Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 08:29

En ce jour anniversaire, la France collaboratrice ne meurt pas et reste éternelle. 

Il y a 70 ans, elle commençait une honteuse collaboration avec l'ennemi nazi.

Aujourd'hui, elle interdit les apéros vins-saucissons et collabore avec l'islamisme radical en France.

Qui sera notre De Gaulle ?

appel_18_juin.gif

Partager cet article
Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 07:26
Communiqué des organisateurs de l’apéro géant de la Goutte d’Or

mercredi 16 juin 2010


La préfecture de police a refusé aux Parisiens le droit de commémorer le soixante-dixième anniversaire de l’appel du 18 juin 1940 ce vendredi à La Goutte d’Or en partageant les produits typiques de nos terroirs dans la simplicité et la convivialité.

En notifiant officiellement cette décision ce mercredi dans l’après-midi – vingt-quatre heures après l’avoir annoncée par voie de presse ! –, elle nous empêche d’organiser ce pique-nique, puisqu’elle donne à la justice jusqu’à vendredi après-midi pour statuer sur le référé-liberté que nous avons déposé.

Nous annulons donc l’apéro prévu dans le quartier de La Goutte d’Or vendredi 18 juin à 19 heures et nous passons au plan B, qui permettra à chacun de manifester, dans le plus grand calme et dans le total respect des lois de la République, sa révolte face à cet interdit administratif et sa volonté d’entrer en résistance contre l’islamisation de la France.

Nous invitons tous les Parisiens à nous rejoindre place de l’Etoile, à l’angle de l’avenue des Champs-Elysées, vendredi 18 juin à 19 heures. C’est là que, le 11 novembre 1940, malgré la publication d’un communiqué de la préfecture de police affirmant qu’« aucune démonstration publique ne sera tolérée », deux mille lycéens et étudiants eurent le courage de se réunir pour défier l’occupant.

Nous y donnerons une conférence de presse pour :

• présenter et analyser les raisons du refus opposé par la préfecture ;

• rappeler solennellement qu’aucun lieu public en France ne doit être régi par des lois religieuses ;

• annoncer des actions à venir.

Comme pour l’apéro, aucun signe de reconnaissance ou d’appartenance politique ne sera admis.

Nous n’acceptons que des drapeaux français, sans marque dessus. Seuls les chants patriotiques français pourront être entonnés.

On peut apporter son saucisson et son jus de raisin, mais pas de boisson alcoolisée.

Nous appelons toutes les organisations qui avaient appelé officiellement à se joindre à l’apéro de La Goutte d’Or à relayer cet appel, et à nous signaler leur soutien. Une première liste sera publiée demain jeudi.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 07:08

Petit rappel des faits : il y a quelques semaines, un navire sud coréen coulait en mer jaune, faisant 46 victimes parmi les marins. Rapidement, l'enquête a conclu à la responsabilité de la Corée du Nord. Dans un monde normal, la communauté internationale aurait sommé le dernier monstre stalinien de la planète de livrer les coupables sous peine de sanctions brutales.

Mais nous ne vivons pas dans un monde normal. Nous vivons dans un monde où un Obama peut déclarer sans rire que le meurtre abject de Daniel Pearl a "frappé l'imagination du monde", un monde où la quasi totalité des "intellectuels" s'est déclarée contre une guerre visant à chasser un dictateur baassiste, un monde où la Lybie peut siéger dans des commissions sur les droits de l'homme, un monde où une ordure comme Carlos peut, par l'intermédiaire de son avocate, nier les meurtres qu'on lui impute en France, malgré des avalanches de preuves et de témoignages.

Nous vivons dans un monde où l'on va chercher à éviter "toute escalade" et à calmer la Corée agressée, un monde où l'ONU ne veut pas d'une nouvelle guerre entre les deux frères ennemis et où l'on ménage la dictature tout en faisant les gros yeux à la démocratie.

La Corée du Nord n'a pas de soucis à se faire. Son allié, la Chine communiste la soutiendra et malgré les rodomontades d'Hillary Clinton (Nous n'allons pas laisser cette attaque sans réponse de la communauté internationale) , il est certain que rien ne bougera et que la Corée du Sud devra pleurer ses marins seule !!

