Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 08:42
Décidément, il devient complexe de comprendre la politique américaine. il y a deux jours le congrès annonçait qu'il refusait les crédits pour la fermeture de Guantanamo, cette prison américaine à Cuba où l'administration Bush a enfermé des dizaines de djihadistes et de terroristes. Les élus démocrates et républicains refusent également que l'on transfère des détenus dangereux sur le sol américain dans des prisons fédérales.

Soit dit en passant, les avocats des détenus ne le veulent pas trop non plus, estimant que la sécurité de leur client ne serait plus assurée correctement. Comme quoi, le soit disant enfer de Guantanamo n'est peut être pas le pire endroit de la planète.

Après avoir laissé faire , Obama vient d'annoncer que si, il fermera Guantanamo. Il veut donc aller contre la volonté du congrès , ce qui n'est pas vraiment un gage de démocratie, d'autant que le congrès est à majorité démocrate.

Pourquoi un tel revirement ? Tout simplement parce que son silence était désastreux pour son image. Or Obama ne gouverne que pour son image. Après l'avoir terni en disant qu'il remettait en place les tribunaux d'exception et en refusant que l'on publie les photos des "sévices" des prisonniers, un acquiescement , même contraint sur Guantanamo de la volonté du Congrès aurait encore assombri l'aura du saint homme. Rien ne vaut alors un bon discours où il fustige, comme à son habitude , Bush et qualifie la politique de son prédécesseur de "beau bazar" . Il est vrai qu'avoir empêché des attentats durant 8 ans et d'avoir retiré du monde des individus dangereux, ce n'est qu'un beau bazar !!

Dans le même temps, il refuse d'engager des enquêtes sur la gestion anti-terrorisme républicaine. Logique, une bonne partie des démocrates l'a approuvée et certains ont même fait partie prenante !! Dur de tirer sur son propre camp.

L'affaire de Guantanamo montre une fois de plus l'amateurisme de l'idéologue Obama. Il veut appliquer ses idées coûte que coûte, même s'il faut aller contre la volonté du congrès. Obama feint d'oublier qu'il n'est pas le seul maître à bord. Ajoutée à d'autres preuves patentes d'autoritarisme, l'idée qu'il se fait de la démocratie commence à devenir de plus en plus inquiétante !! 
Partager cet article
Repost0
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 06:52
Ha, comme il est difficile d'être un obamaniaque certains jours. Surtout quand ce dernier fait des virages à 180° par rapport à sa campagne voire à son début de mandat. Mais c'est le propre de tout grand homme adulé par la gauche caviar planétaire.

Ainsi, le président avait suspendu les tribunaux d'exception de Guantanamo , histoire de "tourner la page des années Bush" et accessoirement de se faire bien voir de la communauté internationale.

Las, s'étant sans doute rendu compte que l'on attrape pas des mouches avec du vinaigre, Obama vient de rétablir ses fameux tribunaux. Les années Bush ne sont donc plus si tabou. Il avait déjà donné le ton en refusant de publier les photos des "sévices" infligés à des prisonniers à Abu Graïd . Finalement, les méthodes de Bush ne devaient pas être si mauvaises puisque le saint homme commence à s'en inspirer de plus en plus. Autre exemple, le calendrier de retrait de l'Irak , tant loué par la presse, est le même que celui de l'ancienne administration qui préconisait aussi de renforcer la présence en Afghanistan.

Il est amusant de regarder le grand écart des obamaniaques, obligés d'avaler une grosse couleuvre et de justifier cette décision tout en ne pouvant la critiquer.

Si sur le plan intérieur, Obama continue de faire n'importe quoi et d'amener son pays sur la voie du socialisme, force est de reconnaître que sur le plan extérieur, il commence enfin à se servir de son cerveau. Et que son cerveau lui dit que, puisque son prédécesseur a fait le sale boulot, autant continuer sur cette voie et tirer les marrons du feu.

J'avais écrit que l'histoire jugerait de manière positive l'action de W. A washington, on a déjà commencé à le réhabiliter !! 
Partager cet article
Repost0
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 07:53

 

Décidément, ceux qui n'ont pas compris qu'Obama voulait être l'anti-Bush absolu ont vraiment des oeillères. Après avoir pris le contrepoint sur les cellules souches, l'Irak, le Global Warming, les baisses d'impôts, les relations avec les ordures de la planète style Chavez ou Castro, Israël et j'en passe, le saint homme décide de s'attaquer à l'abstinence.

 

Selon les documents de l'administration Obama, le président américain souhaite rediriger le financement des "programmes basés uniquement sur l'abstinence vers des programmes éprouvés et prometteurs de prévention des grossesses adolescentes".

 

L'allocation fédérale pour les programmes éducatifs basés sur l'abstinence que veut éliminer est une enveloppe de 38 millions de dollars (28,4 millions d'euros) en 2009. Il souhaite faire passer cette allocation à 50 millions de dollars (37,3 millions d'euros) pour soutenir les programmes de prévention des grossesses adolescentes. L'administration justifie ce changement par le fait que les résultats les positifs proviennent des programmes "qui offrent toute une série de services qui vont au-delà d'une éducation sexuelle complète". 

Si l'on décode cette dépêche de l'American Press, trouvé sur Yahooo, Obama , plutôt que de compléter, veut donc supprimer et remplacer . Comme d'habitude, cette mesure, qui risque de heurter une partie de l'opinion, n'avait jamais été évoquée lors de la campagne de promotion du candidat (je n'ose plus dire électorale ), le saint homme ayant bien pris soin de caresser tout le monde dans le sens du poil !!

Le masque tombe désormais. 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 11:35
Comme moi, vous voulez rendre hommage au saint homme !!

Mettez le donc en image !! Détournez sa propagande !!

Prochainement  , je mettrais en ligne un mail pour que vous puissiez nous les envoyer


 
Partager cet article
Repost0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 18:04
Le site Newsmax a eu la bonne idée de célébrer les 100 premiers jours d'Obama !! Au menu, gaffes, erreurs diplomatiques, promesses ajournées, démissions en cascades, serrages de mains de dictateurs et gaspillage en tout genre !!

Ca commence fort !!

Partager cet article
Repost0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 06:36
La politique de la main tendue d'Obama commence à porter ses fruits. Enfin, pas vraiment dans le sens où il l'entend, mais dans le sens où ceux qui détestent l'Amérique l'entendent. Petit récapitulatif !!

Obama a donc tendu la main à Chavez, l'homme qui rêve d'être président à vie du Vénézuela. Celui-ci l'a donc remercié en lui offrant un livre qui raconte tout le "mal" que les vilains Américains ont fait à la gentille Amérique du sud. Comble du camouflet, le livre est en espagnol, une langue que ne maîtrise pas Obama.

Obama a également voulu se rapprocher de Noriega , le président du Nicaragua. Celui-ci a répondu en faisant un discours anti-américain féroce lors du sommet des Amériques.

L'Iran maintenant , envers qui Obama multiplie les signes d'apaisement. Ceux-ci ne supportent donc plus la moindre critique, estimant que la nouvelle administration n'en fait pas assez et qu'elle retombe trop rapidement dans les travers de l'ère Bush. Il est vrai que l'équipe Obama a eu le culot de condamner le discours du nain de Téhéran à Durban II, la conférence antisémite organisée par l'ONU.Cette condamnation a vite été compensée par la demande d' Obama  à la Cour Fédérale Américaine de ne donner aucune suite favorable à l'action collective engagée par les familles des 52 victimes de la longue prise d'otage de 79, rien n'y fait. Téhéran estime que les USA sont encore loin du compte. 

En passant, les victimes américaine de la révolution islamique apprécieront d'être sacrifiées sur l'autel de la real politik !!

Surenchère toujours, mais de la part de la Turquie. Durant la campagne, Obama avait promis que les USA reconnaîtraient le génocide arménien. Cette promesse a vite été oubliée, mais la Turquie s'est étonnée que le président américain ne rende pas hommage aux victimes turques de 1915, année où ont commencé les massacres , lors de sa dernière visite !!

On le voit, Obama fait acte de repentance envers tout le monde, s'excuse pour le génocide indien (rappelons qu'une énorme partie des victimes est due aux virus européens), installe une voilée à la maison blanche, exige que les Grecs donnent plus de place à leurs minorités islamistes et se prend des caisses de gifles en retour, le tout avec la bénédiction de la presse mondiale, ravie de voir que "le temps de l'arrogance" de Bush soit terminée, cette presse qui ne se rend pas compte qu'Obama creuse la tombe de l'Amérique et du monde libre, sous les bravos de la foule !!

Obambi est bel et bien Carter II, avec tout les risques que cela comporte.
Partager cet article
Repost0
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 17:23
(page originale sur Bivouac ID)

Un voile islamiste à la Maison Blanche.

Dalia Mogahed, une entorchonnée égypto-américaine, a été nommée pour conseiller le président Barack Hussein Obama sur les préjugés et les problèmes rencontrés par les musulmans.
Le 
 étant l’emblème du système islamiste, cette femme en hidjab qui entre à la Maison Blanche est un symbole très fort pour les islamites. Un signal qui ne manquera pas d’encourager leurs velléités.

Le 5 février dernier, par un décret exécutif , Obama a institué le «Bureau des partenariats religieux»  à la Maison-Blanche où siègera une femme en hidjab. Dalia Mogahed, analyste et directrice générale du Centre Gallup des Études Musulmanes, a été nommé ce mois-ci à ce poste de conseillère d’Obama. 

Le journal algérien El-Watan ne cache pas sa joie:  «De fait, elle est la première musulmane américaine d’origine arabe à entrer tous les matins à la Maison-Blanche avec son …» écrivent-il en ajoutant «C’est aussi une belle leçon de tolérance et de la reconnaissance du mérite que vient de donner Obama à la France, notamment où le port du voile a été interdit, y compris dans les écoles.»

Dalia Mogahed a déclaré : «Ma tâche consiste à aider le président des  à mieux connaître les musulmans loin du prisme déformant de la violence».

Autrement dit, en clair, son rôle sera de chanter la taqqya en anglais pour rendormir la vigilance qu’entretient l’Amérique envers l’,  depuis qu’elle a été frappée par les attentats du 11 septembre.

Sources : 
L.A.TimesEl Watan

Quand tout le monde voit ceci

 

Les islamistes eux, voient cela :

 
Partager cet article
Repost0
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 17:41
Saint Obama fait copain copain avec Hugo Chavez !!

Les masques tombent : le nouveau messie , adulé par les foules des idiots mondiaux, va détruire l'Amérique et fouler ses valeurs !!

Lincoln, Washington, Reagan et Roosevelt doivent se retourner dans leur tombe !!

 
Partager cet article
Repost0
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 07:57
Annika vit en Floride, elle nous tient compte régulièrement ce qui se passe désormais dans l'Amérique d'Obama !!



Nous voilà à la veille d’un mouvement populaire américain connu

Sous le nom de « Tea Parties » qui vante la responsabilité fiscale

– et aura lieu le 15 Avril 2009

 

Tea Party : Cette appellation historique et légendaire symbolise le cri d’indépendance qui naquit en Décembre 1773 contre les anglais. A l’époque, le Parlement britanniqueimposa de nouvelles taxes en votant une série de lois qui provoquèrent le mécontentement des colons américains. Ces derniers refusèrent de payer parce qu'ils n'étaient pas représentés politiquement à la Chambre des communes à Londres. D'où le fameux dicton : No taxation without representation. 

 

En représailles contre les hausses de taxes sur le thé, ainsi que le monopole de East India Trading Company, les « patriots » aussi nommés « insurgés » ou « Fils de Liberté » se révoltèrent en jetant 342 cageots de thé (de la compagnie E.I.T.C) a la mer. Cette action dans le port de Boston, ainsi que les mesures de rétorsion du gouvernement britannique qui suivirent, engendrèrent plus encore un unisson de frustration envers l’Angleterre, et était une des nombres causes de la Révolution Américaine.http://en.wikipedia.org/wiki/Boston_Tea_Party

 

Je vous parle d’histoire afin de vous expliquer la signification des mots Tea Party dans le contexte américain. Projetons nous a demain ; le 15 avril est la date ou les feuilles d’impôts sont dues, et c’est également le jour ou des rallies/manifestations de mécontentement auront lieu a travers tous les Etats Unis. 

Elles auront lieu ici : http://www.youtube.com/watch?v=OWGCXY2dAdI&feature=player_embedded

Et ici : http://taxdayteaparty.com/rsvp/ 

Et ici :http://www.resistnet.com/notes/ResistNet_State_Groups

 

En prévision de cet évènement, Obama prépare le pays et son téléprompteur en ‘guerre des mots’.  Plutôt que de rassemblements du peuple « mécontent » le rapport de DHS les présente comme des « extrémistes de droite ». Plutôt que désabusés par les surtaxes, ce peuple est composé de « groupes racistes et haineux », plutôt que« militants opposés à l’irresponsabilité fiscale » le peuple qui défile est déjà caractérisé comme « terroristes/milice pour le pouvoir blanc » (white power). L’administration a t’elle reçu des menaces ? A t’elle des preuves empiriques pour formuler de telles accusations ? Non, aucune.

It’s all hot air…C’est tres Obamanesque.

http://hotair.com/archives/2009/04/14/the-execrable-dhs-report-on-right-wing-extremism/

 http://www.thelibertypapers.org/wp-content/uploads/2009/04/hsa-rightwing-extremism-09-04-07.pdf

 

Annika 
Partager cet article
Repost0
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 13:35

Obama a enfin choisi son chien, tenant ainsi l’une de ses promesses de campagne !! Fichtre !! Alors que la Corée du nord teste des missiles, que la crise engendre des licenciements par milliers, que le Moyen-Orient connaît un regain de tension, où que l’Otan est en but aux menaces de la Turquie sur son commandement, voilà qu’Obama tient la plus importante promesse faite à ses filles : trouver un chien.

 

Franchement, l’information serait ridicule, si elle ne reflétait pas notre société où le people est désormais roi. La hiérarchie des priorités n’existe plus chez nous, le journal télévisé alterne sujet grave et sujet léger, mais en leur donnant la même importance. Pire encore, certains sujets graves sont traités de manière légère. Par exemple, verra-t-on de grandes analyses de ce sondage qui dit que la moitié des Français refusent de voir la Turquie dans l’Europe ? ou bien cette info sera-t-elle traitée de manière légère en l’évacuant via le « racisme ordinaire » du français moyen

 

Car, à tout prendre, j’aurais préféré que l’on me parle de cette décision de Obama, qui ne fait que suivre Bush, sur la volonté des USA de voir la Turquie adhérer à l’Europe. C’était un de mes rares points de désaccord avec W que cette volonté forcenée d’ancrer un pays étranger à l’Europe dans l’Europe. Certes la Turquie fut jadis l’Empire Romain, puis l’Empire byzantin, une véritable entité reliée à l’Europe, par la langue, la culture, la religion. Maintenant, cette liaison est finie : la  Turquie a détruit Byzance et s’éloigne de l’Europe depuis plus de 5 siècles. Pourquoi alors vouloir l’intégrer sachant qu’elle ne se pliera pas aux habitudes de l’Europe et que son poids démographique en ferait un acteur majeur ?

 

Obama a repris cette idée de W, en commettant la même faute que lui : voir dans la Turquie un allié, ce qu’elle n’est plus depuis quelques années. W avait cru que la Turquie l’aiderait dans la libération de l’Irak, ce ne fut pas le cas et il fallu trouver une stratégie de contournement.

 

Obama qui prend le contre-pied de Bush sur tout ce qui est bon refuse de le prendre pour les erreurs passées.

 

Mais ce n’est pas grave, il a trouvé son chien.

Partager cet article
Repost0