Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 17:57
Et ça veut donner des leçons....
Dieudonné : un parrain nommé Le Pen
Monday 14 July 2008     |      Bordeaux     |      Email    |      Print
Dieudonné : un parrain nommé Le Pen

14/07/08 23h55
BORDEAUX (NOVOPress) :
 A Bordeaux, l’évènement est passé inaperçu. La discrétion des participants a été exemplaire. Malgré la présence simultanée d’une star du show-biz et d’un homme politique de tout premier plan, tous deux aussi controversées, les riverains n’y ont vu que du feu. Et pourtant, ce vendredi 11 juillet, on y célébrait la confirmation d’une alliance pour le moins étonnante.

L’humoriste Dieudonné, car c’était lui, avait tenu à faire célébrer le baptême de son quatrième enfant dans la région bordelaise, d’où la famille de sa femme est originaire. Mais ce baptême serait resté anodin si le parrain de la fillette n’avait été le Président du Front National, Jean-Marie le Pen en personne. Et le choix du lieu ne devait rien non plus au hasard, puisqu’il s’agissait de l’Eglise Saint-Eloi, bien connue des bordelais pour accueillir la paroisse attachée au rite tridentin. Le tout sous la conduite de l’abbé Laguérie, ancien curé de Saint Nicolas du Chardonnet.

Etrange retournement de la part de celui qui, il y a encore peu, se définissait comme un “croyant anticlérical“, malgré une éducation catholique. Après s’être pensé en butte “à une minorité catholique (…) pour qui l’homme noir n’a pas la même valeur que l’homme blanc “, le voici lié au Président du parti le plus éloigné de ce discours anti-blanc de bon ton. Ses récents démêlés judiciaires ont-ils ramené le fils prodigue au bercail et l’ont-ils poussé à nouer ce détonnant mariage de parias ?

[cc] Novopress.info, 2008, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 08:46
En invitant Bachar El Assad aux cérémonies  du 14 juillet , la France ne fait que continue sa politique de collaboration avec les joyeux drilles qui ensanglantent le Moyen Orient.

Alors, oui, Paris a oeuvré pour que la Syrie et le Liban renouent leur lien, mais est-ce une raison pour dérouler le tapis rouge au régime qui a organisé tant d'assassinats d'hommes politiques libanais et qui a occupé le pays durant 15 ans, au mépris de toutes lois internationale ?

Pendant que l'Amérique délivre Afghans et Irakiens, Paris encourage la dictature syrienne.

On ne doit pas avoir la même conception du mot "droits de l'homme" !!

Mr Sarkozy, vous venez de faire une sacré erreur !! On ne peut pas se dire "ami d'Israël" et inviter Bachar à sa table !!
Partager cet article
Repost0
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 06:37
L'icône de TF1 a donc fait ses adieux hier soir. Qu'on aime ou pas le présentateur (j'avais tendance à l'apprécier ), son dernier journal restera historique.

Maintenant que TF1 a choisi le jeunisme , pas sûr qu'elle reste une chaîne leader en France. On avait déjà France Télévision , organe officiel de la gauche en France. On n'aura sans doute plus vraiment de (très léger) contrepoids en face.

Va falloir s'y faire.
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 06:55
Grosse colère de Patrick De Carolis, président de France Télévision après les propos du président Sarkozy sur la "qualité" des chaînes du groupe France Télévision. De Carolis en a profité pour nous faire le coup du "on ne me privera pas de notre liberté de penser" , faisant croire à tous que l'ORTF était de retour !!

La phrase "je ne soumettrais jamais mes grilles à un quelconque pouvoir" est d'un grand comique puisque le patron de FT feint de croire que la Pravda est de retour.

On aura noté que les rédactions de France 3 ont accueilli le président par des sifflets mardi, que des caméras ont tourné en off afin de balancer des images sur le net pour le discréditer et que l'intervention de De Carolis n'est que la dernière facette d'une stratégie qui consiste à faire de France Télévision, pourtant financé par le contribuable , un espace d'opposition frontale où le mot "neutralité" n'est plus qu'un souvenir.

Pourtant, si l'on regarde bien les programmes de France 2 ou France 3, qu'a-t-on ?

Des séries américaines en prime-time (comme sur la une) !!

Des tunnels de pub interminables (comme sur M6) !!

Des jeux plus ou moins intelligents (comme sur la une) !!

Une émission de foot le dimanche matin (style Téléfoot) !!

Des débats voyeuristes animés par des gens faisant tourner leur boîte de production !! Et encaissant des sommes colossales au passage !!

Mais FTélévision ce sont aussi des reportages à charge contre tous ceux qui ont le malheur de ne pas être de "gauche" , des affaires styles Al Dura, des tribunes ouvertes à tous les syndicats rétrogrades de France qui peuvent se pavaner nuit et jour sur l'antenne....

De Carolis a tort  : France 2 ou France 3 , c'est TF1 en pire !! 
Partager cet article
Repost0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 12:14
L'alerte a été chaude !! Vigilance !! Vigilance !!



Le blog drzz 

Chers amis blogueurs,

Stupéfaction hier soir : pendant près de douze heures, le blog drzz a été inaccessible, que ce soit sur la Toile ou sur le portail administratif.

La raison ? Un "commentaire illicite" (sic) que Jean aurait posté, et que je reproduis ci-dessous.

Je n'ai pas connaissance d'un blog si populaire (top 10 d'over-blog) ait été supprimmé pendant douze heures pour un motif aussi inexistant. Un autre blog ami, JC Durbant, a été fermé, et un troisième a été "inspecté" pendant deux heures, avant d'être réactivé.

Nous savons tous, désormais, que les ennemis du blog drzz veillent, et qu'ils comptent sur la légèreté de certains pour frapper.

Vigilance, donc. C'est le prix de notre liberté.

Je suis très, très heureux de vous retrouver sur le blog le plus libre de France.

drzz

 
Partager cet article
Repost0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 20:32
Bonjour à tous,
 
Le blog drzz a été suspendu par over-blog parce qu'il n'avait soi-disant pas supprimmé un "commentaire illicite".
 
L'hébergeur donne la page en liens et demande de supprimer le commentaire, mais dans le même temps a supendu le blog de la Toile et interdit aux rédacteurs d'ouvrir le volet administratif du blog. Comment supprimer un commentaire en ce cas, je vous le demande... ? L'annonce d'over-blog précise également "ainsi que tout commentaire, article manifestement illicite"... Comprenez : over-blog est en train, purement et simplement, de supprimer le blog drzz de la Toile.
 
Si vous vouliez une preuve de notre succès, en voici une belle.... Et ceci se déroule en France, pas dans la dictature de Robert Mugabe, même si nous pourrions confondre...
 
Sachez que le blog drzz est signalé au moins cinquante fois par semaine pour "abus" par des militants de la LCR et d'Attac. 
 
Je vous demande donc, à tous, d'écrire à over-blog pour réclamer immédiatement la remise en service du blog drzz : 
abuse@over-blog.com 
 
Over-blog cherche sans doute à passer un délai après lequel le blog sera supprimmé automatiquement. Il faut donc agir SANS ATTENDRE.
 
En espérant vous retrouver sur la Toile, 
 
drzz (qui vient de s'inscrire au programme de la Green Card, histoire de quitter au plus vite ce continent de malades)
Partager cet article
Repost0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 18:32
Un siècle de pacifistes.. par Isaac De Barbanègre

(Lien d'origine)

En 1917, ils crièrent « Non à la guerre » ils firent... la guerre civile, et créèrent l'URSS.


Massacres et camps surgirent aussitôt... Naquit un système qui fit cent millions de morts.

En 1934, ils recommandaient de déposer les armes quand l'armée allemande préparait les siennes.

En 1938 ils applaudirent le pacte qui éviterait la guerre !

En 1940 ils recommandèrent de fraterniser avec les troupes de l'occupant.

Quelques jours avant l'invasion ils manifestaient à Paris « pour la paix et contre le militarisme français ! »

Suivit une guerre de cinq ans d'exterminations.

En 1950 ils manifestaient pour « la paix en Indochine » pendant que nos soldats tombaient lâchés par notre gouvernement. Suivit une dictature, des camps et des massacres.

Ceux qui purent tentèrent de fuir cette « paix-là » !

En 1960, ils manifestèrent « pour la paix en Algérie »,

tout en acclamant ceux qui égorgeaient femmes et enfants et qui posaient des bombes au milieu des civils. Ils applaudirent les accords d'Evian.

L'encre à peine sèche, la population civile fut massacrée, torturée, civils et soldats disparurent ;

vint ensuite le génocide des Harkis. 150.000 Harkis engagés par la France et leurs familles sont égorgés, mutilés, décapités, coupés en morceaux, cuits en méchoui jeté aux chacals et aux chiens...

Tortures, exécutions, génocide et épuration ethniques. On n'entendit guère protester les pacifistes... après 1962.

Vint 1968 et les grandes manifestations « pour la paix au Viêt-Nam, pour la paix au Cambodge ». On soutint « le camp de la paix » contre les USA.

Le camp de la paix... celui de Ho Chi Minh et Pol Pot... Suivit le génocide cambodgien, les camps vietnamiens, bref un « détail » de millions de morts, des déportations et des radeaux pour fuir par la mer. Les pacifistes ne manifestaient plus...

La Turquie envahit Chypre...

les pacifistes oublièrent de manifester la Turquie massacra les Kurdes...

les pacifistes oublièrent de manifester. La Chine occupait toujours le Tibet...

et qui s'en souciait ?

Soudan, Indonésie, Côte d'Ivoire pays envahis et massacrés...

Mugabe organisa la chasse ethnique...et vint rendre visite à Chirac...

Pas de manifestation des pacifistes à Paris !

Bouteflika réprimait les Kabyles et laissait égorger sa population.

Il vint s'afficher avec arrogance à Paris... Pas de manifestation des pacifistes !

Les pacifistes en revanche, trépignaient, impatients qu'on bombarde Belgrade.

Les pacifistes manifestaient avec des drapeaux palestiniens.

Au milieu des drapeaux du Hamas et du Hezbollah, on y criait «le djihad, le djihad» et parfois «mort aux Juifs» !

La morale de ce siècle de pacifistes est la suivante :

Quand on veut connaître le camp le plus meurtrier,

et celui qui apportera les longues ténèbres des dictatures...

Il suffit de regarder les pacifistes : ils vous l'indiqueront sans jamais se tromper.

Ils soutiennent toujours ce camp-là !

Alliés ( "involontaires »!), du nazisme

ils soutinrent : hier les dictatures communistes, et aujourd'hui le terrorisme islamique !

Isaac De Barbanègre
Partager cet article
Repost0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 07:08
Ainsi va la vie. Gifler un élève coûtera désormais 800 euros !!
Qu'importe si le gamin en question vous traite de "connard" !! Qu'importe si le gamin en question refuse d'obéir !! Qu'importe si le père du gamin, plutôt que d'expliquer à son fils qu'on insulte pas un adulte, profite de son pouvoir coercitif pour vous mettre en garde à vue 24 heures !!!
Il fallait garder son sang froid, son calme. Accepter que l'élève ne range pas sa table. Accepter l'insulte. Bref, laisser faire.
Qu'on s'entende bien, Bernard Beffy n'avait pas à gifler l'élève. Cela ne sert strictement à rien. Mais cette affaire n'aurait jamais dû aller devant un tribunal. 
Dans un monde parfait, les élèves écoutent leur professeur. Ceux ci n'ont pas besoin de hausser la voix. Ils n'ont pas à subir des "connard" à tout bout de champ. D'ailleurs, dans ce monde, on s'excuse quand on commet une faute et on n'use pas de son pouvoir de gendarme pour absoudre ses défauts d'éducation.
Mais ce monde n'existe pas. On peut s'emporter pour une insulte et se retrouver clouer au pilori par une certaine opinion qui, au nom de la défense de l'enfant estime que l'on peut tout laisser passer.
Et on peut lire le délire suivant "Berlaimont n'est pas une classe de 40 élèves de terminale à Bobigny qui ont de 17 à 20 ans et mesurent 1,90 m et qui s'en prennent à une jeune professeur qui vient d'obtenir son Capes" de la part du procureur. Sous entendu, dans un collège de banlieue, cela aurait été tout à fait normal.
Que l'enseignant soit sanctionné par ses paires, d'accord. Mais que le gamin impoli et indiscipliné s'en sorte comme une fleur, non !!
Ou alors, cela donnera des idées à pas mal.
Combien de fois ai-je entendu un môme qui, pris sur le fait d'indiscipline, me disait "t'as pas le droit de me taper !!". 
Croyez moi, c'est très dur de ne pas le contredire !!
Le jugement a été mis en délibéré. Espérons que la raison reprendra ses droits. 
Partager cet article
Repost0
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 06:58

 

Naguère histoire en or pour les ennemis d'Israël, l'affaire Al-Dura (du nom de ce petit garçon soit disant abattu par Tsahal) est en train de virer au cauchemar pour ceux qui s'en sont servis afin de discréditer l'Etat Hébreux.

Depuis 8 ans, de nombreuses voix se sont élevées pour démontrer que ce reportage était bidon. France 2 et Charles Enderlin ont toujours nié les faits, malgré les preuves qui s'accumulaient.

Mais ce travail citoyen ne trouvait pas forcément l'écho qu'il méritait. 

C'est désormais choses faite. Ivan Rioufol s'est emparé du dossier et l'expose dans son blog (voir ci dessous) . Désormais, ce sont des milliers de ses lecteurs qui vont devoir un peu réfléchir à ce que France 2 leur a fait croire.

Et comme les bonnes choses vont souvent par deux, Ivan en profite pour dénoncer les dérives de certaines chaînes d'audiovisuel public. A l'heure où l'on parle d'augmenter la redevance, il n'est pas inutile de se pencher là dessus !!

L’audiovisuel public n’est pas au-dessus des critiques. C’est ce qu’a rappelé la cour d’appel de Paris, le 21 mai, en déboutant France 2 et son correspondant en Israël, Charles Enderlin, dans un  procès les opposant à Philippe Karsenty, directeur d’une agence de notation des médias : une décision peu médiatisée, contre laquelle la chaîne et son collaborateur viennent de se pourvoir en cassation. Karsenty, avait entrepris de contester la véracité d’un reportage sur une fusillade à  Gaza, en septembre 2000, qui attribuait la mort filmée du petit Mohamed Al Dura, dans les bras de son père, à "des tirs venus des positions israéliennes". Ayant estimé, notamment, que cette scène était une "mascarade", Karsenty avait été poursuivi pour diffamation et condamné en première instance. 


L’impact des images du petit Mohamed, diffusées par Antenne 2 et reprises dans le monde entier, avait été considérable. L’enfant martyr avait été érigé en symbole de la barbarie des forces israéliennes et avait contribué à la relance de l’intifada contre les israéliens et de l’antisémitisme en France. Les égorgeurs de Daniel Pearlavaient fait référence à cette scène. Or, très vite, des doutes sérieux étaient apparus à propos de l’origine exacte des tirs, d’autres thèses laissant entendre, après analyse des rushs, que la scène aurait pu être feinte. Pourtant, jamais France 2 ni Charles Enderlin n’accepteront d’être remis en question. La cour d’appel vient leur rappeler "le droit de libre critique". Le b.a ba de la démocratie, en somme.
 

L’audiovisuel public ne peut être l’instrument d’une cause. C’est pourtant ce qui ressort aussi d’un communiqué de FO et de la CGC qui dénoncent "la dérive éditoriale sans précédent à Monte Carlo Doualiya" et appellent à une grève, le 11 juin. Cette radio, issue  de RMC Moyen-Orient et filiale à 100% de Radio France Internationale,  connaitrait, selon Jean-Pierre Constantin, délégué syndical CGC, "un ton général marqué par la propagande islamiste". Le journaliste assure: "Monte Carlo Doualiya ne s’appuie plus sur l’AFP ou Reuters comme sources d’information, mais sur le site Al Jazeera Net, ou sur des sites comme Islamic Naseej.com. Tous les prétextes sont bons pour tendre le micro aux porte-parole du Hamas, du Jihad islamique, du Hezbollah ou aux islamistes de tout poil". Les Français doivent-ils payer pour cela ?

Partager cet article
Repost0
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 17:56
Soit un violeur multirécidiviste qui se glisse le matin chez ces victimes, leur fourre une chaussette dans la gorge, les ligote, brise leur vie en abusant d'elle, les menace, les insulte, les terrorise....

Soit 9 femmes, neuf victimes, neuf innocentes qui voient leur vie dévastée par une ordure ...

Soit un procès où le violeur se voir défendu par un avocat qui ose dire à la cour que ligoter et mettre une chaussette dans une gorge n'est pas un acte de torture mais juste une, disons, précaution ...

Soit un procès où l'avocat général demande une peine exemplaire ...

Soit des jurés qui ne donne que 20 ans au violeur. Avec les deux tiers , il en fera peut être treize ...

Soit une parodie de justice ...

Soit un pays où une femme violée ne "vaut" que 18 mois de prison ...

Soit une honte de plus pour notre pays !!! 
Partager cet article
Repost0