Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 06:35

Une fois de plus, pour les sondeurs et pour les médias, la messe est dite. Hollande va balayer Sarkozy et plutôt deux fois qu'une. La bave aux lèvres, toute la gauche, qu'elle soit médiatique, politique, syndicale, n'attend que le coup de sifflet final pour sonner la charge ! A 53/47 pour le président de Tulle, on peut penser que c'est effectivement plié. Et comme il refuse toujours le débat, donc la confrontation, les Français ne peuvent pas se rendre compte de la dangerosité de son projet.

 

Pourtant la droite est majoritaire dans ce pays. Elle dépasse de 5% les voix du total des gauches et l'élection de dimanche dernier montre clairement que la révolution conservatrice a toujours le vent en poupe chez nous. Mais cette droite, veut-elle vraiment la victoire de l'un des leurs ?

 

Il est clair que la balle est dans le camp des patriotes. Soit ils espèrent une hypothétique recomposition de la droite, mais qui se ferait forcément dans l'opposition avec un Hollande au pouvoir (et tous les risques que cela comporte), soit ils se mobilisent pour que cette droitisation de la vie politique se fasse avec Sarkozy au pouvoir. On a bien vu hier que le PS, après avoir critiqué le soutien du président aux policiers et à la présomption de légitime défense, a vu Hollande faire la même proposition. Le socialiste court aussi "ventre à terre" après les voix du FN. Bayrou ne s'en aperçoit-il pas ?

 

Je continue à penser que Marine Le Pen a tort d'espérer la victoire de Hollande car une partie de son électorat ne lui pardonnera pas. Et s'il y a implosion de l'UMP, que gagnera-t-on ? Le FN aura-t-il vraiment des députés aux législatives si la droite est encore plus divisée que maintenant ? Elle parie sur le fait que les membres de l'UMP la rejoindront. Mais doit-on vraiment rejoindre un parti qui vous insulte depuis 30 ans.

 

Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est que le FN pense encore et toujours gagner seul contre tous. Or, il a fallu une union RPR-UDF pour chasser la clique socialiste en 1986. Les centristes ne se reconnaissent pas en Hollande et savent que la politique qu'il mènera est la pire que l'on puisse mener pour la France, mais aussi pour l'Europe !

 

Quand à ceux qui estiment que le président doit envoyer des signaux forts à Marine Le Pen et non pas seulement à ses électeurs, qu'ils n'oublient pas que la démocratie médiatique n'existe pas. Regardez ce qui s'est passé avec Lucas. Pour un jeu de mot un peu bébête, mais bien moins brutal que de comparer Sarkozy à Pétain (ce qui est ironique quand on sait que le seul président pétainiste fut Mitterrand), le président a dû subir un déferlement médiatique une fois de plus sans précédent ! Sur le débat d'hier, il a encore dû passer plusieurs minutes à s'expliquer, s'excuser, tout cela au dépend de la vraie campagne.

 

La liberté d'expression recule de plus en plus. Eric Brunet dans un de ses articles a même dévoilé que certains à gauche blacklistes les journalistes de droite ! Il n'y en a déjà pas des masses, mais la purge annoncée par Hollande ne se fera pas qu'au niveau du sommet de l'état.

 

La droite l'emportera si elle oublie ses querelles. L'élection passée, il sera bien temps de voir pour les législatives. Annoncer des accords avant le deuxième tour, c'est donner immédiatement la clé de l'Elysée à Hollande. Car la presse aux ordres du PS se déchaînera ! Quand Sarkozy dit que Le Pen est compatible avec la République (ce qu'avait dit Duflot soit dit en passant), on le compare à Pétain. Imaginez ce qui se passera s'il dit "Je veux un accord avec le FN" !

 

De toutes façons, Marine Le Pen ne veut pas d'accord. Elle est aussi fautive que l'UMP dans cette histoire. Son attitude jusqu'au boutiste, son refus de reconnaître ne serait-ce qu'une qualité au président sortant, montre qu'elle n'est qu'une politicienne comme les autres.

 

En cas d'élection d'Hollande, les électeurs de droite s'en rappelleront.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Greg 29/04/2012 17:57


Yup excellent D.J. Bon je parle de faire pleurer les socialistes mais on est si proche de l'enfer que ça sent  le souffre.

David 29/04/2012 08:32


Excellent !!

D.J 29/04/2012 00:30



C'est de l'humour; mais c'est tellement vrai.


 


Nicolas Sarkozy, Queen Elizabeth, et Barak Obama meurent en même temps et se retrouvent en enfer.




A leur arrivée, ils repèrent un téléphone rouge et immédiatement demandent quelle en est l’utilité.


Le diable leur dit qu’il peut être utilisé pour appeler la terre dans des circonstances exceptionnelles.


Considérant tous les trois que les circonstances sont exceptionnelles car ils n’ont pas eu le temps de régler tous leurs problèmes, ils
décident de demander s’ils peuvent s’en servir.


Obama demande donc d’appeler les Etats-Unis, il parle pendant 5 minutes et le diable lui dit qu’il lui doit 1 million de dollars. Obama
fait un chèque. La Reine Elisabeth demande donc à son tour d’appeler l’Angleterre. Elle parle pendant 20 minutes et le diable lui demande 6 millions de livres. Elle paye.


Nicolas Sarkozy à son tour prend le téléphone, appelle la France et parle pendant 4 heures. A la fin de l’appel le diable lui dit qu’il
doit 5 euros.


Quand Obama entend cela il rentre dans une rage épouvantable et demande au diable pour quelle raison Sarkozy est il traité de manière
préférentielle.


Le diable sourit et lui dit que depuis que François Hollande est devenu président, la France est devenue un enfer et que c’est donc un
appel local.

Greg 28/04/2012 10:11


J'ai boycotté le premier tour et j'ai très envie de boycotter le deuxième car je pense qu'aucun candidat ne mérite qu'on se déplace pour lui.



Je n'aime pas Sarkozy et son ouverture à gauche; je n'aime pas Sarkozy et son manque total de conviction; je n'aime pas Sarkozy et son soutient à la Palestine et ses coups bas contre Netanyahu;
je n'aime pas Sarkozy et son soutient à Barack Obama pour les élections américaines; et... et je pourrais continuer ainsi de grossir la liste des choses que
je n'aime pas chez Sarkozy jusqu'au soir du 6 Mai .



J'ai très envie de boycotter le second tour des élections car je pense qu'aucun candidat ne mérite qu'on se déplace pour lui. Oui j'ai très envie, cependant j'ai encore plus envie de voir
Hollande et toute sa clique de dégénérés se planter lamentablement le soir du 6 Mai. Quelque soit le résultat je ne serai pas satisfait mais je ne supporterais pas que les socialistes le soient.


 


Ca me coutera beaucoup de voter pour Sarkozy mais faire pleurer un socialiste ça n'a pas de prix.

Anomalie 28/04/2012 04:22


Le jour où le FN réalisera son aggiornamento pour devenir un parti de droite populiste comme le Parti du Progrès norvégien, le Parti du Peuple danois, le PvdV hollandais, ou l'UDC suisse est
loin. Dans l'état actuel des choses, il emprunte certes à la rhétorique de la droite populiste (la conversion à la défense d'Israël en est l'un des symptômes) mais se retrouve plus proche des
formations nationalistes d'extrême droite du Jobbik hongrois ou des néofascistes italiens dont Marine Le Pen est devenue la coqueluche (Forza Nuova, anti-américain et antisémite, peut en
témoigner...)

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo