Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 08:30

Au terme d'une campagne indigne, 20 millions de Français (soit moins de la moitié des gens inscrits sur les liste électorales) ont choisi de faire confiance à Emmanuel Macron tandis que 11 millions d'autres choisissaient Marine Le Pen. 

 

Dit comme cela, la victoire de l'un et la défaite de l'autre est sans appel. Sauf que Le Pen a doublé le score de son père et nul doute que si le FN avait choisi un candidat un peu moins agressif, le rapport de force aurait été moins favorable à Macron. Mais le FN veut rester un parti d'opposition, c'est plus confortable et plus facile.

 

Cette campagne a vu la disparition de toute une génération d'hommes politiques, mais pour être remplacée par quoi ? Par un homme qui a bénéficié de l'apport écrasant de la totalité des médias, dont le projet flou comporte des pans entiers que combattaient les Français dans la rue il y a encore un an.

 

Macron n'est pas un homme neuf vu qu'il a été ministre, conseiller d'Hollande et a fait partie de la  commission Attali.  Mais il a réussi ce tour de force à faire oublier tout cela, bien aidé il est vrai par la presse, les télévisions et l'amnésie des Français. Sans oublier des relais très agressifs sur les réseaux sociaux. 

 

On nous a bassiné des semaines avec le fait que Trump ne serait pas légitime car il n'avait pas gagné le vote populaire, que son adversaire avait plus de voix que lui. Mais Macron est-il légitime en ne captant, au final, que 44% de l'électorat.

 

Et comme les Français ne sont pas à un paradoxe près, une majorité (56%) ne souhaite pas qu'il ait une majorité pour gouverner. 

 

De toutes façons, il a déjà trouvé la parade : alors qu'hier une partie de la vieille classe politique se contorsionnait pour expliquer que "tout petits déjà, ils croyaient en Macron" (le pompon revient à Le Maire qui a clairement expliqué qu'il fallait aider le candidat qu'il rejetait il y a encore 3 semaines), Macron a dit que, finalement, les candidats à la députation qu'il investirait ne seraient pas obligés de quitter leur parti. Premier accroc dans les promesses qui ne seront pas tenues.

 

Stupidité française ! Le titre n'est pas trop fort. 5 ans après avoir élu un incapable, les Français ont donné blanc-seing à un arriviste dont le premier acte de président aura été de virer la Marseillaise pour la remplacer par l'hymne européen lors de son premier discours post-élection.

 

Tout est dit ! On en reprend pour 5 ans et je gage qu'il réussira à avoir sa majorité, les traitres ne manquant pas dans notre pays.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans France2017
commenter cet article

commentaires

lucien 09/05/2017 21:07

je pense que vous n'avez pas vraiment suivi la soirée électorale dimanche car il n'a pas du tout viré la marseillaise. Il a marché vers le podium avec l'hymne européen, pour un pro européen comme Macron, rien de scandaleux. A la fin de son discours, la marseillaise a bien été chantée. Vous polémiquez à tort, je trouve. Laissez au moins une chance à ce jeune président élu qui a une intelligence au dessus de la moyenne.

Dave 12/05/2017 18:48

Chantée par la foule , mais pas vraiment au programme !

Lui laisser une chance ? Quand je vois comment il commence par envoyer balader ceux qui ont trahi leur camp pour lui offrir ses services, je ne vois pas vraiment le "renouveau" politique.

Maintenant, j'attends de voir s'il appliquera les mesures de son programme, celles qui accentueront les lois qui ont fait descendre les gens dans la rue il y a moins de 18 mois.

Pour le reste, on jugera sur pièce, mais permettez moi d'être méfiant.

Greg 08/05/2017 18:44

"On en reprend pour 5 ans et je gage qu'il réussira à avoir sa majorité, les traitres ne manquant pas dans notre pays."

J'aimerai qu'ils forment enfin leur parti unique: LR, PS, UDI, En Marche.... pour clarifier leur bordel. Quant à Fenech et Morano... bah ils peuvent toujours se présenter en indépendant, ils auront peut-être m^me plus de chances que sous la désormais infâme étiquette LR.

lucien 13/05/2017 12:32

je vous permets d'être méfiant, je le suis aussi !

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo