importante...

Si j'aime le chanteur, j'estime qu'il a le droit d'avoir un peu d'intimité et de souffrir en paix. Les médias, qui vendent désormais leur soupe nauséabonde sur tous les fronts, utilisent le voyeurisme du public, pire , ils l'encouragent et le créent !!

Le secret de l'instruction était une chimère, le secret médical n'est plus. On peut le déplorer comme une violation supplémentaire de notre droit à l'oubli et à la tranquillité !!

Je suis écolo donc je mens

Provocateur , non ? En fait, juste une petite pierre de plus chez les gogos verts. Cécile Duflot, présidente des Verts, avait juré qu'elle allait à la grand messe de Copenhague en train. Problème, si elle a bien pris un train électrique (avec une électricité d'origine nucléaire ?) pour aller faire la belle parmi les réchauffistes, elle a pris un avion pour revenir en France, histoire de ne pas louper le JT de 20heures. On se rappellera cette photo du Canard enchaîné qui montrait l'endroit quasiment vide où les écolos élus à la mairie de Paris étaient censés ranger leur vélo. Ou cette affaire savoureuse d'un Mamère pris la main dans le sac du mensonge, jurant ses grands dieux qu'il n'avait pas pris sa voiture, alors que les preuves étaient exhibées devant son nez de Pinocchio !!

La preuve que les Verts sont de vrais politiques : on y ment autant qu'ailleurs.

Je suis écolo et je suis un gros con

Provocateur , non ? (bis). Sans doute, mais entendre Yves Cochet balancer qu'il faut supprimer les allocations familiales pour les familles de plus de 2 enfants rappellent furieusement la politique de l'enfant unique en Chine et son cortège d'aberrations !! Sait-on que, les Chinois préférant un enfant, ont écarté, via l'avortement des dizaines de millions de petites filles ? Résultat l'Asie manque désormais de femmes. Cochet va moins loin dans la connerie, mais sa proposition qui fleurerait presque l'eugénisme a été fait au nom de la décroissance. Cochet qui ne sait pas qu'une société riche limite naturellement ses naissances et que le drame des pays pauvres n'est pas dans le nombre d'enfant mais dans l'absence de système de retraite. Cochet prouve de toutes façons qu'il est un vrai écolo : la preuve, il recycle des idées qui puent !!

 
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 06:37

05.12.06.WinterBlunder-X.gifCopenhague par ci, Copenhague par là : l’overdose nous guette, d’autant que le catastrophisme des médias et des politiques rajoute encore de l’huile sur un feu pourtant déjà bien faisandé !!

Qu’importe que ce sommet mobilise la moitié des policiers du pays (on peut d’ailleurs se demander quel risque il y a, vu qu’on nous présente cette réunion  comme celle de la dernière chance et qu’on pourrait penser que personne d’irresponsable n’irait y mettre le boxon) , qu’importe aussi que la preuve du réchauffement par l’homme n’existe vraiment, qu’importe encore le scandale du climatgate, bien vite étouffé par la presse !! L’important, pour les organisateurs, est d’amener les politiques à un point de non retour. Ne parle-t-on pas d’un gouvernement mondial du climat, un gouvernement non élu mais qui pourrait s’immiscer dans la politique des état ?  Ceux qui ont déjà une sainte horreur de l’ONU et son opacité contraire à la démocratie ont tout lieu de craindre une surenchère dans ce sens.

 

D’autant que ce sommet risque d’être celui de la surenchère : chacun va vouloir prouver qu’il est plus écolo que le voisin et va vouloir aller encore plus loin dans l’absurde. Un article récent montrait que des dr folamours désirent envoyer dans l’espace des particules plus ou moins grosses qui  cacheraient la chaleur solaire !! Quand on sait que les agences spatiales sont déjà inquiètes quant aux  nombreux débris circulant autour de la Terre, on peut se demander si ces scientifiques réfléchissent !! Faire baisser la température au prix de priver l’homme de l’exploration spatiale et des ressources extra-terrestres : voilà une idée bien saugrenue.

 

Ou alors, encore plus ridicules, certains préconisent de construire de faux arbres piégeurs de CO2. Quand on sait que planter un vrai arbre est à la portée de n’importe qui, et ne coûte quasiment rien en construction, on se dit que les grosses têtes touchent le fond.

 

Une fois de plus, les politiques, mystifiés par d’habiles charlatans (et qui ont vu leurs petites magouilles révélées par leurs e-mails) ont mis la charrue avant les bœufs. Ils ne savent donc pas que plus 1000 savants ont quitté le groupe du GIEC car en désaccord avec les conclusions, qu’une hausse de 2° est moins importante que l’écart entre le jour et la nuit, que si la mer montait de 30 cm, elle aurait bien du mal à engloutir des îles hautes de 1 mètres et que surtout, surtout, la décennie qui va se terminer n’a pas été la plus chaude depuis des années comme on nous le fait croire. Sinon comment expliquer que le Groenland n’ait pas encore repris sa couleur verte, chère à Erik le Rouge ?

 

Un sommet coûteux, mensonger et qui débouchera, dans le meilleur des cas, sur un gros constat d’échec. Mais dans le pire, ce sera la preuve évidente de la maxime soviétique « plus on répète un mensonge, plus il passe pour une vérité »

Partager cet article
Repost0