Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 08:16
Brice Hortefeux avait cru s'acheter une conduite en obligeant le préfet Girot de Langlade à se retirer de la vie publique en raison de propos racistes qu'il aurait prononcés dans un aéroport français. Passons sur le fait que ce préfet n'ait pas eu le droit de s'expliquer devant un tribunal, comme n'importe quel quidam, pour voir qu'en France, le politiquement correct règne désormais en maître. 
 
Du coup, le lynchage d'Hortefeux suite à ses propos devant un militant d'origine maghrébine n'est qu'une pierre de plus à mon propos. Horetefeux, qui ne pensait pas être filmé (ce détail montre d'ailleurs que le soucis de transparence est en fait en train de transformer notre société en une espèce de Big Brother permanent. Il est désormais impossible d'exprimer un propos privé sans le retrouver sur le net !!), se trouve donc pris à son propre piège : le voilà taxé de racisme, la Licra porte plainte et autour de lui , les soutiens s'évanouissent. Si certains de ses "collègues" ont dénoncé un lynchage injuste, la plupart se sont vite désolidarisés et l'ont laissé s'empêtrer dans des explications oiseuses. Même le président n'a pas vraiment volé au secours de son ami. Il est vrai que lorsqu'on a épousé un symbole de la gauche morale... 
 
Ce qui est grave, ce n'est pas tant cette montée du politiquement correct, ce n'est pas tant le fait que la gauche, qui a ses propres tenanciers de propos scandaleux (pensons à Georges Freche par exemple, d'ailleurs courtisé par Royal car détenteur d'une des plus grosses fédérations PS de France, comme quoi, à la pêche aux voix, le scandale n'est pas bien grave) s'empare de cette polémique pour faire oublier les magouilles du PS (la coïncidence est d'ailleurs curieuse), non, le plus grave c'est cette volonté d'évacuer le débat politique.
 
Qu'a dit Hortefeux, de manière peu élégante il est vrai ? que l'intégration ne se fait pas à grande échelle et qu'une trop grande proportion de population étrangère entraîne des rupture dans le contrat qui lie la République aux citoyens. Les bonnes âmes qui ont lynché Hortefeux n'ont sans doute jamais pris un train de banlieue, n'ont sans doute jamais vécu dans une de ces cités ghettos où l'on mélange des nationalités aucune volonté de les intégrer. Il est navrant de voir que le fond du problème, le poids maximum d'une communauté d'origine étrangère dans un pays comme le notre, soit de nouveau évacué.
 
Quel signal envoie-t-on alors ? Qu'il est interdit de se poser des questions sur l'immigration être taxé de racisme. La gauche, qui détient une bonne partie des professionnels de l'indignation, continue donc son travail de sape, oubliant que, quand elle fût au pouvoir, elle n'a JAMAIS rien fait pour intégrer des populations d'origine étrangère dans notre pays. La gauche se sert du racisme comme repoussoir mais ne fait rien pour lutter pour. Logique, elle a besoin de ce sentiment pour pouvoir continuer à se servir à la soupe du bien pensant !! On oublie juste que c'est Sarkozy, un homme de droite qui a nommé le premier préfet musulman et qu'il fut le premier à nommer des "minorités visibles" à de vrais postes ministériels et non des hochets comme la gauche en avait l'habitude.
 
Les propos de Hortefeux sont-ils si différents de ceux d'Emmanuel Vals ? Pas vraiment. Lui aussi se posait la question du poids d'une communauté, de sa volonté d'intégration dans le tissu français. Mais Vals aussi a subi les foudres des pros de l'indignation, toujours par le biais du net.
 
La gauche espère simplement faire revivre le spectre du FN. Celui ci étant moribond, il suffit de transférer la "bête immonde" sur la droite classique. Dès lors, le moindre propos est taxé de racisme et la droite , plutôt que de faire front, fait le dos rond. Première victime : les tests ADN que voulait faire Eric Besson. De la même manière qu'Allègre a été évincé suite aux gros scores des écolos, entraînant la mise en place d'un nouvel impôt, c'est maintenant la politique sécuritaire qui va être mis à l'index parce que la droite refuse de faire la politique pour laquelle elle a été élue !!
Dire qu'une trop grande proportion de population étrangère entraîne des conséquences parfois néfastes n'est pas faire preuve de racisme. C'est simplement exprimer le ressenti d'une partie des Français. Et c'est ne pas se voiler la face . Qui peut vraiment oser dire que tout va bien dans les cités françaises ? A part une gauche caviar et une extrême gauche (qui espère une révolte ethnique et à donc tout intérêt à jeter de l'huile sur le feu), les gens responsables savent qu'il y a un vrai problème. Et que régler ce problème passe par autre chose que de l'indignation sélective.
 
Le lynchage de Brice Hortefeux prouve que notre pays est bel et bien dirigé par la gauche, qu'importe le nom du président au pouvoir. Et c'est bien cela le plus dangereux : l'élection n'a désormais plus aucune valeur !! Les régimes totalitaires ont toujours surfé sur des élections bidons !!
 
Continuité anti-terrorisme
 
En éliminant en Somalie Saleh Ali Saleh Nabham, l'un des chefs de al-Chabad (lié à Al Quaïda), Obama montre que, en dépit de ses discours angéliques envers les islamistes, il n'a pas d'autres choix que de continuer la politique de Bush. Preuve s'il en est que c'est bien ce dernier qui avait raison.

La différence est que Bush le faisait au grand jour, tandis qu'Obama renoue avec le compromis. Espérons juste que la manif monstre de ce week-end fasse comprendre au Messie que la voie de la sagesse doit lui faire tourner le dos à ses promesses démagogiques de campagne !! 
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 09:31

Éjection d’un négationniste

 

Décidément, Obama choisit bien mal ses collaborateurs puisque le week-end dernier il a dû subir une énième démission. Il est vrai que Van Jones, militant noir des droits civiques, est un abruti de première. Dans la grande tradition des négationnistes du 11 septembre, il n’a rien trouvé de mieux que de déclarer « je me demande si l’administration Bush n’a pas permis les évènements du 11 septembre afin d’avoir un prétexte pour déclarer la guerre ». Dans le genre, je suis con et j’en suis fier, difficile de faire mieux. Sans compter les multiples insultes aux Républicains (qualifiés de trouduc) , Van Jones incarne ce que la gauche américaine a de pire, une sorte de nébuleuse composée de racistes, d’antisémites, d’admirateurs du communisme (Van Jones se trimbalait souvent avec une toque que n’aurait pas reniée Brejnev !!) , d’écolos totalement irresponsables, estimant que l’homme devrait mourir pour que vive la Terre… D’ailleurs Van Jones était chargé de la politique environnementale, comme quoi… Dans son livre, « L’économie des cols verts », Jones écrivait : « les pollueurs blancs et les environnementalistes blancs instillent du poison dans les communautés de couleur » !! Cela me rappelle le film Les 3 justiciers, un « chef d’œuvre » de la Blaxploitation des 70’s !!

 

En se débarrassant de Van Jones, Obama tente de limiter les dégâts mais, là aussi, le mal est fait : il est clair qu’il ne sait pas s’entourer. Ou plutôt si !! Tel le chef de clan maffieux du film Le parrain, Obama prend des gens de son entourage et à son image : des militants d’extrême gauche bornés et incompétents, des imbéciles qui pensent qu’ils peuvent agir en toute impunité parce que protégés par le nouveau Carter. Obama ne cherche pas des gens compétents ou complémentaires, il cherche soit des personnes qui ne lui feront pas d’ombres, soit des personnes aussi engagées à gauche que lui. Et, hélas, l’Amérique commence à en regorger.

 

Plus belle la propagande !!

 

Ah, Plus belle la vie !! le feuilleton télévisuel dont la mise en scène nous ferait presque regretter Derrick, avec ses comédiens minables, ses décors de pacotilles, ses dialogues joués comme l’on récite une table de multiplication. Hé bien en plus d’accumuler toutes ces tares, Plus belle la vie devient un feuilleton militant !! Mais attention, militant à gauche, faut pas non plus exagérer. Et adepte du politiquement correct le plus crasse. Ainsi la semaine dernière, deux des z-héros se lamentaient sur le sort d’un 3e , coupable d’avoir aidé de gentils sans papiers, avec cette phrase magnifique « Je ne voudrais pas que mon pays traquent ceux qui aident les malheureux ». Même L’Humanité ou Marianne n’osent plus de telles inepties. Bien sûr, tout ceci se fait avec l’aval de la direction de France Télévisions. Et l’on nous fera croire que cette chaîne n’est pas politisée, qu’elle n’est pas une vitrine de l’extrême gauche en France ? On nous prend vraiment pour des imbéciles.

Fraude au Ps ?

Hold up, Arnaques et traditions !! Non, ce n'est pas le titre du dernier polar à la mode mais un livre écrit sur la rocambolesque élection de Martine Aubry l'an dernier à la direction du PS. Les deux auteurs, Antonin André et Karim Rissouli affirment que Aubry a massivement triché, Guillaume Blanc, un de ses proches aurait même déclaré "On ne prend plus de gants, on bourre les urnes".

Bon qu'il y ait des magouilles au PS, on s'en doute. Un PS sans magouilles électorales, c'est un peu comme un film de Michael Bay sans effets visuels, cela n'existe pas !! Reste à savoir à qui va profiter le crime ? A Royal qui va nous sortir une fois de plus son rôle préférée de victime. Cela veut donc dire aussi que si tricheries il y a eu, les militants PS étaient donc prêts à avoir la femme politique la plus nulle du monde comme première secrétaire. Triste parti, vraiment, et pauvres militants, bien lobotomisés !! 

La chasse au Domenec est ouverte

 

Plus fort que la grippe A, plus dangereux que le nucléaire iranien, plus inquiétant que la montée de l’islamisme en Europe, le vrai danger en France vient de Raymond Domenec. Rendez vous compte, à cause de lui, la France risque de ne pas se qualifier pour le mondial 2010. Imaginez le drame. À côté de cela , le drame du tsunami de 2004 n’est rien !! Trêve de plaisanterie, la chasse au Domenec est d’autant plus ridicule que l’homme fut encensé quand il emmena la France en finale de la coupe du monde 2006, finale manquée car Zizou eut la mauvaise idée de craquer 10 minutes avant la fin. Si la France est dans cette posture, c’est un tout : une défense moins efficace, des attaquants peu inspirés, une jeune garde qui tarde à faire ses preuves (Benzema n’a rien à faire en équipe de France) et un sélectionneur qui ne parvient pas à imposer une tactique. Sans compter une fédération qui impose des calendriers délirants et des supporteurs qui ne supportent que les vainqueurs. Or, et là c’est l’amateur de foot qui parle, quand on supporte une équipe, on la supporte dans les bons comme dans les mauvais jours. Finalement, je regrette le temps où seule une poignée de gens s’intéressait au football. Au moins, en cas d’échec, cela ne devenait pas une affaire nationale !!

 

Terminons par cette bien triste nouvelle , bien plus grave que les tribulation de notre équipe de France de foot !!

 

Le cimetière juif de Gdansk souillé

Des inconnus ont peint des slogans antisémites à l'entrée d'un cimetière juif de Pologne. La police locale a lancé une enquête. «Les Juifs aux fours - c'est là votre place». Voilà ce qu'on peut lire à l'entrée principale du vieux cimetière de Gdansk, datant du XIX° siècle.

Le président de la communauté juive locale, Michel Samet, a déploré: «Il arrive malheureusement que nous ayons des actes d'antisémitisme ici, à Gdansk, (...) mais la police nous soutient vraiment et les inspecteurs travaillent dur sur ces dossiers.»

 

Source: Michael Freund, Jérusalem Post édition française - lundi 7 septembre 2009

Partager cet article
Repost0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 09:18

Non à la taxe carbone

 

Ainsi pour lutter contre le  "réchauffement climatique", qui soit dit en passant bat un peu de l’aile dans l’hémisphère sud, ce dernier subissant des hivers de plus en plus froids si l’on en croit le magazine 30 millions d’amis, citant la mort de plusieurs félins dans des réserves namibiennes, on va nous gratifier d’une nouvelle taxe, la taxe carbone. Pour rappel , depuis 2 ans, ce gouvernement de droite a déjà inventé la taxe exceptionnelle sur les compagnies pétrolières, la contribution sociale sur les stocks options, la taxe sur les poissons, crustacés et mollusques, la taxe sur les huiles et lubrifiants à usage perdu, la taxe sur le charbon, les houilles et les lignites, la taxe sur les entreprises pharmaceutiques, la taxe sur les poids lourds, la taxe sur le chiffre d’affaires des assurance et des mutuelles, la taxe sur le chiffre d’affaires des opérateurs de téléphone, la taxe sur les revenus publicitaires des chaînes privées de télévision… N’en jetez plus, la cour est pleine.

 

Au nom de l’écologie, on assiste à un virage délirant de la part du gouvernement. La première décision a été l’éviction du futur remaniement de Claude Allègre, personne lucide et osant remettre en cause le dogme du réchauffement d’origine humaine. Tout cela parce qu’une liste hétéroclite de soixantuitars , de faux paysans ou de juges en rupture de cour ont talonné un PS déliquescent. Puis , l’été a montré une escalade dans la surenchère écolo. Les algues vertes, dues à la présence trop importante de fertilisants dans les eaux utilisées par l’agriculture, sont devenues les vedettes d’une mise en scène sur le thème « plus écolo que moi tu meurs ». Enfin, cette taxe carbone , mise au point par Michel Rocard, inventeur de la funeste CSG, est la cerise sur un gâteau de plus en plus faisandé. Sans oublier, une propagande systématique sur le réchauffement que l’on nous affirme « n’être contesté par personne ». Comme au temps de la Pravda, les milliers de scientifiques sceptiques sont pudiquement mis sous le boisseau.

 

D’autant que la France ne représenterait que 1% de la pollution mondiale. Alors, plutôt que d’inciter l’industrie et la grande agriculture à faire de nouveaux efforts, mieux vaut s’attaquer au porte-monnaie des Français. Et tant pis pour les abrutis qui, vivant à la campagne, doivent se déplacer en voiture ou pour les andouilles qui ont le culot de se chauffer au fioul, le gaz de ville n’étant pas distribué dans leur coin paumé.

 

Une taxe de plus donc, une taxe qui va alourdir encore la vie des Français. Non, il y a des jours où l’on se demande si la gauche a bien été battue, il y a deux ans.

 

Lâcheté écossaise.

 

En libérant Abdul Baset Ali al-Megrahi, sous le commode prétexte humanitaire (pensez donc, le pauvre homme souffre d’un cancer de la prostate), l’Ecosse vient d’accéder au rang peu enviable de nation de lopettes. En offrant la liberté à un homme qui en tué 270 en 1988 dans l’attentat de Lockerbie, en lui donnant la chance d’être reçu en héros dans son pays, la faisandée Libye, l’Ecosse ne fait pas que cracher sur 270 tombes, elle donne l’exemple d’une Europe prête à tout pour un plat de lentilles. La libération intervient dans le cadre trouble de marchés juteux avec le dictateur libyen. Et ce n’est sans doute qu’un début : encouragée par la nouvelle politique de la Maison blanche, l’Europe n’a donc plus honte de frayer avec les ordures. On offre une rançon à l’Iran dans la parodie de procès de Clotilde Reiss, on fait des courbettes à Bachir el-Asad, on libère des terroristes pour faire plaisir à Kadhafi… Formidable dhimmitude donc , inspirée par l’exemple américain. Voir Bill Clinton se prêter à la photo officielle en Corée du Nord montre que l’ère de la lutte est bel et bien finie. Désormais, on va nous « vendre » à la lie de l’humanité et tous ceux qui oseront se lever debout contre cet état de fait seront considérés comme des racistes et des va-t-en-guerre.

 

L’Islam, religion officielle ?

 

On peut se le demander quand on voit la quantité incroyable de reportages sur le début du Ramadan. Alors que le 15 août n’a fait l’objet que de quelques minutes glanées de-ci de là, tous les grands médias se sont répandus en débats , en explication, en reportages sur le Ramadan. Bien sûr, nous avons eu droit à la religion pacifique (les victimes d’attentats islamistes auront rectifié d’eux-mêmes) ,  à l’œcuménisme de façade et autres fadaises dont les médias nous abreuvent depuis des années. D’où ma question : l’Islam est-il devenu une religion officielle en France ? La loi de 1905 est-elle caduque ? Dans le même temps, on apprenait qu’une commune du sud de la France voulait transformer une chapelle en centre socioculturel. Décidément, notre pays suit une bien mauvaise pente : plus de taxes, plus de soutien aux dictatures, plus de bourrage de crâne islamique.

Partager cet article
Repost0
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 09:55

Le conte de fée Obama sur France Info !!

 

L’obamania commençant à décliner en Amérique du Nord, les médias français continuent, eux, pour la plupart de vivre sur un petit nuage rose. Ainsi France Info, que l’on surnomme la Pravda française dans certains milieux, nous a gratifié durant les vacances de quelques vignettes surréalistes tendant à magnifier le grand homme. Ainsi, en ce 15 août, alors que je quittais le centre de Paris, j’ai eu la « joie » que l’on me rappelle comment Obama vivaient une véritable histoire d’amour avec les femmes. Avec les électrices, séduites par son charisme et son élégance, avec Michelle, symbole éclatant de réussite (le reportage oubliait juste que cette réussite était due à la politique des quotas de Nixon), ses filles si belles et si jeunes (on rappellera aussi que les jumelles de W n’ont jamais fait l’objet d’une ligne dans la presse) et bien sûr d’Hillary, adversaire hier, amie fidèle aujourd’hui (enfin, dans le monde de fée de France Info !!). Bref, une hagiographie grotesque comme aime à nous la raconter la presse unanime. Et tandis que les nuages s’accumulent, que la sécu à l’américaine ne convainc toujours pas, que les sondages virent au rouge et que les électeurs se demandent s’ils ont vraiment eu raison de choisir le champion du dialogue avec les ordures de la planète, les médias français, fidèles à leur tradition de désinformation, continuent de vivre un rêve éveillé.

 

Élections en Afghanistan : un rappel salutaire.

 

Les médias ont d’ailleurs été peu nombreux à rappeler que s’il y a eu un débat télévisé en Afghanistan ce dimanche 16 août, c’est parce qu’il y a élection présidentielle. Et que s’il y a élection présidentielle, c’est parce qu’il y a eu chute des Talibans. Et à cause de qui ? de l’administration Bush et de sa volonté de libérer ce pays. Là aussi, un bel exemple de révisionnisme. Certes, il y a des difficultés encore en Afghanistan, mais on rappellera que le but de l’intervention sous l’égide de l’OTAN était de pouvoir ensuite se battre sur d’autres fronts. Or l’OTAN n’a pas vraiment été efficace. Il faut dire qu’avec des opinions publiques racistes hurlant que « la démocratie, c’est pas pour les arabes », s’émouvant dès qu’un soldat tombe, la tâche n’est pas aisée.

 

Durant 8 ans, la croisade (j’emploie ce mot intentionnellement) de la liberté a été dirigée d’une main ferme par W. Désormais, on assiste au « dialogue » et surtout à un reflux de la liberté. Les opposants iraniens rencontrés samedi dernier au Trocadéro ne me contrediront pas. Leur slogan « Obama is Watching » se passe de commentaires.

 

Économiques, les vacances du Président ?

 

Petit retour en France pour voir que la crise est bien là. Pour la première fois, le président Sarkozy a dû renoncer à ses vacances dorées à l’étranger et se réfugier chez sa belle-mère. La presse ironise, mais oublie juste qu’en 2007 et 2008, les vacances présidentielles n’avaient rien coûté aux contribuables (ce sont des intérêts privés qui lui ont offert), tandis qu’en 2009, la présence massive de policiers, l’interdiction de survol du site et autres mesures de sécurité vont peser lourd sur la ligne « vacances » du budget de l’Elysée.

 

On rappellera quand même que quand Mitterrand emmenait maîtresse et fille cachée dans des palaces égyptiens, la presse avait bien plus de pudeur. Il est vrai que Mitterrand a eu l’intelligence de faire croire qu’il était de gauche et que certains journalistes profitaient des largesses du Sphinx. Acheter pour mieux régner, tel était la devise de Tonton !!

 

La résistance est en marche

 

Je finirai ce bloc note par une note optimiste. Le lundi 10 août, une petite réunion a eu lieu dans une brasserie parisienne. Outre votre serviteur, se sont rencontrés des membres de Drzz, de Riposte laïque, des écrivains engagés et une correspondante américaine de nombreux médias US. L’occasion d’échanger des idées, des adresses et de tisser un embryon de ce qui pourrait bien devenir une véritable cellule de résistance française au politiquement correct !! C’est tout le mal que je nous souhaite.

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 09:32

Amérique d’Obama : vive la Chine libre !!!

 

Après les islamistes, cap sur la Chine. Désormais, Obama veut créer un nouveau partenariat avec le pays le plus peuplé au monde et cela sans restriction. Certes, les deux pays se tiennent « par la barbichette » vu que la Chine a besoin du marché américain pour exporter et que l’Amérique a une partie de sa dette contenue par la Chine. Mais tout de même, jusqu’en 2008, la politique américaine n’allait pas jusqu’à fermer les yeux sur le non-respect de la démocratie chinoise, sur ses massacres des minorités (on notera qu’aucune de nos joyeuses organisations droitdel’hommistes n’a dénoncé les attaques contre les minorités musulmanes chinoises, à croire que seuls les Palestiniens sont dignes d’être défendus). Désormais, avec l’ère Obama, c’est le retour à la realpolitik sans scrupule. Finie la volonté de défendre la liberté, adieu les guerres d’intervention au cœur de la barbarie et bienvenue à ce bon vieux commerce !! On nous a vendu l’an dernier Obama comme un homme nouveau, un homme qui allait réconcilier le monde avec l’Amérique. C’est en partie vrai : Obama réconcilie l’Amérique avec tout ce qu’il y a de pire régime dans le monde. On ne peut pas tout avoir.

 

Corée du Nord-Birmanie : circulez, y a rien à voir.

 

Autre sujet d’étonnement de ma part, le possible transfert de techniques nucléaires de la Corée du Nord à la Birmanie. Là aussi, service minimum dans la presse, quelques haussements de sourcil de la part d’Hillary Clinton et un « inquiétude » de la part d’Obama. À part cela, dormez tranquille peuples de la Terre, il n’y a rien à craindre. L’Amérique de 2009, c’est toujours plus de respect pour les dictatures. Quand à l'Europe, elle est aux abonnés absents. Comme quoi, il y a des choses qui ne changent pas.

 

Requiem pour un malaise présidentiel

 

À l’inverse, on a écrit des pages et des pages sur le malaise du président Sarkozy, certains journalistes en mal d’actualité profitant pour combler les trous de ce mois de juillet. Cependant, la radio Europe 1 s’est surpassée en posant la question « Croyez vous que l’Elysée nous dit vraiment la vérité sur l’état de santé du président ? ». Depuis que Mitterrand a menti aux Français pendant des années sur son cancer, la presse se croit obligée de soupçonner le moindre éternuement suspect de cacher une nouvelle affaire d’état. Franchement, un malaise dû à la fatigue n’a rien d’extraordinaire. Mais quand il s’agit de Nicolas Sarkozy, haro sur le baudet. La gauche passe son temps à nous balancer qu’elle en a marre de le voir tous les jours en première page, qu’elle passe donc le message aux médias qu’elle contrôle.

 

France, terre d’accueil

 

France toujours, avec cette anecdote douanière. Si en Angleterre, on fouille tout le monde sans exception et parfois de manière ridicule (nous avons dû goûter les petits pots du bébé pour embarquer dans l’avion de la British Airways qui nous emmenait au Canada), la France a une méthode bien plus simple : le faciès. À notre descente à Orly, lors du retour, nous n’avons eu qu’à présenter nos passeports. Par contre, le jeune noir qui était deux rangs devant nous dans l’appareil a eu droit à une fouille complète de ses bagages. Bienvenue au pays des Droits de l’Homme.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 12:20
Avant d'aller en Perse, petit passage par la France et de son remaniement. J'en parlerai plus longtemps demain, mais je tiens à noter deux choses :

La première est que la presse qui nous balançait du "ce sera un remaniement à minima" s'est plantée dans les très grandes largeurs. Tous les chroniqueurs soit disant experts, tous les rigolos qui décryptent la politique à longueur de journée ont eu tout faux !! 8 départs , 8 arrivées et plusieurs changements de portefeuille, ci , cela s'est minime, alors moi, je suis Mickey Mouse.

La deuxième est que ce remaniement comporte une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne est l'arrivée de Frédéric Mitterrand à un ministère de la culture qui aura enfin un homme qui n'en manque pas. La mauvaise est la non-arrivée de Claude Allègre, victime d'une cabale injuste et organisée par un lobby vert de plus en plus stalinien. Le score de la liste Europe-écologie a sans doute scellé le destin d'Allègre. Bien sûr, tout le monde se réjouit . Tout le monde sauf les gens qui ont encore les pieds sur terre et qui ne vendent pas leurs âmes à un "dérèglement" climatique hypothétique. Dérèglement ? oui, c'est le nouveau terme à utiliser.

L'Iran continue donc de se rappeler à notre bon souvenir. Enfin, pour ma part, cela fait des années que je sais que le régime iranien ne vaut pas mieux que celui de Saddam et ce que s'y passe ne m'étonne absolument pas. D'ailleurs, si Ahmadinejad avait été battu, ce sont ses partisans qui auraient inondé les rues et qui auraient été massacrés par les Mollahs. 

Moussavi a fait exécuter au moins 30 000 personnes quand il était ministre de Khomeny. Et l'occident l'appelle "modéré". C'est quoi, alors, un extrémistes ? Quelqu'un qui en tue dix fois plus ?

Les naïfs font mine de découvrir que ce sont les mollahs qui dirigent l'Iran, qui organisent les élections, qui placent leurs hommes de pailles à la tête de l'état. Or, derrière ce vocable de mollahs se cache une vérité que presque personne n'ose dire : un mollah est un religieux musulman. 

Cette fameuse religion musulmane qu'Obama nous a présenté comme un phare de civilisation, celle qui nous aurait tout apporté, celle qui serait la paix, cette religion, inventée par un chef de guerre , continue à se montrer en fait au grand jour !! Que ce soit les sunnites d'Al Quaïda ou les chiites iraniens, nous sommes en face de fanatiques qui répandent le sang sans sourciller. L'islamisme, ce cancer vert qui ronge une bonne partie de la planète, est particulièrement actif en Iran.

Les naïfs découvrent donc l'Iran et ses mollahs . Ils ont totalement oublié les massacres de la révolution de 79, le retour en arrière spectaculaire de la révolution islamique. Ils ont nié le soutien au Hezbollah par le régime de Téhéran. Ils se sont gaussés des paroles de W sur l'axe du mal qui passait par la Corée du Nord et l'Iran. W qui aura d'ailleurs commis une de ses rares fautes : les erreurs du retour au calme en Irak l'ont empêché de faire tomber ce régime fascisant et antisémite qui oppresse depuis 30 ans son peuple. 

Et que fait Obama ? Il se scandalise, il tempête, il invective . Mais , il invite les représentations iraniens dans les ambassades américaines le 4 juillet , fête de l'indépendance américaine. Ainsi Ian Kelly a déclaré "Nous avons pris la décision stratégique d’engager  l'Iran sur un certain nombre de fronts», . «Nous avons pratiqué l’isolement pendant de nombreuses années, et nous poursuivons maintenant une autre voie. » 

Non seulement, Obama est naïf mais en plus il est se couche devant l'ennemi. Alors, sa fausse colère, sans doute copiée sur celle de Ségolène, qu'il se la garde !! 
 
Partager cet article
Repost0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 07:03
L'occident humilié !! C'est ce qui ressort de la mascarade iranienne. Humilié par des élections qui ont porté au pouvoir , pour 4 ans de plus, le nabot nucléaire de Téhéran, malgré les voeux pieux des démocraties qui en sont désormais réduites à parler de fraudes ou de comprendre la jeunesse iranienne. Il n'empêche, élection truquée ou pas, Ahmadinejad a des partisans, beaucoup de partisans prêt eux aussi à en découdre. L'Iran sortira-t-il un jour du cauchemar sanglant dans lequel l'ont plongé les Mollahs , il y a 30 ans avec l'aide de la France et la bénédiction de Carter. Carter, l'abruti qui demande à Obama de retirer le Hamas de la liste des organisations terroristes, soit dit en passant. Espérons que le fly killer ait encore un peu de bon sens et envoie le vieillard sénile qui fut un jour président dans les poubelles de l'histoire.

L'occident humilié en Iran donc, mais l'occident qui de toute façon misait sur un mauvais cheval. Moussavi n'est qu'une autre facette du régime. Déclaration d'ailleurs très ambigue d'Obama hier "la différence entre Ahmadinejad et Moussavi n'est pas si importante". Que veut-il dire ? A-t-il compris que les deux ne sont que des pantins des Mollahs ? Ou bien prépare-t-il l'opinion à devoir accepter le nouveau mandat d'Ahmadinejad ? On le saura bientôt.

Alors oui, les partisans de Moussavi sont encore dans la rue mais ce dernier leur demande de stopper les manifestations, il ne réclame plus de recomptage de voix. La parenthèse va se refermer et la chape de plomb va retomber sur l'Iran. Les naïfs qui ont cru à un changement, parce que le maître de la Maison Blanche a changé de camp, en seront pour leur frais. 

La France humiliée au Gabon !! Sarkozy et Chirac hués par la foule lors des obsèques de l'escroc Omar Bongo (converti à l'Islam sur le tard, comme quoi, la religion de la paix ne fait pas de distinction entre les honnêtes gens et les voleurs. Cela dit, Bokasa s'affichait bien en soutane à la fin de sa vie : les dictateurs ont sans doute besoin d'un Dieu pour se faire pardonner). Franchement, c'est le signe que la France n'a plus a s'abaisser devant la françafrique !! Ras le bol des courbettes devant les "cousins" présidents !! Ils nous méprisent ? Cessons donc de leur adresser la parole et passons par au dessus de ces cons pour aider le peuple africain, le seul qui souffre vraiment de la mainmise de ses présidents-voleurs !!

Obama est donc l'homme qui tue les mouches d'un revers de main, sans que sa cravate ne bouge (dixit France 2). Tremble Ahmadinejad, Obama va venir te botter les fesses : les insectes volants en savent quelque chose !! 
Partager cet article
Repost0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 20:35

Oui , Claude Allègre doit entrer au gouvernement. Pas parce qu’il a décidé de voter UMP ou qu’un jour il décida de dégraisser le mammouth (idée louable mais hélas torpillée par son « ami » Jospin) mais surtout parce qu’il ferait souffler un vent de liberté sur le politiquement correct qui corsète actuellement le gouvernement. Avez-vous remarqué que, malgré le triomphe de Nicolas Sarkozy et des idées dites de droite, tout est fait pour que nous nous farcissions les idées dites de gauche ?

 

Ainsi le réchauffement climatique est devenu un sujet tabou et non-négociable, le mariage gay ne hérisse plus que les imbéciles de mon genre, il est interdit de critiquer le tout social qui conduit une partie de la population à vivre comme des assistés chroniques. Ainsi, quand Lefebvre ose dire qu’un salarié en congé maladie pourrait faire du télétravail, il est renvoyé dans ses cordes. Quand des médecins osent dire que les tenants de la CMU se comportent comme des gosses gâtés dans leur cabinet, on s’empresse de les désigner comme des arrivistes assoiffés de pognon.

 

Depuis 2007, la parole de saint Hulot est devenue divine et il est bon ton de dénigrer le pape.

 

Donc, la nomination d’un Claude Allègre serait une très très bonne chose. Déjà, cela obligerait les tenants du global warming à cesser de se retrancher derrière le « tout le monde le dit donc c’est vrai ». Cette affirmation est fausse de toute façon, tous les scientifiques n’étant pas tous d’accord avec la théorie du Giec. Certes, certains ministres actuels auront des boutons, mais là aussi, il faudra qu’ils argumentent un peu plus, aller plus loin que les clichés et les « on dit ». Qu’on se le dise, Allègre est un scientifique , et en tant que tel , il a sans doute dit des erreurs. Comme tous ceux qui osent exprimer un avis.

 

Se passer d’un homme comme lui, qui fut l’un des rares ministres sensés de l’éducation de la gauche (et même de la droite, soyons honnêtes) revient à laisser la victoire aux bien-pensants et à l’écologiquement correct de bazar. Et puis, rien que pour entendre encore les colères des petits soldats du PS, cela vaut le coup, non ?

 

Amusant d’ailleurs ce PS qui parle de démocratie à longueur de journée, mais qui voue aux gémonies tous ceux qui osent quitter leur camp. On comprend mieux les procès de Moscou ou de Prague en regardant la nomenklatura du PS cracher sur Kouchner et Allègre. On comprend mieux pourquoi le socialisme conduit immanquablement à la dictature quand on le prend trop au sérieux !! Allègre est un homme de gauche, séduit par un homme de droite. Le contraire est autorisé, mais pour le PS, rien à faire : un traître est un traître quand il quitte le navire.

 

Imaginons Claude Allègre ministre demain : c’est l’assurance de moins de langue de bois, de grosses engueulades au conseil du mercredi, c’est le retour du débat dans un gouvernement qui est devenu bien trop lisse, bien trop consensuel !!

 

Vivement demain donc !!

 

Passons des socialistes français et leur méthode stalinienne aux socialistes américains, j’ai nommé le Parti Démocrate. Une bonne partie des démocrates californiens sont furieux car la cour suprême de ce pays a osé respecter le vote populaire !! Un référendum avait donné la victoire aux opposants au mariage gay dans cet état. Les sympathisants avaient donc saisi la cour de Californie en estimant que le référendum n’était pas légal. Pas de chance, la cour a estimé que les Californiens avaient bien le droit d’être contre. Du coup, pour le tout Hollywood (enfin, en enlevant Stallone, Eastwood, Ford, Bruckeimer…) hurle au scandale. Moralité : quand le peuple ne vote pas comme la gauche le veut, le peuple est con !! Enfin, c’est ce que la gauche pense.

 

Finissons par une bonne nouvelle : Pierre Lance quitte Les 4 vérités.com. Fini donc l’anti-américanisme primaire, les clins d’oeils à Le Pen, les crachats sur la religion chrétienne et tutti quanti. Je vais peut-être refréquenter ce site.

Partager cet article
Repost0
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 07:05
Une certaine lassitude, c'est ce que j'éprouve en écoutant ce matin les informations et en me disant que la sortie du tunnel de la bêtise n'est pas pour demain.
 
Petit florilège des nouvelles qui montrent que notre pays ne tourne plus rond.
 
Ainsi, les salariés de Caterpillar peuvent remercier leurs syndicats. Ceux-ci, en utilisant la manière forte et en refusant tout compromis ont poussé la direction à revenir sur le plan de licenciement initial : 733 contre 600 !! On m'arguera que la différence était minime , mais au final, ce sont bien 133 personnes de plus qui perdront leur emploi alors qu'elles auraient pu éviter le couperet. Les syndicats disent, bien entendu, que la faute en revient à la direction. C'est de bonne guerre, mais comment expliquent-ils que c'est cette même direction qui avait proposé une baisse des licenciement et que ce sont ces mêmes syndicats qui ont joué la surenchère ? On rappellera qu'un ouvrier syndiqué ne fait généralement pas partie de "charettes"
 
Ainsi, les menaces sur les examens de facultés à cause du blocage systématique de certaines universités. Là aussi, on assiste à une radicalisation d'une minorité qui nuit au travail de la majorité. En refusant toute négociation et en faisant du statut des étudiants-chercheurs une sorte de statut inamovible et en refusant la masterisation, les syndicats étudiants jouent contre leur propre camp. Et prennent en otage tous ceux qui veulent bosser. Remarquez, ces derniers, plus nombreux, pourraient facilement s'unir et virer les petits cons qui les empêchent de poursuivre leurs études. Mais là aussi, on assiste à un phénomène connu, le "y a qu'a" style "Le gouvernement a qu'a faire un effort" . A aucun moment, ils ne remettent les actions fascisantes des syndicats d'étudiants, noyautés par l'extrême gauche. Ils vont donc accepter de perdre leur année pour satisfaire la gloriole de quelques abrutis tout content de jouer les révolutionnaires de pacotilles. Pourtant, une bonne barre de fer dans la main d'une bonne centaine d'étudiants motivés lèverait bien des blocages. Quoique, dans notre société de gauche, ce sont sûrement eux qui se retrouveraient devant un juge et non les bloqueurs. 
 
Lassé aussi de voir qu'un Bayrou vend 60 000 exemplaires de son pamphlet anti-Sarkozy et donc que les français se ruent sur les écrits du démago sans solution, du Royal au masculin, du type dont le parti n'attire personne mais qui , pour rentrer dans l'histoire, est prêt à renier toutes ses idées. Bayrou a fait partie du gouvernement Balladur puis de celui de Juppé. Déjà à l'époque, pour plaire aux syndicats d'enseignants, il passait tout leur caprice et n'a jamais voulu remettre en cause les désastreuses initiatives de Jospin comme, au hasard, les 80% de bacheliers. Bayrou critique, aboie mais ne propose rien !! Pire, il s'oppose désormais à ce qu'il adorait hier comme le libéralisme. Si demain, Sarkozy marchait sur l'eau, Bayrou y retrouverait à redire.
 
Ce succès de librairie prouve également la valeur des Français : prêts à suivre n'importe quel aboyeur du moment qu'il les caresse dans le sens du poil !! Voir aussi qu'ils plébiscitent désormais un incapable comme Chirac ou trouvent un tas de qualité au collabo bigame Mitterrand prouve aussi leur manque de lucidité politique.
 
Lassitude de l'acharnement contre le pape Benoît XVI. Sa visite en Terre Sainte n'a été que le prétexte à un défouloir de la part de la presse. On nous a ressorti le coup des Jeunesses Hitlériennes (obligatoires dans les années 30, faut-il le rappeler), le magistral discours de Rattisbone totalement réécrit par des gens qui n'aiment tant qu'à flatter les islamistes, l'affaire de l'évêque négationiste et on a soigneusement caché le vrais sujet qui fâche : la persécution des Chrétiens en terre d'Islam, avec , au hasard, la baisse considérable du pourcentage de cette religion dans les territoires des gentils palestiniens .
 
C'est pour eux que le pape s'est rendu au Moyen Orient, pour leur apporter leur soutien. Et cela la presse l'a occulté parce que la presse ne veut pas informer, elle veut désinformer, lyncher, répandre la haine...
 
Lassé de voir que désormais la voie du Jihad passe par la France. Témoin cette affaire de deux islamistes bien de chez nous, arrêtés en Italie et qui s'apprêtait à faire des attentats contre l'Aéroport de Roissy. Ces deux sbires étaient connus des services de polices mais qui s'en est soucié ? L'islamisme radical se répand en France, mais le bon peuple préfère se boucher les oreilles et fermer les yeux. Quel intérêt à crier au loup ? Les mairies financent la création de mosquée, la Halde attaque tout azimuth , l'antisémitisme est redevenu une norme, mais tout le monde s'en tape. Là aussi, ne pas faire de vague et préparer tout doucement le peuple à accepter la défaite. 
 
Je terminerai par une lassitude plus personnelle : je me demande si ce que je fais a encore un sens. Quasiment plus de commentaires sur ce blog, un lectorat en chute libre et une absence criante de débat. Cela dit, j'évite au moins les commentaires imbéciles et outranciers que je peux lire chez d'autres. Mais bon, le temps passé à exprimer mes idées me seraient peut être plus utile ailleurs. Je me donne encore quelques mois et basta. Si la Pensée néoconservatrice n'intéresse plus personne, autant qu'elle passe la main.
Partager cet article
Repost0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 06:53
Royal et Aubry ne sont plus amies
La photo aurait dû être belle : Royal et Aubry , main dans la main, remontant le cortège parisien du 1er mai, comme deux amies en goguette, deux camarades marchant dans la même direction, deux femmes de caractères démontrant par a+b que la modernité appartenait au PS et que, décidément, la droite avait le monopole de la querelle !!

 Pas de chance : la Madonne du Poitou a décidé de se la jouer perso. Elle défilera donc à Niort. A un an des Régionales, cela ne peut pas faire de mal. L'image du PS ? Cela fait longtemps qu'elle a fait une croix dessus. L'unité du parti ? Du moment qu'il lui redonne l'investiture en 2012, elle n'en a cure.

J'imagine la tête des dirigeants du PS qui se donne un mal de chien depuis des semaines pour faire croire aux Français que tout va bien dans le meilleur des monde et à la presse qui tente d'emboîter le pas dans cette vision idyllique . Aubry n'a décidément pas de chance. Si l'on met de côté son absence de charisme et son retard à l'allumage côté conflits sociaux (pourtant, avec la démagogie du moment, y a du grin à moudre), elle se coltine de plus une rivale mauvaise perdante et qui ne pense qu'à torpiller le parti. Finalement, quand Hollande espère que les militants seront plus lucides quand il s'agira de choisir leur prochain candidat, il est clair que lui l'a été en 2006 quand il a tenté de faire revenir Jospin.

Royal au PS : c'est la garantie d'un parti éclaté et toujours des bons moments à passer en riant pour la majorité actuelle !!!

Obama aime le Hamas

Obama, lui, a gagné les élections. On l'a compris et depuis quelques jours fleurissent les articles sur ses 100 jours. Ah que le saint Homme a bien agi : grâce à lui, l'Amérique tourne le dos aux années Bush, les Américains tournent le dos à la société de consommation (hallucinant article dans Le Figaro hier où, à partir d'une poignée de bobos new yorkais qui renonçaient à leur grosse berline à cause de la crise, l'auteur généralisait à tout un pays !!) et rattrapent le temps perdu sur le climat (le fait que j'ai encore dû faire du feu hier, une fin de mois d'avril, montre combien la planète se réchauffe par chez moi). Ce qu'aucun média n'ose dire, c'est que les 100 jours d'Obama montre plutôt une gestion hasardeuse au jour le jour, avec du flip flop à gogo en politique étrangère, un rabaissement de toutes les valeurs américaines en matière de liberté et des courbettes à tous les salauds de la planète. Chavez, Castro, le nain de Téhéran, la Syrie, la Chine, la Corée du Nord , Poutine... Tous ont eu droit à leur petit couplet sur l'Amérique nouvelle qui leur tend la main. Avec en retour, des gifles à foison, la dernière en date étant dû à Cuba qui estime que c'est à l'Amérique d'en faire plus et qu'en aucun cas Raul Castro ne changera la nature du régime. Qu'on se le dise, l'Amérique n'est plus un phare de la liberté !!

Dernière "bourde" en date : le messie de la Maison Blanche a demandé au Congrès de modifier la loi afin de permettre des aides financières aux Palestiniens même si le Hamas faisait partie d'un gouvernement d'union nationale , chose que l'abominable Bush avait toujours refusé. Il est vrai que chez W , on aime la liberté et on déteste ceux qui torpillent la paix par kamikazes interposés. Obama n'en a cure et veut donc désormais travailler avec des gens qui ne reconnaissent pas Israël. 

On est au delà de l'amateurisme. Il sait parfaitement ce qu'il fait et applique à la lettre les théories de son mentor, le révérend Wright : la détestation de l'Amérique au plus haut niveau.

Fofana : une ordure antisémite aux assises

Terminons par une question . Comment va-t-on nous expliquer que le meurtre perpétré par le gang des barbares n'est pas antisémite alors que Fofana, le principal accusé est entré dans le box en hurlant Allah Ackbar (je transcrit phonétiquement) et s'est réclamé de la branche armée du salafiste en France ? Il y a 3 ans, les bonnes âmes ont voulu, par pudeur (ou par lâcheté) parler de crime crapuleux. Un peu comme si la Shoah n'avait été qu'un égarement de quelques uns !! 
Partager cet article
Repost0