Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 08:27

L'an dernier, j'ai eu la chance d'entamer mon "trip" américain par quelques jours à New York avec ma femme et ma fille. Le moment le plus émouvant aura été ce temps passé à Ground Zero dont je vous livre ici quelques images que j'avais tournées en août 2015.

 

Croyez moi, quand on est face à ces immenses fontaines, quand on lit ces noms, quand on regarde les plaques commémoratives tout autour du site, on a à la fois la gorge serrée, la colère qui monte devant une telle horreur et un sentiment de honte pout tous ceux qui osent dire "Le 11 septembre est bidonné !".

 

C'était il y a 15 ans. Mais pour les amoureux de la liberté, cette agression on la ressent encore comme si c'était hier.

 

 

Repost 0
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 00:02

Dernier article relatant notre voyage en Amérique. Celui-ci était écrit lors de notre voyage, mais des soucis techniques m'ont poussé à le terminer plus tard. La rentrée des classes (avec son lot de complications) n'a pas aidé.

 

Après New York, nous fonçons donc vers le nord-ouest. La première étape, ce sont les chutes du Niagara, que beaucoup m'avait dépeintes comme une espèce de truc à la Disney. Alors, oui, il y a des hôtels, des restaurants, des attractions foraines, des casinos, bref un tas de choses qui n'ont rien à voir avec les chutes. Mais dès que l'on a passé cet espace, que l'on est face à la nature titanesque de ce monument naturel, on ne peut que s'incliner. La puissance des chutes est incroyable, sa beauté sans pareil. Que cela soit celles en fer à cheval ou les "simples" situées du côté américain, on se sent plus que petit devant cette création quasi divine. Après avoir passé la nuit dans la partie canadienne de Niagara Falls, nous nous rendons à pied les admirer. Extraordinaire moment d'autant plus que le ciel , à peine nuageux, fait briller l'eau de mille feux. La présence d'Amish (dont un couple rencontré dans un Starbuck, comme quoi) rend le moment encore plus irréel ! Deux heures sur le site passent comme quelques minutes et c'est la tête pleine d'images que nous reprenons notre voiture.

 

Nous longeons le lac Erié durant des centaines de kilomètres sur des routes agréables. Le soir, étape à Tolédo où nous décidons de nous "offrir" un restaurant. Les portions sont gargantuesques, le service impeccable, le sourire des habitants permanent.

 

Le lendemain, en étudiant notre route, nous nous apercevons que  nous ne passons qu'à 30 milles de Chicago. Nous annulons notre hôtel du soir, après avoir trouvé une auberge de jeunesse à 15 minutes du centre ville de l'ancienne cité d'Al Capone et fonçons !! A 15H30, nous sommes installés. A 15H31 nous nous dirigeons vers le train qui nous emmenera dans le loop.

 

Le contraste entre Chicago et New York est saisissant . Si dans le coin où se trouve l'auberge de jeunesse la vie est animée, avec pas mal de magasins ou de bars ouverts (on est dimanche), au centre, entre la bouche de métro et la Willis Tower , on a eu l'impression d'une ville fantôme . Quasiment tout est fermé, des Sdf déambulent dans la rue et la hauteur des grattes ciels en cachant la lumière du soleil en rajoute encore dans cette impression étrange . Nous passons sous le train de Chicago, qui rappelle furieusement celui des Batman de Nolan. A la Willis Tower, il y a déjà plus de monde, mais pour une telle attraction (le skyedge , des modules,de verres plantés au 103eme étage, à déconseiller à ceux qui ont le vertige), je m'attendais à faire la queue pendant 2 heures , d'autant plus que nous n'avions rien réservé . En fait , une trentaine de minutes suffiront à passer tous les contrôles, acheter les tickets puis entrer dans une salle où un petit film raconte la genèse de la tour.

 

Arrivés au 103e, nous nous profitons sur les baies. La vue sur le lac Michigan et la skyline de la ville est à couper le souffle. Historiquement , Chicago est la première ville américaine à avoir construit des grattes-ciels. Et si New York l'a rattrapée, il y a quand même une sacrée densité ici. C'est avec une impression d'avoir passé trop peu de temps dans la ville que nous retrouvons notre hôtel, en fait une auberge de jeunesse où se côtoient voyageurs du monde entier. L'ambiance est sympa, un peu bobo mais on n'allait pas cracher sur un logement situé à 15 minutes en train du centre ville.

 

La dernière étape vers Superior sera donc la plus longue, quasiment la même distance que pour aller à Niagara Falls. Une journée en voiture donc dans un paysage qui ressemble pas mal aux Vosges où je vis. Sauf que cela dure des centaines de kilomètres , qu'il n'y a pas grand monde sur la route ou à côté de la route. On dit que l'ouest commence dans le Wisconsin et il est vrai que l'on peut y comprendre la notion de grands espaces.

Nous arrivons donc à la pointe ouest du lac supérieur à la tombée de la nuit. Fin de la deuxième partie du périple.

 

Une fois avoir installé notre fille dans son université , nous rencontrons d'autres parents d'étudiants internationaux. Un couple chinois, un autre canadien, une maman japonaise, et enfin un couple du Guatemala. Rapidement, il devient clair que l'anglais est une langue universelle. Nous sommes pris en charge par deux personnes de l'université, Evelyne et Chely . Et quand je dis en charge, ce n'est pas une formule creuse. Durant deux jours, elles vont nous faire découvrir Superior et Duluth, deux villes quasi jumelles mais situées dans deux états différents, Duluth étant dans le Minnesota. Le premier jour j'oublie bêtement mon appareil photo et ma caméra ( je me rattraperais deux jours plus tard en refaisant toutes les visites correctement équipé). Le deuxième j'y penserais. Evelyne compense en prenant moults photos de groupes devant les chutes d'eau des différents parcs, au restaurant (sublime poisson blanc au riz). Nous découvrons donc Superior et Duluth lors de cette visite guidé.

 

Mais ce n'est pas fini. Le lendemain, après un repas au restarant chinois local, Chely nous fait rencontrer Bob, un enseignant à la retraite qui m'emmène visite son ex-école. Inutile de dire que j'ai eu un (gros) pincement quand je suis revenu dans la mienne tant les bâtiments que j'ai vus étaient pros et bien agencés ! Puis, nous visitons une maison de naissance (mon épouse est sage femme) où la responsable ne nous dit pas que du bien de l'Obamacare. Là aussi, professionnalisme et accueil à tout épreuve.

Le reste de la journée  se passe tranquillement avec flâneries autour du lac, visite d'un petit musée expliquant l'écosystème local... Le soir, nous retrouvons étudiants et parents étrangers pour un petit dîner dans le (grand) sous-sol d'une église luthérienne. Accueil royal encore et nous échangeons mails et adresses avec les familles chinoises et japonaises. On ne sait jamais , un point de chute à Tokyo peut toujours servir.

Lors de notre dernière journée à Superior, nous somme livrés à nous mêmes . Nous décidons de refaire le circuit du premier jour (avec nos appareils photos cette fois ) puis de partir découvrir la rive nord du lac. Une charmante vieille dame, dans une petite cabane nommée Tourist Info, nous indique les coins les plus sympas jusqu'à Split rock, où se trouve un phare directement posé au bord de la falaise. Elle ne ment pas et tout du long de l'itinéraire, nous nous arrêtons pour prendre des photos , flâner, filmer... Le point culminant de cette journée est la vision de nouvelles chutes d'eau, dans un parc naturel, Glowberry park.

Le soir, dernière visite à notre fille. Il est temps de nous préparer pour la toute dernière étape du voyage : aller à Minneapolis, dormir dans un dernier motel, rendre la voiture, prendre l'avion.

Mais comme il reste encore un peu de temps à tuer, nous passons plusieurs heures dans Mall of America, un centre commercial absolument gigantesque. Pour vous donner une petite idée de son importance, un parc d'attraction centré sur les personnages de Bob l'éponge et autre, se trouve au beau milieu des magasins.

Après cette visite dans ce temple de la dépense , il est temps de rendre la voiture . Le terminal 2 étant assez loin du 1 (où se trouve le retour des voitures louées), l'un des jeunes employés nous emmène directement à notre comptoir d'embarquement. Comme souvent donc, nous nous étonnons de la gentillesse et la serviabilité des Américains et j'avoue avoir une fois de plus honte de la façon dont certains Français leur crachent dessus dans notre pays.

Un dernier passage à la douane et nous voilà en train d'écrire ces mots. Le retour en France, c'est pour demain. Retour au travail et à la réalité après 15 jours passés dans un autre monde.

 

(ps : un 5e article vous présentera les plus belles photos que j'ai prises lors de ce voyage)

Repost 0
Published by Dave - dans Voyage
commenter cet article
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 10:04
En partance pour le nouveau monde

Durant les 15 prochains jours, la pensée va vivre à l'heure américaine. En effet, je décolle lundi pour les USA. Quelques jours à New York puis location de voiture et direction les grands lacs, en passant par Niagara Falls.

 

Je ne manquerai pas de poster mon "journal" de voyage via mon Ipad avec, si possible, des photos. En effet, la Wifi étant présente (et gratuite) dans tous les hôtels où je dormirai, le lien ne sera donc pas rompu.

 

Si vous saviez comme j'ai hâte... 

Repost 0
Published by Dave - dans Voyage
commenter cet article
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 17:08

Allez, faisons un petit break avec quelques photos de mon voyage en Espagne ! La Catalogne est un endroit merveilleux, accueillant et surtout chaud en cette saison... 

 

Ps : ne vous fiez pas à la mention "Paris été 2013" en filligrane sur certaines photos. C'est une erreur de Photoshop quand j'ai exporté mes photos pour le web.

 

Espagne1.jpg

Espagne2.jpg

Espagne6.jpg

Espagne13

Espagne16.jpg

Espagne19.jpg

Repost 0
Published by Dave - dans Voyage
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 14:12

 

Frontière entre l'état du Vermont et celui de New York, le lac Champlain est long de 180 km ! Une partie de ses eaux est au Canada. Il est alimenté par la rivière Richelieu !!

Tous ces noms fleurent bon la France et nous rappelle qu'il fut un temps où les Français osaient s'aventurer au delà des mers.

La veille d'une élection cruciale, petit retour vidéo sur ce moment de quiétude américaine !!


 

Repost 0
Published by Dave - dans Voyage
commenter cet article
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 06:59

Ouf  !! Je pars m'oxygéner deux jours à Bruxelles, dans ce plat pays qui, s'il connaît une grave crise politique et se déchire entre ses deux communautés, je suis à peu près certain de ne pas avoir subir le spectacle navrant de défilés de décérébrés, de jeunes abrutis pourris par la propagande du PS et de longues files à la pompe !! Sans compter que le gasoil y est moins cher !!

En attendant, juste une info et un rappel !

La gauche ose parler de tyrannie après le vote de la loi au Sénat !! Savez vous que les 35h ont faites sur ordonnance, c'est à dire sans débat du tout !! Ca c'est le rappel !!

Il est interdit de débloquer un outil de travail, à savoir une raffinerie, occupé par des cégétistes nantis (les employés des raffineries partent à 55 ans) : c'est la justice à la solde de la gauche qui l'a ordonnée hier à propos de celle de Grandpuits, rendue au peuple de France par la police de la République !! Quand vous verrez un juge, n'oubliez pas de lui dire qu'il n'est pas élu !!

Repost 0
Published by Dave - dans Voyage
commenter cet article
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 22:25

Le blog sera inactif pendant toute la semaine qui vient. Comme le dit le curé de notre coin, je vais prendre de la hauteur pour me rapprocher du divin (mais surtout faire du ski dans un centre UCPA!!)

 

Bonnes vacances d'avril à ceux qui, comme moi, ont la chance de pouvoir partir.

Repost 0
Published by Dave - dans Voyage
commenter cet article
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 13:45
Quelques images sur ces mastodontes qui "hantent" le St Laurent et que j'ai eu la chance d'approcher de très près, il y a quelque semaines

 
Repost 0
Published by Dave - dans Voyage
commenter cet article
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 09:29

Point d’Obama aujourd’hui. Certes le bougre mérite la volée de bois vert que nous lui administrons chaque jour, mais là, je préfère vous parler du Vermont, état visité la semaine dernière par votre serviteur.

 

Le Vermont, c’est l’Amérique version « verte » : un état plutôt rural, où les villes ressemblent plus à de petites bourgades avec leur Main Street, leurs églises dédiées à toutes les confessions protestantes, un endroit où il fait bon vivre.

 

Après une journée passée à pantoufler sur le lac Champlain, à écumer la boutique de Comics ou à musarder dans les librairies bien achalandées de Burlington, petite nuit au Super8, le motel local et direction le musée de Shelburne.

 

Soyons clairs, si l’on m’avait dit le matin que je verrai dans la journée des tableaux de  Monnet ou de Degas, un bateau à roue typique du sud des USA, des motos incroyablement customisées ou l’intérieur d’un wagon 1ere classe, j’aurais ri.

 

Le musée de Shelburne est un endroit incroyable, un grand parc où sont installées une vingtaine de maisons, abritant chacune une collection particulière : jouets anciens, outils, atelier d’imprimerie, faïences, lampes en pâtes de verre (l’auteur s’est visiblement inspiré d’Emile Gallé, le leader français de l’art nouveau), animaux empaillés dans un décor reconstitué de baraque de trappeur, bronzes représentant la conquête de l’ouest (dont un superbe buste de Crazy Horse), œuvres d’un artiste qui a dessiné la 2e guerre mondiale… Un incroyable bric à brac que l’on visite à pied, ou en petit train. Le prix d’entrée ? 20 $ pour deux journées, à peine nécessaire pour tout couvrir tout cet immense domaine.

 

Le clou est la maison de l’ancienne propriétaire, une femme d’un goût certain qui collectionnait les impressionnistes. Dans sa maison, on peut admirer des Monnet, des Manet, des Degas, un Renoir, des Courbet… Des pièces superbes, dignes du musée d’Orsay, présentées dans un décor magnifique. Nous ne sommes pas dans un musée mais dans une demeure. Au mur, quelques représentations des anciens maîtres des lieux, qui ont légué leur domaine à leur mort mais surtout dans un coin, un certificat signé par le grand Abraham Lincoln. Le beau-père de la propriétaire fut son ambassadeur au Brésil. Quand à l’ameublement, inutile de dire que son raffinement va avec les peintures.

 

L’accueil y est royal : l’une des guides maîtrisant parfaitement le français nous met l’eau à la bouche et me convainc en prononçant le mot « Monnet ». Je suis un fou d’impressionnisme et rien que ces tableaux « inédits » valaient bien 20 pièces (comme le disent les Québécois). Toutes les maisons sont ainsi tenues par des guides impeccables, très serviables et passionnés, devançant même nos demandes de renseignements, nous indiquant les meilleurs angles pour les photos (sans flash, évidemment. Et là, on est content d’avoir un appareil à réglage manuel).

 

Si un jour vos pas vous emmènent dans le Vermont, consacrez une de vos journées à Shelburne, vous n’en reviendrez pas. Et pour vous remettre, direction l’usine Ben&Jenries afin de déguster d’autres nourritures… moins spirituelles.
 

Repost 0
Published by Dave - dans Voyage
commenter cet article

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo