Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 10:17

desastre-Obama-448x293.gifL'attitude récente d'Obama à propos de la décapitation de James Foley , quand il repartit jouer au golf après 5 minutes d'un vague hommage ou sa façon honteuse de souffler sur les braises d'un fait divers tragique (la mort d'un jeune voyou par la police qui venait de commettre un braquage et d'agresser un policier) vient à point pour se rappeler que le président américain est un véritable désastre pour le monde libre.

 

Il y a 2 ans, Guy Millière avait déjà tiré la sonnette d'alarme avec son livre Le désastre Obama. Et le moins que l'on puisse dire c'est que tout ce qu'il a écrit dans cette ouvrage s'est réalisé, s'est amplifié.

 

Paru avant la Présidentielle américaine, l'auteur s'inquiétait de la possible ré-élection de celui qui, en 2008, s'était appuyé sur les organisations les plus à gauche de l'Amérique, avait fait jouer à fond l'anti-racisme et la diabolisation du camp adverse.

 

De manière prémonitoire, Guy Millière écrivait qu'Obama ferait exactement la même chose en 2012, qu'il attaquerait violemment les Tea Parties, qu'il se servirait du moindre fait divers "raciste" pour lyncher ses adversaires, qu'il s'appuierait sur les médias américains totalement dévoués à sa "cause" et qu'il pourrait bien rempiler pour un 2e mandat.

 

Mais pour parvenir à cette conclusion, il fait une analyse sans concession des quatre premières années d'Obama. Une analyse documentée !! Chaque fait énoncé s'appuie sur une source, dument notée en bas de page. On est loin des pamphlets anti-Bush qui se contentent de reprendre les lieux communs sans jamais rien citer.

 

Ainsi l'attitude actuelle d'Obama envers l'Irak , la Syrie , Israël ou le Moyen Orient se comprend parfaitement quand on regarde la première présidence. De 2008 à 2012, Obama n'a fait que des concessions à l'Islam radical, sabotant systématiquement tous les états "arabes" qui luttaient contre comme en Tunisie ou en Egypte. A l'inverse, il a , en retirant ls troupes d'Irak, laissé le champ libre à I'état islamiste du Levant. Arrivée d'une femme voilée dans l'organigramme de la Maison Blanche ou d'ex-frères musulmans, , discussions avec des Talibans "modérés" (sans doute ceux qui ne lapident leur femme qu'avec des petits cailloux), courbettes devant les monarques arabes les plus radicaux et lâchage progressif d'Israël, tout ceci s'est produit entre 2008 et 2012.

 

Guy Millière évoque également les multiples assaut contre le capitalisme (bien que les "amis" d'Obama se soient bien enrichis durant ces 4 ans), la multiplication des chômeurs, des pauvres, des assistés (qui votent pour qui leur envoie leur chèque en fin de mois), la création de poste de Tsars, personnages non élus mais disposant d'un pouvoir réel, les violations de la constitution, bref une destruction systématique de l'Amérique des pionniers avec la mise en place d'un "croony capitalism" !

 

Mais , bien éduqué par William Ayers, le salopard qui se fit prendre en photo s'essuyant les pieds sur un drapeau américain après le 11 septembre, Obama a agi de manière feutré, sans révolution voyante, mais en utilisant une évolution pas à pas. L'une des meilleures analogies que l'on pourrait trouver est l'ascension du Sénateur Palpatine dans la saga Star Wars qui, petit à petit, concentre les pouvoirs dans ses mains.

 

La première présidence Obama c'est la mise sous tutelle de la Nasa : exit la nouvelle course à la Lune et place aux recherches sur le "global warming".

 

C'est la mise sous tutelle de tout le secteur financier, c'est l'explosion des déficits, c'est l'afaiblissement de l'Amérique dans le monde.

 

Le désastre Obama était déjà palpable en 2012 ! Il le sera encore plus en 2016. Et il sera total en 2020 si Hillary Clinton prend la suite !!

 

Lire Le désastre Obama, ce n'est pas seulement disposer de dizaines de pages d'exemples de la nocivité d'Obama, c'est surtout comprendre à quel point les médias français vous mentent. A quel point ils vous ont menti en 2008 quand il présentait Obama comme l'ami de l'Europe, alors que depuis 6 ans, il s'en contrefout.

 

A l'heure de l'information globale et mondiale, on peut savoir.

 

On peut lire Le désastre Obama.

 

On peut ouvrir les yeux.

 

Les miens le sont depuis des lustres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

David 07/09/2014 23:07


Contrairement à ce que vous dites, Obama ne lutte pas contre les islamistes radicaux. Certes, un coup de ci de là, histoire de ne pas passer pour le dhimi de service, mais en règle générale, rien
à voir avec le travail de Bush.... Bien au contraire.

laurent 06/09/2014 22:25


http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/somalie-le-chef-des-islamistes-shebab-est-mort_1573515.html


contrairement à ce que vous
racontez, Obama lutte contre les islamistes radicaux

Greg 29/08/2014 19:49


 


En effet un livre qu'on ne peut que conseiller à tous ceux qui s'intéressent de prés ou de loin à ce qui se passe dans le monde. Il est important de comprendre les origines d'Obama pour saisir sa
politique. Il est important de connaître les monstres qui l'ont entouré et inspiré depuis sa naissance. En complément du livre de Guy Milière je conseil également de se jeter sur le documentaire
de Dinesh D'Souza : 2016: Obama's America.

pacoya 25/08/2014 23:57


Je n'ai pas lu ce livre, mais depuis le départ et l'euphorie collective pour quelqu'un qui n'avait fait preuve d'aucun courage, d'aucunes actions marquantes dans son parcours en disait déjà long
sur la supercherie du personnage. Bon maintenant, si les gens n'ont plus aucun sens critique et ne savent pas juger la vraie valeur des gens et des choses et se contentent de slogans, d'images
concensuelles qui les rassurent, c'est ça aussi le problème. Il y a toute une éducation à refaire. Personnellement, il y a un mystère que je ne comprends toujours pas, comment quelqu'un qui a
proné le changement tout au long de sa campagne et qui s'est fait élire sur ce slogan alors que la pire crise depuis 2008 est arrivée, n'a pas vu son image décribilisée du jour au lendemain. Le
rôle d'un homme politique ce n'est pas simplement de régler les problèmes, c'est aussi d'anticiper ceux qui sont en gestation et à défaut de les règler au moins de les prévenir. Et que je saches
en tant que Sénateur, il n'a rien fait pour prévenir ou même alerter de la crise, alors soit il ne savait pas, ce dont on doute fort, car tous les milieux financiers étaient au courant d'un
problème à venir, soit ils savaient et s'est fait opportunément élire en jouant sur l'ignorance et la crédulité des gens. Et ensuite les gens se plaignent qu'ils n'ont pas les hommes politiques
d'envergures. Ils en sont largement responsables eux aussi, si ils élisent des salauds.

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo