Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2020 2 10 /11 /novembre /2020 09:18
La gauche peut-elle encore se regarder en face ?

La gauche n'a guère de morale, on le sait, mais les élections américaines sont une nouvelle preuve évidente qu'elle se fout également de la démocratie.

 

Entendons nous : à ce jour, les preuves d'une fraude massive ne sont pas encore établies, même si des témoins ont commencé à parler, après avoir prêté serment et même si les enquêtes ont été lancées dans plusieurs états.

 

Mais au lieu de se précipiter pour féliciter Biden, d'exiger le départ de Trump immédiatement (Scoop : il est président jusqu'en 2021), la gauche aurait mieux fait de jouer la prudence. Car si tout ce qui est en branle aux USA débouche sur le plus grand scandale politique des USA, ramenant le Watergate au simple rang de petite gaffe, comment pourra-t-elle se regarder dans la glace ?

 

Comment la gauche française, européenne, mondiale peut balayer d'un revers de mains les soupçons qui ont commencé à apparaître alors que l'élection n'était pas encore fini ? Elle savait pertinemment que l'annonce de la victoire de Biden n'était qu'un effet d'annonce destiné à intimider Trump. 

 

Comment la gauche, qui a présenté l'élection de 2016 sous influence russe, sans aucune preuve (tout comme le Brexit d'ailleurs), peut-elle fermer les yeux ou au minimum ne pas s'interroger sur les informations qui arrivent des USA ?

 

Pourquoi ? Parce que pour la gauche , tous les moyens sont bons pour gagner. Contrairement à ce que l'on croit, la gauche dispose d'énormes moyens financiers, elle contrôle la quasi totalité des médias, ses agents dans les réseaux sociaux surveillent et coupent les têtes qui dépassent. Un milliardaire comme Soros inonde des dizaines d'organisations "apolitiques" qui en fait le sont et imposent les idées d'extrême gauche dans les pays qu'elles infiltrent. 

 

La gauche entend imposer ses vues, sa vision de la société. Pour elle, une société doit être multiculturelle, anti-chrétienne et anti famille. Pour la gauche, la police ne doit pas être armée, les frontières doivent être ouvertes à tous, sans aucun contrôle, le commerce doit être totalement libéralisé. Qu'importe si cela engendre du chômage.

 

Le plus écoeurant dans tout cela est que la gauche se donne le visage de la bonté, bien relayée par ses médias aux ordres. Et la droite dans tout cela ? Quasiment partout, elle capitule et, comme la gauche , félicite Biden pour sa victoire. Là aussi, aucune prudence.

 

Qu'on se le dise, la droite française n'a pas soutenu Bush en 2004, n'a pas soutenu Mc Cain en 2008 - je me souviens de Juppé déclarant à la télévision "L'Europe et la France votent Obama" alors qu'un simple examen de son programme lui aurait montré qu'il était en totale opposition avec ses idées - , n'a pas soutenu Romney en 2012, n'a pas soutenu Trump en 2016 et 2020. La droite serait-elle aveugle à ce point ? Son refus de passer pour le "vilain" lui a fait perdre la présidentielle en 2012 et 2017. Et rien ne dit que 2022 sera une victoire de la droite. La seule "opposition" à Macron est Marine Le Pen, épouvantail bien pratique que le président français espère avoir à nouveau comme adversaire. Personne à droite n'ose dire qu'il faut  une vraie politique d'opposition, qu'il faut arrêter de caresser les électeurs de gauche dans le sens du poil. Ils s'en tapent.

 

Il faut de vrais médias de droite ! On voit que depuis que Disney a racheté la Fox, Fox News n'est plus une chaine ancrée à droite.

 

La gauche peut-elle se regarder dans la glace ? Apparemment oui ! Et c'est sans doute cela le plus grave.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
il faut arrêter de caresser les électeurs de gauche dans le sens du poil. Ils s'en tapent.
En effet il faudrait une personne homme ou femme qui ose dire comme Margareth Thatcher l'avait dite en ce qui concernait ces opposants..."C'est sans importance ce ne sont pas mes électeurs"
Quand la droite Française (et mème Americaine) prendra cette position elle appliquera sa politique sans se soucier d'être diaboliser.....Un jour peut-être..
Répondre