Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 15:30

Après près de 3 semaines passées loin de mon foyer (et d'une bonne connexion internet), je retrouve donc le chemin du clavier (avant de retrouver celui de mon école dans une quinzaine).

 

Avec un certain effarement, je me rends compte que le débat le plus "brûlant" est celui sur le burkini, ce maillot de bain islamiste et rétrograde que certaines abruties choisissent de mettre et auquel elles font une pub délirante.

 

Que les choses soient claires : si elles veulent porter leur "costume" sur une plage d'Arabie saoudite ou du Yemen, je m'en tape totalement ! A Rome, vit comme les Romains.

 

Sauf que la France n'est pas Ryad. Et qu'on n'a donc pas à supporter les provocations islamistes.

 

Car on le sait, la moindre concession se transforme immédiatement en revendication. Autoriser le burkini, c'est ouvrir la porte aux plages séparées, c'est voir des femmes en bikini ou monokini se faire agresser par ces nouvelles apôtres de la "pudeur". Et qu'on ne me dise pas qu'il y a plus de 100 ans, les femmes française portaient des costumes de bains laissant bien moins à voir que maintenant. Parce que, justement, c'était il y a plus de 100 ans, à une époque où les Françaises n'avaient pas le droit de vote, étaient soumis à leurs maris par le mariage (interdiction d'avoir un compte bancaire, par exemple). Or, la société a évolué et c'est tant mieux.

 

Lors d'une longue balade du côté de Faute/Mer (en Vendée), nous avons longé une plage où le naturisme est autorisé. Les gens nus (et tout bronzé) cotoyaient les gens en maillot de bain, sans aucun mauvais esprit. Mais le naturisme ou les seins nus n'ont rien à voir avec la religion, c'est juste une façon d'exposer son corps au soleil.

 

Perso, je ne me promène pas nu sur la plage. Mais je n'irais pas agresser ceux qui le font. J'admire même ceux qui, sans complexe, exposent les parties les plus intimes de leur anatomie.

 

Par contre, oui, le burkini me heurte car, sous couvert de choix féminin, c'est une fois de plus une obligation masculine faite aux femmes pour les garder dans un esprit de soumission. C'est un cheval de troie islamiste.

 

Il n'y a donc pas de débat : burkini interdit ! Et celles qui ne sont pas d'accord avec cela peuvent aller vivre dans un pays qui l'accepte. 

 

Les féministes qui soutiennent le burkini se trompent donc de combat. Remarquez, cela ne sera pas la première fois...

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans islamisme
commenter cet article

commentaires

D.J 20/08/2016 18:41

" Car on le sait, la moindre concession se transforme immédiatement en revendication. "

C'est peut-être ça l'erreur de s'en prendre au burkini. On cherche en priorité à résoudre des conséquences au lieu de chercher à résoudre les causes. Quand je vois le laisser-aller des autorités qui ont permis à des repris de justice de commettre gentiment leur meurtre au nom de l'islam et qui du jour au lendemain ces mêmes autorités se montrent efficaces pour interdire à deux ou trois connasses d'être en burkini sur une plage; je me dis que la France n'est pas prête d'éradiquer les actes terroristes sur son territoire.

Et comme je l'ai dit sur mon blog j'attend au tournant tout ceux qui applaudissent les interdictions du Burkini quand il s'agira de défendre Israël face aux terroristes islamistes du Hamas. Là je te promet qu'il y aura beaucoup moins de monde du bon côté.

A part toi évidement à qui Israël t' aura toujours comme ami indéfectible.

D.J

Dave 21/08/2016 17:26

Il est certes plus facile de s'en prendre au burkini, mais je pense que c'est un minimum dans notre pays.

Et puis, cela fait prendre conscience à pas mal de gens des dangers de l'islamisme , dangers qu'ils niaient il y a encore quelques mois.

Au passage, le burkini est interdit au Maroc et dans certains pays arabes. Comme quoi...