Clinton, qui comme tout politique "onusienne" est allée s'aplatir à l'exposition universelle de Shanghaï, entend associer la Chine à la "négociation" . La Chine qui ne croit pas aux preuves, la Chine qui entend faire de la Corée du Nord son fer de lance de sa politique expansioniste en Asie, la Chine que drague pourtant toute la planète.

En fait, le monde a peur de la Corée du Nord, qui n'est pourtant pas un pays bien dangereux. Une action militaire concertée pourrait faire tomber ce régime monstrueux en quelques semaines et redonner la liberté à des millions de nord-coréens.

Mais le monde "libre", dirigé par un naïf siégeant à la Maison Blanche, préfère faire l'autruche et demander à la Corée du Sud de renoncer à l'escalade. Le monde "libre" préfère sa lâche sécurité à une nécessaire confrontation avec un régime maléfique.

Le monde "libre" est à vomir. 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 06:38

A vouloir paraître trop intelligent, on finit par saluer le mouton, dit un proverbe africain. En l’occurrence l’onagre du désert, comme fit un certain Hussein Obama s’inclinant respectueusement devant le Roi d’Arabie, ou les leaders de J Call (1) et leurs mentors de J Street, et leurs féaux européens courant à perdre haleine sur les autoroutes médiatiques du mensonge et de la désinformation.

      Intellectuellement, ces zélés clercs à nuire et ergoter contre Israël devraient se souvenir de Cicéron avertissant ses censeurs : Que celui qui a l’habitude de mentir à aussi celle du parjure. En ce temps de troubles, de boussoles éperdues et d’amour du mensonge implanté dans les esprits des dirigeants et des leaders d’opinions publiques, la vérité est si obscurcie qu’à moins d’être décontaminé par le traitement-choc d’une guerre mondiale, on ne saurait la reconnaître.

 

      A propos du sens de vérité, je me réfère à la pensée de mon cher ami Léon Ashkenazi (alias Manitou) qui, lors de son dernier discours public en Israël (2) , cita la Guémara Sanhédrin, page 97. Il dit alors qu’il y aura un temps où la vérité disparaîtra, sera comme néantisée

      En fait, précisera-t-il, la vérité n’allait pas disparaître comme par magie, mais devenir des troupeaux différents, conduits par leurs bergers respectifs. C’est ce qu’on appelle les courants-tendances. Autrement dit, la vérité disparaîtrait lorsque se multiplieront les différentes tendances de la vérité.

Dès lors, il n’y aura plus de repères, il y aura des tendances vers la vérité.

Selon l’une d’elles, on pourra lire la Thora de manières différentes, en ce qui concerne la terre d’Israël, en fonction de l’opinion politique préalable du lecteur. Quel serait alors le critère ? L’opinion politique du lecteur ? Ce serait alors le signe qu’une des valeurs fondamentales – l’amour de la vérité – allait disparaître.

      Dans cette réalité trompeuse, on arriverait à un inversement de critères. Former des troupeaux, c’est se réduire à l’état de moutons. C’est souligner qu’on n’a plus de route ni de vrais bergers. Aujourd’hui, ce sont les troupeaux qui sont valorisés et non l’amour de la vérité. Nous nous trouvons à une croisée des chemins : l’eschatologie bienheureuse, ou l’eschatologie catastrophique. De même que pour mon ami Manitou, en regard de la montée en puissance du mensonge des Etats, des faiseurs d’opinions et des individus,  je suis très alarmiste sur l’a-venir de la vérité.

 

      Cette considération sur ce défaut de vérité qui se répand et prédomine, me ramène à penser que les terroristes (ou nazislamistes) actuels, animés qu’ils sont par l’amour du mensonge, vouent littéralement un culte à la mort, d’autant plus que leurs oraisons funèbres sont nourris d’incantations Hakbariennes et de Taqqyia coranique inamovible et immanente. Ce qui m’amène à considérer que pour être performant, le mensonge doit éblouir l’entendement naturel de quiconque s’en nourri quotidiennement, jusqu’à étourdir son simple bon sens de vivre.

 

      Nous savons à présent que l'islamisme militant est une idéologie politique armée du même type que le bolchevisme ou le maoïsme. Ils poursuivent un même objectif internationaliste consistant à éradiquer toute liberté individuelle et collective pour mieux neutraliser puis écraser nos démocraties ouvertes. Dans son effort conquérant, l'islamisme (sous peine de régresser mortellement) doit absolument renverser la civilisation occidentale afin d’étendre ses frontières, irrationnelles (mystiques) autant que géopolitiques ; s’emparer de nos économies (ses razzias d’antan) et, répandre l’écume de la peur dans les esprits dans le but de formater l’asservissement de nos populations enfin colonisées, soumises aux lois de sa cruelle Charia datant de plus de 1000 ans.

 

      Pour en revenir à cet épiphénomène tonitruant concernant ce que devint l’avortement de JCall / JStreet, il est affligeant de constater avec quelle diligence et tintamarre médiatique que des personnalités juives américano-européennes se mobilisent pour théoriser la capitulation d’Israël par un  Appel à la raison digne des mollahs de la pensée iranienne ; arguant que serait dangereux tout alignement systématique sur la politique du gouvernement israélien et soulignant d’un revers de plume perverse, le danger lié à l’occupation et à la poursuite ininterrompue des implantations en Cisjordanie et dans les quartiers arabes de Jérusalem Est, qualifiée -sans mourir de honte- d’erreur politique et de faute morale.

 

      Cet empressement à nuire est révélateur. Ces arrogants signataires ont dé-voilés leurs arrières pensées et l’amour du mensonge qui les anime. Démasqués, ces munichois du XXIème siècle ne devraient-ils pas déchirer leurs vêtements et se couvrir de cendre ? Sachant que l’Etat terroriste du Hamas à Gaza a donné à Israël toutes les raisons de proclamer que les Palestiniens poursuivront leur guerre après avoir empoché leur Etat en Judée, Samarie et à Jérusalem ?

      Parmi les signataires de ce Jcall collectif, tous ne sont pas d’anonymes citoyens méconnus cherchant à se distinguer, non. Certains sont renommés et médiatiques, tels Elie Chouraqui, cinéaste, Daniel Cohn-Bendit, député Vert européen, Boris Cyrulnik, psychiatre, Elisabeth de Fontenay, philosophe, Georges Kiejman, ancien ministre et avocat, Bernard-Henri Levy, philosophe, Pierre Nora, historien, membre de l’Académie française, Elisabeth Roudinesco, psychanalyste, Maurice Szafran, PDG de Marianne. Elie Barnavi, Avi Primor, Zeev Sternhel, etc., conduisant quelques centaines de clercs entraînés par égarement dans leurs distorsions intellectuelles malignes...

 

      Sont-ils conscients et mesurent-ils à quel point ils ré-incitent les stratèges et tueurs palestiniens à redoubler d’assauts terroristes pour détruire l’Etat juif. Savent-ils combien dans les-dits territoires circule une pédagogie criminogène bien réelle qui va encore peaufiner l’enseignement qu’ils reçoivent de haïr même au prix de sa vie Israël, sous l’autorité des « modérés » du Fatah et de Mahmoud Abbas, homme de paille des arabo-européo-américano-onusiens, recueillant chaque jour la manne des idiots utiles de millions de dollars et d’euros, pour dégommer et effacer (au propre et au figuré)  la légitimité historique et spirituelle d’Israël ?

      Seuls des malfaisants congénitaux, des égarés à œillères d’acier et des leaders d’opinions mercantiles ne veulent pas entendre que leurs chers et pauvres palestiniens (en fait citoyens Jordaniens apostats) ne veulent surtout pas d’un Etat à côté d’Israël mais d’un Etat à la place d’Israël.

 

      Au-delà cette tentative tragi-comique de JCall et consorts, il y a la Torah, un livre infiniment plus digne de respect que toutes leurs manigances plumitives, leurs boulevards médiatiques, leurs tractations politiciennes et leurs humeurs d’élites intellectuelles, blablatants en verlan pour se faire comprendre des citoyens mal-pensants, sourds et malvoyants, autrement dit n’ayant plus le cœur à gauche depuis longtemps et la tête ils ne savent où, paumés qu’ils sont.

     

      Pour résumer un avertissement majeur de la bible, je rappellerais qu’il y a plus de 3000 ans, l’Eternel avait annoncé l’effondrement des empires et des nations qui se dresseraient contre Israël et contre son peuple… De nos jours, IL voit les événements auxquels nous assistons non sans incrédulité ou méconnaissance.

      A nouveau, l’Eternel admoneste le monde et en particulier les croyants et incroyants juifs, de même que les chrétiens associés par la foi et leurs convictions à leurs vocations.

      Je me fais humblement l’interprète de sa Parole : 

      Des nations et des peuples nombreux cherchent encore à effacer mon pays des cartes du monde, dit le Seigneur de Sion. Un pays que j'ai donné en héritage à Avraham et à sa postérité, par Ytz'hak et par Ya'aqov. Je ne le permettrai pas ! Les nations qui oeuvrent en ce sens subiront un jugement. Leurs systèmes économiques s’écrouleront ; elles seront saisies de vertige et de confusion et par là-même, s’engageront dans des conflits fratricides dévastateurs

     

      A titre personnel, j’ai l’intime conviction que l’Eternel révèle ces choses avant qu’elles n’arrivent, et nous n’en voyons que les prémisses… Je crois qu’il est temps pour les dirigeants et les leaders d’opinion de notre monde déboussolé, d’arrêter toute animosité haineuse et destructrice à l’encontre d’Israël et de Jérusalem, épicentre géo-spirituel du monde et prunelle de l’Eternel.

Quels Rois et Chefs d’Etats oseraient dresser le poing contre l’Eternel ?

Quels leaders d’opinions oseraient lancer une diatribe haineuse contre l’Eternel ?

Quelle star de la culture, des sports ou des arts oserait cracher sur le nom de l’Eternel ? Certes, des tas de noms renommés nous viennent à l’esprit… Certes, pour un petit scoop médiatique, combien nombreux seraient-ils à vouloir fanfaronner devant le monde !

 

En tant qu’homme de foi et serviteur de l’Eternel, je dois mettre en garde ces faux-bergers de troupeaux à tendances relatives et aléatoires, car le jugement de l’Eternel déversera sur leur tête les charbons ardents de sa colère. Il suffit de se pencher sur un livre d’Histoire pour lire la longue et tragique fin des innombrables insensés qui osèrent attenter au ciel et à l’Eternel, le D… d’Israël.  Mais, quelles que soient leurs origines, ethnique, culturelle, confessionnelle ou laïque, que l’Eternel bénisse les amoureux de la vérité.  

 

©François Celier. Pasteur et écrivain.

Post-scriptum

Le thème de l’addiction du plus grand nombre à l’amour du mensonge montre que ce fléau engendre la distorsion de l’éthique de vie élémentaire du bon sens, la perversion du beau et du vrai ainsi que moult conflits de toutes espèces. Son pouvoir aliénant nous habite tous, peu ou prou, parfois à notre insu, souvent à notre corps défendant.

Il obscurcie les mentalités et les rapports humains, l’entendement de chacun, par l’enseignement et la diffusion de la menterie, médiatique notamment, déformant notre histoire, nos traditions, nos pays et nos villes. Tel un virus subtil, il imprègne nos sociétés les plus avancées en éthique de la vie dans toutes ses composantes : politiques, économiques, culturelles et religieuses.

Le pouvoir du mensonge représente un haut risque pour quiconque, comme celui de m’égarer moi-même en traquant sa source. Il représente un fléau d’autant plus redoutable qu’il prend mille masques. Néanmoins, je compte ouvrir quelques pistes critiques pour plus savants que moi. Je suis convaincu que le haut mal du mensonge, d’Etat à celui de l’enfant, relève d’une source méphitique repérée par un sourcier de l’enfer.

Tout au long de l’histoire humaine, depuis l’ère du soupçon originel, issu d’une question insidieuse : Dieu a-t-il interdit de manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal… il est agit sans discontinuer. Cette simple phrase injecta un poison vénal dans le cœur du premier couple doté par l’Eternel d’un esprit et d’une conscience autre qu’animale ou d’humanoïde inachevé.

Nous en sommes génétiquement héritiers et infectés, jusqu’à fomenter et flirter de nos jours avec une terrifiante quatrième guerre mondiale. Si l’Eternel n’intervient à temps, celle-ci sera le triomphe du Père du mensonge ! (1)

Protéiforme et omniprésente, sa manne noire (analogue à un fleuve de vapeurs pétrolière) s’ingénie à avarier tous les rouages intellectuels, de la vie privée et des nations.

De même que dans ma série précédente : Au cœur du genre humain en quatre articles, veuillez envisager que l’angle métaphysique par lequel je développe cette réflexion n’est pas sans fondement.

 

F.C.

 

(1)      J Call est une émanation de J Street qui agit toujours en symbiose avec l’administration Obama.   J Street n’a formulé aucune critique, même courtoise, aucune réserve, même mesurée, sur quelque point que ce soit de l’action du président actuel. Par contre, J Street a toujours été critique à l’égard d’Israël et toujours bienveillant à l’égard des adversaires d’Israël. Cette organisation américaine est soutenue financièrement par des personnalités d’origine arabe ou musulmane, ou travaillent en tant que salariés pour des pays arabes ou musulmans.

(2)       La dernière conférence publique du Rav Askénazi, mardi 20 février 1996 à l’hôtel Windmill à Jérusalem.

 

(3   ) « Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. Vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fond ; car il est menteur et le père du mensonge ».

(Jean 8 : 43-44)

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 07:06

Obama a donc décrété que l'Amérique n'utiliserait pas l'arme nucléaire contre un pays qui ne l'a pas et qui ne cherche pas à l'avoir. Sur le papier, l'idée est tout à fait logique, on ne voit pas pourquoi les USA ordonnerait un bombardement nucléaire contre, au hasard, le Togo.

L'idée est aussi séduisante dans le cadre d'un monde où l'on bannirait totalement les armes de destructions massives nucléaires. Après tout, posséder de quoi faire sauter 50 fois la planète a de quoi inquiéter n'importe quel quidam sain d'esprit.

Sauf que, comme souvent chez Obama, une lecture plus approfondie donne d'autres sujets d'interrogation.

Premièrement, il se refuse à attaquer nucléairement un pays sans arme nucléaire même si ce dernier attaque l'Amérique de manière chimique ou biologique. Il suffit donc à un régime ennemi de l'Amérique de ne pas chercher à acquérir la bombe mais de se doter d'anthrax ou de virus mortels. On ne sait d'ailleurs pas si cette nouvelle doctrine inclut également l'usage de bombes sales. Prudent, le président a tout de même précisé qu'il pouvait revenir sur un tel engagement en cas d'attaque massive conventionnelle. Mais baisser sa garde dans un monde qui reste dangereux et dont les centres d'inquiétude se sont déplacés vers l'Iran et la Russie, n'est ce pas faire preuve de naïveté ?

Obama renonce aussi à la course aux armements. On peut là aussi se demander si c'est bien le moment. Dans les années 80, Reagan avait fait preuve d'une même volonté de limiter le nucléaire, mais il avait en face de lui une URSS bien moins forte et un partenaire sérieux, Gorbatchev. En 2010, la Russie montre de nouveau ses muscles (on l'a vue dans la guerre contre la Géorgie mais aussi avec son chantage gazier contre l'Ukraine et sa volonté évidente de reprendre pied en Europe de l'Est). La Russie de 2010, c'est celle de Poutine et là aussi on sait que l'ex président ne tiendra pas ses engagements.

L'Amérique pourrait également faire quitter d'Europe environ 200 ogives. Là également, le discours peut se révéler dangereux car c'est tout simplement ôter à notre continent un de ses moyens de dissuasion. Les quelques ogives françaises et anglaises ne pèseront pas lourd face à l'arsenal russe. L'une des premières décisions d'Obama fut de renoncer au bouclier anti-missiles que Bush voulait déployer en Europe : il a encouragé ainsi la Russie à reprendre pied à l'Est. La reprise du traité Start est également un gage de volonté donné à la Russie, qui n'en réclamait pas tant. Or, si une démocratie respecte généralement sa parole, on ne peut pas en dire autant d'une dictature. Obama abandonne donc l'Europe afin de contrer la politique de Bush. Ce n'est pas une bonne nouvelle.

Obama pense que l'Iran renoncera à la bombe si les grandes puissances en font autant. C'est une erreur car l'Iran ne cherche pas la bombe pour se défendre face à l'Amérique ou à la Russie (qui reste un de ses alliés de poids), mais bien pour attaquer. Dans cette affaire, le président américain fait preuve de naïveté qui pourrait bien devenir dévastatrice. Car à Téhéran, on se réjouit de voir qu'on puisse faire confiance aux Mollahs. Mais comme dans le cas de la Russie, l'Iran peut signer n'importe quoi, les Mollahs ne se sentiront pas liés par leur signature. Qu'arrivera-t-il si demain l'Iran a la bombe et vitrifie Israël (et les territoires palestiniens soit dit en passant, mais cela n'a pas l'air d'inquiéter les soi-disants amis du peuple opprimé de Palestine).

Baisse la garde en 2010 est un jeu dangereux qui aurait valu la chandelle si en face Obama avait de vrais partenaires. Ce n'est pas le cas. Espérons juste que nous n'aurons pas à payer l'idéologie un bien naïve d'un président qui vit encore dans un monde où tout le monde il est beau.

Partager cet article
Repost0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 12:20

Les députés belges ont voté en commission une proposition de lois visant à interdire TOTALEMENT le voile intégral !!

Le vote a été obtenu à l'UNANIMITE des groupes politiques.

Si le vote est confirmé en séance plénière, la Belgique sera le premier pays européen à interdire la burqa, y compris dans la rue. Ce vote pourrait avoir lieu le 22 avril.

Pour le député francophone Denis Ducarme, c'est "un signal fort envoyé aux islamistes" !!

Qu'ajouter à cela ? que les Belges sont courageux, que les Belges se moquent du politiquement correct, que les Belges osent prendre le taureau par les cornes !!

Et que les Français feraient bien de s'inspirer de nos voisins du plat pays !!

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 11:07
Triste nouvelle pour tous les amoureux de la liberté : le blog Drzz.info cessera ses activités vendredi 2 avril 2010. Son créateur, Drzz, souhaite arrêter cette aventure passionnante pour des raisons personnelles.

Drzz.info était devenu en quelques mois un blog leader dans la défense de notre liberté d'expression, osant braver le politiquement correct et affirmant haut et fort ses convictions !!

Drzz.info a accompagné la libération du Moyen Orient grâce à l'action du président Bush, a rejeté en masse la diabolisation d'Israël, a tenté d'avertir le monde libre des dangers d'une administration Obama. Les avis de ses rédacteurs (dont j'ai eu l'immense honneur de faire partie) étaient toujours tranchés, passionnés, parfois insolents, jamais tièdes !!

C'est donc une aventure qui s'arrête, une page qui se tourne, un espace de liberté qui disparaît. Mais il en reste tant d'autres  : le blog de DJ, les 4 vérités, le blog d'Ivan Rioufol, celui de Guy Sorman... et bien sûr, La pensée néoconservatrice.

Je suis fier de compter Drzz parmi mes amis : une personne de cette trempe, on n'en rencontre pas si souvent !!

Merci pour tout , frère d'armes. 
Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 06:17
Eric Zémmour est victime d'un lynchage médiatique sans précédent depuis quelques semaines. Le Figaro a même fait planer la menace de son licenciement, même si celle ci semble s'éloigner.

Jean Rouxel a mis en place une pétition demandant à Etienne Mougeotte de ne rien en faire. Vous pouvez la signer sur cette page .

Le politiquement correct gangrène notre société. Quand un humoriste estime que Eric Besson est un suppôt de Le Pen , l'intelligentsia de gauche applaudit. Mais quand un chroniqueur attaque le côté bisounours du multiculturalisme, il est cloué au pilori.

Réagissez !! 
Partager cet article
Repost0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 07:11
bush_newsweek_vignette.jpgA quelques jours des régionales, on nous "promet" un record d'abstention. Le Français se moque de ce droit à la liberté acquis par la lutte durant des décennies par des patriotes , tout bord politique confondu et préfère hurler contre ces "politicards" qui ne pensent qu'à s'en mettre plein les poches sur notre dos, ma bonne dame.

En Irak, malgré les attentats (38 morts) et les menaces d'Al Quaïda, les habitants libérés de Saddam Hussein il y a 7 ans par le plus grand président américain depuis Roosevelt et Reagan se sont rendus aux urnes. Pour la 2e fois de leur histoire, ils ont élu un parlement.

Mieux encore, les sunnites ont repris le chemin du bureau de vote et les listes islamistes ont reculé. La démocratie s'installe en Irak, comme elle s'installa au Japon après 1945 ou en Corée du sud après 1953.

Ceux qui ont craché sur Bush durant des années devraient se regarder en face : si le président américain avait eu une attitude "à la française", il aurait renoncé à libérer l'Irak et ses habitants seraient toujours sous le joug impitoyable du pire tyran de l'après guerre, après Staline et Mao !! Mais bien entendu, les "anti-Bush" se garderont de tous commentaires, les journaux de gauche ne feront pas leurs gros titres sur le triomphe de la liberté, ils n'admettront jamais qu'ils ont eu tort et qu'ils ont manipulé leur lecteur.

Aux USA, Newsweek a osé titré "Victoire, enfin ! L'émergence de la liberté en Iraq" !! Newsweek , pas vraiment admirateur de Bush et du GOP, fait son mea culpa. En France, seul Ivan Rioufol a osé titrer sur les élections en Irak (Lire son point de vue sur cette page) . Pour le reste, nous aurons encore droit longtemps aux clichés classiques !!

Sans la volonté de fer du président, le Moyen Orient ne vivrait pas un moment historique. Les cyniques qui osaient écrire que les "arabes ne sont pas prêts pour la démocratie", au delà de leur racisme révoltant, ne sont que des abrutis sans vision, corsetés par leur anti-américanisme de base.

Georges W.Bush avait déclaré que l'histoire jugerait son action et qu'il faudrait des années pour que les graines qu'il a semées prennent corps. Georges, ton action est en marche !!

Thanx for all !! 
Partager cet article
Repost0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 12:25

Le vrai visage de Mahinur Özdemir

 

Mahinur Özdemir la seule élue européenne à porter le voile islamique dans une enceinte parlementaire dévoile son vrai visage : dans une interview au journal satirique belge « PAN », paru ce jour, elle compare le Parti Populaire de Mischaël Modrikamen au parti Nazi d'Adolf Hitler.

 

Les limites de l'acceptable ont été franchies.

L'invective est la caractéristique des fascistes.

 

Ce qui détermine un fasciste (notamment)

Disqualifier l'ennemi politique par l'invective

Le besoin d'éliminer une menace ou un ennemi

Une forte opposition à l'avortement et l'homophobie

La religion comme outil de manipulation de l'opinion

 

Rappelons que Mahinur Özdemir est la fille d'un membre affirmé de la mouvance des Loups-gris, une organisation fasciste turque.

 

Voici le communiqué du Parti Populaire

 

Mahimur OZDEMIR se dévoile : Le PP est indigné par les propos outranciers de la députée bruxelloise OZDEMIR (CDH), première députée voilée d'un parlement européen, à l'encontre du PP et de son co-Président, comparant l'interdiction du voile prônée par le PP à la période nazie (interview au Pan de ce 24 février 2010).

 

Au-delà de l'ignorance manifeste de la jeune députée du CDH quant à la nature du régime national-socialiste, le PP rappelle que cette élue, porteuse d'un islam ultraconservateur, a tenu des propos répétés niant l'existence du génocide arménien. Mahimur Ozdemir se dit proche du mouvement islamiste de Fethullah GÜLEN, lequel vise à saper les fondements laïcs de la Turquie moderne fondée par ATATURK. 

 

Mme OZDEMIR est un cheval de Troie de l'islamisme militant au cour même de l'Europe et de ses institutions. Les démocrates devront choisir leur camp. Soit celui de l'obscurantisme, au nom de prétendues libertés détournées, soit celui de nos valeurs fondamentales, telles la neutralité de l'espace public et l'égalité entre les hommes et les femmes. Le PP se placera toujours aux côtés des musulmans des lumières dans leur combat contre l'obscurantisme.

 

Le PP rappelle qu'il est pour l'interdiction du foulard et des signes religieux à l'école et dans toutes les fonctions publiques, y compris au sein du parlement. Le PP est également favorable à l'interdiction des signes religieux dans l'entreprise, par le biais de conventions collectives et à l'interdiction pure et simple de la BURQA sur tout le territoire belge.

 

Le PP s'opposera avec détermination aux prétendus « accommodements raisonnables » (absence de mixité dans les piscines, régime alimentaire Halal imposé finalement à tous, refus d'être traité par un médecin homme, refus d'assister à certains cours, tels le darwinisme ou la Shoah) que certains partis voudraient introduire dans le cadre des assises de l'interculturalité.  

 

Le PP attend du CDH une clarification officielle de sa position par rapport aux propos outranciers tenus par sa députée, faute de quoi il se réserve d'en demander réparation en justice.

Partager cet article
Repost0