Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 12:19
Colleville1.jpg
Toutes les  photos de cet été regroupées en un diaporama, au son de l'hymne américaine, c'est ce que vous propose pour clore (presque car j'ai encore deux séries de photos à vous montrer) de manière provisoire ce travail sur la route de la liberté !! Les vidéos seront disponibles d'ici la fin de cette année.

J'ai tenu à inclure des vues du cimetierre allemand de La Cambe car ,  pour être les ennemis de la liberté, les Allemands qui ont combattu en 44 en Normandie n'en étaient pas moins des hommes. Et malgré les atrocités dont se sont rendus coupables certaines unités comme les  divisions issues des jeunesses hitlériennes,  le fait de les voir couchés à jamais sur le sol de France donne une idée de l'absurdité de l'agression hitlérienne.

Les dernières images montrent le cimetierre anglais de Bayeux. Que nos amis britanniques m'excusent de ne pas avoir inclus le God Save The Queen. Ce n'est que partie remise.

Une version anglaise de ce diaporama sera bientôt disponible.

En attendant, n'hésitez pas à le reprendre sur vos sites et blogs.


La route de la liberté 2007
envoyé par davethesith
Repost 0
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 01:39
colleville2-copie-1.jpgC'est par une superbe après midi que nous nous sommes rendus dans ce petit bout d'Amérique qu'est le cimetière américain de Colleville.  Un moment fort de notre "pélerinage" sur la route de la liberté.

Surplombant la plage d'Omaha Beach, Omaha la sanglante, le cimetière  est un immense parc où repose plus de 9 000 soldats américains,  morts lors de la bataille de Normandie.

Inutile de dire que se trouver face à ces tombes impose le respect de ceux qui sont tombés pour que vive une France libre !!

C'est avec émotion que j'ai parcouru les allées, m'arrêtant sur un nom,  cherchant à comprendre ce que pensait ces  hommes morts loin de chez eux pour une patrie qu'ils ne connaissaient pas.

Bien entendu la question que l'on se pose, "aurais-je eu le cran de le faire" , revient immanquablement. Et  je n'ai pas de réponse claire.

L'émotion que l'on prend en pleine figure est à peine altérée par le racisme anti-US de certains de nos compatriotes. A Colleville, on devient forcément américain de coeur  On devient forcément respecteux de ceux qui sont tombés pour que nous puissions vivre autrement que sous la botte nazie.
Colleville1.jpg

Repost 0
23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 08:01
hoc.jpg
Retour en Normandie !!

Ce jour ci nous sommes allés  à la pointe du Hoc, l'un des sites les plus spectaculaires de ce voyage. C'est sur cette pointe calcaire que , le 6 juin 44, une compagnie de Rangers  eut les pires difficultés à faire taire les batteries allemandes. Sur 225 hommes, seuls 80 furent en état de combattre le soir du D Day.

La plage ne fait que 10 mètres de large mais la hauteur de la falaise est de 30 mètres. 205 soldats allemands la défendaient. Elle était d'une importance primordiale pour les alliés car elle regardait Utah Beach à gauche et Omaha à droite.

Pilonnée par les navires alliés, la pointe s'est vite transformée en un chaos de béton  et de metal. Laissé en l'état depuis plus de 60 ans, le site donne une idée de la violence des combats. Vallonée par les trous d'obus, la pointe du Hoc se veut le témoignage d'une bataille terrible , d'un enfer tant pour les Rangers que pour les Allemands  terrés dans les Bunkers.

Il y avait énormément de monde ce jour là mais peu de français au final. Certains bunkers sont encore accessibles et donne une idée précise de ce que voyaient les soldats allemands.

Un monument en forme d'obélisque a été erigé au bord de la falaise mais une solide palissade de grillage empèche d'y acceder.

Tout comme le bord de la falaise, interdit pour cause de sécurité.

Les quelques photos ci dessus donnent une maigre idée de la difficulté pour les Rangers d'escalader la falaise, sous le feu ennemi.

En 1979, la France a légué ce petit bout de territoire aux USA

Enfin, 63 ans après, les enfants trouvent une utilité à tous ces trous d'obus, parfois profond d'une dizaine de mètres : ce sont de formidable terrain de jeux. Puisse-t-il ne jamais avoir à en escalader des "neufs" !!Reagan-Pointe-du-Hoc-12-0124a.gif
(En 1984, Ronald Regan participa aux cérémonies d'anniversaire en prononçant un discours devant le monument de la pointe)
Repost 0
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 06:48
avranches1.jpgAvranches fut l'une des cibles de l'opération Cobra quand le bouillant général Patton décida de bousculer l'ennemi et de foncer sur la Bretagne. Il enfonça les lignes allemandes, remit la guerre de mouvement en route et  délivra le Contentin en quelques jours.

La ville d'Avranches, libérée le 31 juillet, ne l'a pas oublié comme le montre ce monument, situé à l'un de ses carrefours où l'on peut lire

"Le 31 juillet 1944, réalisant la percée d'Avranches dans le vacarme de ses blindés en marche vers la victoire et la libération de la France, la glorieuse armée armée américaine du général Patton a franchi ce carrefour"

Un buste de Patton complète cette stèle .

Géographiquement, Avranches est au sommet d'un haut plateau. On peut alors imaginer la difficulté des alliés pour atteindre cette ville, surtout sous le feu allemand.

Mais il en fallait plus pour décourager Patton et la libération d'Avranches marqua un tournant dans la guerre car elle permettait l'accès à la Bretagne et , même si les combats furent moins importants que prévus, ils n'en furent pas moins meurtriers.

J'ai pris ces photos lors d'un bel après midi, ayant posé mon "quartier général" (ma caravane) à Genêt. Ce petit village, situé face au Mont St Michel possède également son propre petit monument à la gloire de nos libérateurs.

Mais Avranche c'est aussi un musée abritant une partie des manuscrits du Mont St Michel,ainsi qu'un fond de 14 000 livres imprimés du 16e au 19e siècle rassemblés dans un superbe espace à l'hotel de ville. Cette superbe ville normande domine toute la baie. Son petit centre ville, extrêmement agréable, permet des ballades sympas.
avranches2.jpg
Patton, l'un des artisans de la victoire. Un héros !! Un vrai !!
Repost 0
24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 17:06
utah.jpgDe St Mère l'Eglise, nous partons vers Utah Beach, l'une des 5 plages du D Day et ,qui géographiquement, est celle qui est la plus à l'ouest.

Utah Beach a été investie par la 4e division d'infanterie US avec comme objectif les villages de La Madeleine, St Martin et Turqueville. Dans un premier temps, 30 000 hommes et 3500 véhicules débarquent. L'accueil allemand est sérieux mais nettement moins brutal comparé à Omaha Beach !! C'est également dans ce secteur qu'eurent lieu une bonne partie des parachutages. Le soir du D-Day, les objectifs étaient atteints. A bord de l'USS Augusta, le général Bradley peut se montrer satisfait . Seul point noir : l'embouteillage sur la plage et le fait que la jonction avec Omaha ne soit pas encore fait.

Comme tous les sites de débarquement, Utah Beach posssède son musée, construit ici sur un des nombreux bunkers du mur de l'Atlantique. Au dehors, on peut y voir quelques reliques : un char, une barge de débarquement, des défenses allemandes anti-navires en forme de X... Une toute petite section du talus a gardé , entourée par des barbelés, sa section de défense. Terrifiant !! On commence à y sentir le souffle de la guerre et à se rendre compte que tout ceci fut bien réel.

La plage a bien changé, les défenses allemandes y ont disparu. Elle se présente comme une belle plage sablonneuse et il est difficile d'imaginer l'enfer qu'elle abrita il y a 63 ans.  C'est d'ailleurs une constance  : imaginer ce que fut le débarquement en observant ses havres de paix que sont devenues les plages. Ravis, mes enfants profitent de la douceur de la fin d'aprés midi pour se baigner.

Pour ma part, tout en filmant, je me prends à penser à cette première visite sur la route de la liberté. Devant la borne du Km zéro, quasi identique à celle de St Mère l'Eglise, on prend la mesure de la tâche à accomplir pour les armées alliés. Le D-Day n'était pas un but en soi mais juste une première étape, un commencement....
Repost 0
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 05:40

Premier jalon de ce voyage : St Mère L'Eglise qui fut le premier village libéré par la 101e Airbone US.

Après un long périple depuis Grandville (où nous nous sommes installé pour une nuit) à travers de petites départementales très bien entretenues, nous arrivons donc dans ce petit village, fort sympathique et où tout a été fait pour entretenir la flamme du souvenir.

Premier étape : l'église !! Le mannequin représentant John Steele, un parachustiste qui resta accroché au clocher durant 2 heures avant d'être capturé par les allemands nous accueillent. Bien évidement, il est mitraillé pacifiquement par les appareils photos des nombreux touristes (étrangers pour la plupart). A noter qu'une conversation saisie dans la petite foule affirmait que Steele était en fait tombé de l'autre côté du clocher.

La petite église est typique des réalisations que nous trouverons partout en Normandie de par son architecture mais son vitrail est pour le moins, étonnant puisque des parachutistes entourent Marie. Les références au D-Day sont nombreuses au sein même du bâtiment.

Etant arrivés assez tard, nous ne pouvons accéder au musée Airbone. (Je vous signale cependant son site : airborne-museum.org) Qu'importe, la promenade dans les rues de la ville permet de saisir pas mal d'images dont la plus emblématique est cette borne de la liberté, le km zéro qui marque le début de la libération de la France. Une autre de ces bornes avec le chiffre zéro est visible sur Utah Beach. Les autres bornes sont visibles tous les km sur les routes qui ont permis l'offensive normande.

Mais St Mère l'Eglise réserve d'autres surprises aux amateurs d'histoire : des panneaux plantés régulièrement dans le village permettent de mieux comprendre la réalité de cette 2eme guerre mondiale : photos d'archives, cartes, textes explicatifs en plusieurs langues... un véritable parcours qui serpente dans les rues et qui donne la mesure de ce jour incroyable. J'en filme plusieurs en vue de mon futur court métrage.

Petit détour par la maison de souvenirs où nous achetons quelques cartes postales représentant des affiches de l'époque (je les posterai bientôt) et où je trouve enfin le DVD édité par le Mémorial de Caen. Ce dernier est un témoignage capital sur le D-Day avec une quantité impressionnante d'images d'archives, y compris allemandes !!

Prochain étape : Utah Beach.
Repost 0
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 10:10

Avant de commencer le périple en Normandie, nous avons déjà du traverser la France. Et en caravane , le temps de voyage est plus que doublé !! Premier arrêt à Chartres, le 29 juillet au soir. Et comme nous ne sommes attendu en Bretagne que le 31  nous décidons de passer deux nuits dans cette ville magique.

Je retrouve donc la cathédrale gothique plus de 15 ans après ma dernière visite. Elle est encore plus majestueuse que dans mes souvenirs et ce malgré des travaux de réfection du portail sud.

Nous passons donc près de deux heures à arpenter ses travées, admirons ses vitraux , sa statuaire exceptionnelle... Et magie supplémentaire, nous assistons à l'office de 18 heures.

Chartres est l'exemple rêvé pour commencer une ode à la liberté : construite par des hommes durant des années, elle se dresse au dessus de la ville. On la voit à des kilomètres , semblant flotter au dessus des champs. Elle prouve que la volonté de l'homme à vouloir rendre hommage dépasse tout  , y compris sa propre existence. Combien de bâtisseurs de cathédrales n'ont jamais vu le bâtiment achevé ?

Sur notre route de l'armada de la liberté, où nous désirons rendre hommage à des hommes qui sont venus en Europe pour la délivrer, sachant qu'ils ne verraient peut être pas cette libération, Chartres est bel et bien notre première étape.
Repost 0

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo