Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 06:49

En voulant instaurer des primaires, et en poussant les Républicains à faire de même, le PS s'est, mine de rien, tiré une sacrée balle dans le pied. Car si la stratégie du rassemblement avait marché en 2012, pour cette élection rien ne va plus !

 

On se rend compte que les primaires fabriquent surtout de l'aigreur et du ressentiment. Ainsi, chez les Républicains, dès que la justice et les médias ont commencé à lyncher Fillon, avec l'aide de l'Elysée et d'un cabinet noir qui, soi disant n'existe pas mais dont Hollande se vantait en 2014, on a vu une partie de ses "soutiens" se barrer à vitesse grand V et demander qu'un autre candidat soit désigné. Et comme par hasard cet autre candidat était Juppé, le grand perdant de la primaire.

 

Dans un sursaut d'honneur qu'on ne lui connaissait pas, Juppé n'a pas saisi la perche au vol, malgré des sondages qui, comme par hasard, le donnait gagnant. Mais cette fracture laissera des traces et Fillon, si il était élu, aura su garder, on l'espère, le nom de tous ces traitres qui ont déserté le navire à la première alerte.

 

A gauche, c'est Benoît Hamon qui a gagné la primaire et les candidats perdants s'étaient engagés par écrit à soutenir le vainqueur. Parmi eux, Valls ! Mais en refusant de parrainer Hamon puis en allant soutenir Macron, dans l'espoir d'un macaron évidemment, Valls se parjure. Et il n'est pas le seul : certains ministres PS se détournent d'Hamon pour aller soutenir l'illusionniste d'En Marche.

 

On pourrait penser qu'Hollande fustigerait ces traitres. Que nenni ! Et qui ne dit rien consent ! Ce qui est logique vu que Macron, qui se présente comme un homme neuf vu le conseiller d'Hollande puis l'un de ses ministres les plus puissants de 2012 à septembre 2016, soit la plus de 80% du quinquennat ! Hollande que l'on peut prendre pour un crétin fini n'en est pas moins un fin politicien. Sachant très bien qu'une nouvelle candidature est impossible, il pousse en coulisse son protégé et son cabinet - qui n'existe pas mais qui aligne quand même pas mal de coïncidences - se charge de flinguer Fillon. Ne reste plus qu'à faire monter le FN et le tour est joué ! D'un revers cuisant qui se profilait, la gauche peut sortir vainqueur dans 6 semaines ! Un sacré tour de force, sans doute inédit dans l'histoire de la Ve République.

 

En attendant, Macron continue à aligner les promesses intenables comme son service militaire d'un mois, coûteux et totalement inutile, sa volonté de gouverner selon les diktats de l'Europe que les gens ne veulent plus (impôts  à la source par exemple) et rivalise de politiquement correct, brossant tout le monde dans le sens du poil et faisant mine d'ignorer la situation actuelle. La tactique avait marché en 2012 (La crise ? Hollande disait qu'elle n'existait pas ! La menace islamiste sur la France ? Hollande parlait de pur fantasme sécuritaire ! ) et elle peut encore marcher en 2017.

 

Reste un espoir, que la macronite aigüe entretenue par les médias et l'Elysée soit une baudruche amenée à se dégonfler le jour du vote, comme pour le Brexit - qui ne devait pas passer - ou Trump - qui ne devait pas être élu. 

 

Mais plus le temps passe, moins j'ai d'espoir. J'ai plutôt la crainte que nous replongions pour 5 ans de socialisme "new look", même si l'attrape tout Macron ne pourra jamais avoir de majorité. Le pays serait alors vraiment ingouvernable et on se dirigerait tout droit vers une catastrophe majeure, à l'heure où le monde est de plus en plus dangereux.

 

J'ose juste espérer que les Français vont réfléchir un minimum, comprendre l'énormité de la manipulation et balancer le duo Macron/Le Pen aux poubelles de l'histoire ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michèle 31/03/2017 08:42

Ce serait bien un miracle. Le boycott de Fillon par les médias est insupportable, difficile d'imaginer que les gens puissent réaliser la manipulation. Il ne reste plus que la prière...

lucien 10/04/2017 13:43

je ne vois aucun boycott de Fillon dans les média. Hier, ils ont passé son meeting en direct sur les chaines de la TNT. Par contre, ses copains des républicains applaudissaient timidement. Il ne faut surtout pas renouveler ces primaires insensées. Quand on voit à quoi ces primaires aboutissent aux US, il ne fallait surtout pas imiter les américains sur ce point.

Dave 01/04/2017 07:42

Aux USA, ils ont bien réussi à faire élire Trump, refusant d'écouter CNN et consort. Un "miracle" est possible en France si, bien entendu, les Français font un minimum d'efforts.

Présentation

  • : La pensée néoconservatrice
  • La pensée néoconservatrice
  • : Néocon ? Of course, man !!
  • Contact

La liberté


"Que Règne la Liberté"
Georges W Bush


 

L'Iraq en Vérité


Lisez le Rapport
sur l'Irak du Blog Drzz
Plus de 150 articles
pour vous réinformer sur l'Irak !

La Vidéo