Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2021 6 11 /09 /septembre /2021 10:25
11 septembre, 20 ans mais l'occident a oublié...

Il y a 20 ans, le monde libre (re)découvrait le visage hideux de l'islamisme et de la terreur qui va avec. Al Quaïda assassinait des milliers de personnes à New York et à Washington dans une série d'attentats que l'on n'aurait pu croire sorti d'un scénariste de cinéma.

 

Et sans la courageuse intervention des passages du 4e avion, le bilan aurait encore pu être pire : près de 3000 morts, plus qu'à Pearl Harbor !

 

Il y a 20 ans, le monde libre était dirigé par un président courageux, fier et conscient de la mission  qui pesait sur ses épaules. Ridiculisé par une bonne partie de la classe politique, Georges W.Bush fut le seul à prendre réellement conscience qu'une nouvelle guerre avait été déclarée, qu'elle durerait des années voire des décennies. Rompant avec l'isolationnisme qui avait caractérisé sa campagne électorale, il se donna pour mission de démocratiser le Moyen Orient car , selon lui (et les néo conservateurs) seule la liberté pouvait assurer la sécurité du monde et que débarrasser la planète des Talibans , d'Al Quaïda et du terrorisme islamisme ne pouvaient que la rendre plus sûr. 

 

Il comparait cette "croisade sans limite" (le premier nom de l'opération avant que le politiquement correct ne lui impose de la rebaptiser Liberté immuable) à ce qui avait été fait de 41 à 45 quand le monde entier avait enfin compris que la sécurité mondiale serait impossible tant que le nazisme et l'impérialisme japonais seraient en place.

 

20 ans après, que reste-t-il du 11 septembre ? des complotistes qui continuent de nier les faits ? des abrutis qui veulent négocier avec des terroristes, croyant tel Daladier que la lâcheté évitera la guerre ? une administration US qui a évacué l'Afghanistan de manière stupide et sans aucun plan de rechange, replongeant ce pays dans la barbarie , l'obscurantisme et la brutalité ? 

 

20 ans, c'était hier et pourtant c'est si loin. Comme tous les évènements fondateurs de l'histoire, ils tendent à disparaître dans la mémoire collective et leurs leçons disparaissent également.

 

Faute d'une vraie volonté après 2008, la démocratisation du Moyen Orient est au point mort (même si Trump avait réussi à rapprocher Israël d'une partie des théocraties du Golfe) et rien n'indique que le 11 septembre restera unique.

 

Car après le 11 septembre, nous avons eu Bali , Madrid, Londres, Charlie Hebdo, le Bataclan, Nice... Mais les mêmes qui refusaient que l'on aille détruire l'islamisme continuent de se voiler la face. Ils ont trouvé de pratiques contre-feux : Zemmour, la droite, la "fachosphère"... 

 

Se rappeler du 11 septembre, c'est se rappeler que les victimes n'avaient rien demandé, ne torturaient personne, ne lapidaient pas les femmes, ne posaient pas des bombes dans des discothèques ou ne massacraient pas au fusil mitrailleur des spectateurs dans une salle de concert.

 

Le 11 septembre fut une déclaration de guerre. 20 ans après, j'ai l'amère sensation que nous l'avons perdue.

Partager cet article
Repost0
23 août 2021 1 23 /08 /août /2021 20:59
Afghanistan, l'erreur de l'occident que nous allons payer !

Petit retour en arrière, il y a 20 ans. L'Afghanistan est aux mains des Talibans, des illuminés islamistes (pléonasme) appliquant la sharia de la manière la plus radicale, lapidant les femmes, détruisant des trésors archéologiques inestimables et surtout laissant  prospérer sur leur sol Al Quaïda et Ben Laden.

 

La suite, on la connait. Certes aidés par l'Arabie Saoudite , mais bénéficiant donc de la protection des Talibans, Al Quaïda frappe l'Amérique, fait plusieurs milliers de victimes et oblige le président Bush à laisser de côté la doctrine isolationniste qu'il avait défendu lors de son élection. 

 

Lançant une offensive rapide sur le pays, et aidée par les forces de Massoud, assassiné par les Talibans 2 jours avant le 11 septembre, l'armée américaine va libérer Kaboul, chasser l'obscurantisme et lancer un processus démocratique qui, à terme, devait pacifier la région.

 

Deux ans plus tard, l'Irak de Saddam Hussein subira le même sort et achèvera la première partie du plan néoconservateur.

 

L'idée était de briser les racines du terrorisme à la source, de renforcer l'idéal démocratique, montrant donc que , oui, même les Musulmans pouvaient entrer dans le corps des nations.

 

Le souci c'est qu'après ce début "tonitruant", la machine va s'enrayer et les mandats de Bush vont s'achever sans que le travail soit mené à terme. La faute à une opinion mondiale, bien manipulée par la gauche, qui n'aura jamais compris que, oui, peut être que les peuples du Moyen Orient avaient aussi droit à une vie libre, mais aussi à des erreurs stratégiques. Ainsi, l'Amérique va laisser les Talibans se réfugier au Pakistan, ce même Pakistan qui jouera double jeu durant des années alors qu'il aurait fallu les pourchasser jusque là bas.

 

Autre erreur, donner trop de "créance" à la Libye ou la Syrie , des états là aussi "double jeu"  qui laisseront prospérer l'Etat islamique. Enfin, le politiquement correct aura empêché Bush de vraiment exécuter le plan initial. 

 

L'arrivée d'Obama mettra un terme à cela. Même s'il débarrassera le monde de Ben Laden, il va entamer le retrait de l'Irak, le faisant n'importe comment et laissant le champ libre à l'EI dans ce pays.  Il lancera surtout les funestes négociations avec les Talibans dit "modérés", une vaste blague !!

 

Donald Trump commettra le même type d'erreur en lâchant l'Afghanistan pour plaire à sa frange la plus isolationniste. Si j'ai apprécié la politique extérieure de Trump, notamment le fait de rapprocher Israël de ses voisins, retirer les troupes de ce pays était une erreur, d'autant plus que l'armée US savait bien que le job n'était pas fini. 

 

Et Joe Biden a parachevé cette erreur en abandonnant carrément le pays, les armes des bases US. Et malgré le fait que les Talibans approchaient de Kaboul, plutôt que de les bombarder - spoil, ces cons arriérés n'ont pas d'aviation - il les a donc laissé faire. 

 

Au final, l'Afghanistan est reparti 20 ans en arrière , le drapeau Taliban flotte à nouveau sur Kaboul, leur chef espère un califat mondial et tous les groupes terroristes du monde se mettent à rêver à nouveau, que cela soit le Hamas ou l'EI.

 

Et pourtant . Et pourtant ! Alors que le monde avait la chance de se débarrasser de ces fils de pute, par exemple, en vitrifiant leur montagne, l'occident l'a laissé passée. Par erreur stratégique, par volonté de ne pas froisser certains dictateurs, de ne pas froisser l'opinion publique, par lâcheté, par égoïsme...

 

On nous a dit "Oui, mais la guerre en Afghanistan a fait 2200 morts américains et le peuple US en avait ras le bol". Argument bidon : 2200 morts en 20 ans, comparons les au 2400 morts US du 6 juin 44 ! Oui, en une seule journée...

 

Bref, l'Occident s'est trompé. Quand Bush disait qu'il faudrait rester sans doute plusieurs décennies là bas, on s'est foutu de lui. Or, il avait raison. 20 ans, dont 10 où petit à petit l'Amérique a lâché prise, ce n'était pas assez.

 

Désormais , le monde libre est à nouveau face à la menace islamiste. Mais avec un danger supplémentaire : la Chine et la Russie soutiennent les Talibans et rêvent de mettre la main sur les ressources de la région. 

 

Bref, à cause d'Obama et de Biden, mais aussi de Trump, nous sommes à nouveau en danger !!

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2019 5 04 /10 /octobre /2019 19:11

Atroce coïncidence, mais alors que la bobosphère et le camp du bien s'acharnait sur Eric Zemmour, coupable d'avoir prononcé un discours bien senti à la convention de la droite, un policier converti à l'islam et bien radicalisé, a massacré 4 de ses collègues à la préfecture de Paris.

 

Mais le problème c'est Zemmour !!

 

Mickaël Harpon avait déjà été signalé en 2015 comme potentiellement dangereux, travaillait aux  renseignements et ne cachait apparemment pas ses idées. Le matin du drame, il avait acheté un couteau en céramique, sachant bien que ce type d'arme passe les contrôles des détecteurs de métaux. La préméditation était bien là.

 

Mais le problème , c'est Zemmour !!

 

Entre 2012 et 2015, 17 policiers avaient été reconnus comme radicalisé par leur hiérarchie, mais apparemment, ce n'était pas la peine de s'en inquiéter, vu que le vrai problème de ce pays, c'est Zemmour !!

 

Eric Zemmour critique l'islam, qui est une religion et non une race. Donc, l'incitation à la haine raciale n'a pas de sens. Il critique les musulmans radicalisés et les djihadistes. Là aussi, un musulman n'est pas une "race". Il y a des musulmans noirs, blancs, jaunes comme il y a des chrétiens noirs, blancs, jaunes ou des athées noirs, blancs, jaunes... Zemmour ne fait que mettre des mots sur un phénomène plus qu'inquiétant à savoir la présence dans notre pays d'individus qui mettent la religion au dessus des lois de la République, sont prêts à tuer en son nom , encouragés en cela par la quasi totalité de la gauche !! Et toute critique est interdite !! Critiquer l'islam, c'est être un "artisan de la haine". Par contre, on peut critiquer le christianisme, noyer des crucifix dans de l'urine au nom de l'art, incendier des églises, fermer les yeux sur les massacres de chrétiens en Afrique...

 

Voir un policier assassiner au nom de sa religion quatre de ses collègues fait froid dans le dos. Mais ce qui fait encore plus froid dans le dos, c'est bien de voir qu'une partie de la classe politique refuse l'évidence ! 

 

Oui, la France est la cible du djihad ! Oui, il existe en France des organisations qui veulent imposer un mode de vie incompatible avec la République ! Pour preuve, ces soi-disants groupes spontanés de femmes en burkini qui investissent les piscines et crient "On se baignera, malgré les racistes, on se baignera" !! En France, il est interdit d'aller en short à la piscine, pour des raisons évidentes d'hygiène, mais certaines féministes soutiennent leurs "copines" ostracisées ! On marche sur la tête ! 

 

Alors qu'en Iran, des femmes se battent (et se font battre) pour enlever leur voile, en France, des femmes trouvent normal de transgresser les lois, d'être soumises à l'homme, de cacher leur corps car elles inciteraient les hommes à les agresser...

 

Le problème n'est pas Zemmour, le problème c'est cette cécité française qui, depuis plus de 20 ans refusent de voir le danger d'une religion qui mélange société, politique et religieux. 

 

Mais non, le camp du bien vous traitera de facho, de nazi, de connard sans cervelle (dans le meilleur des cas). 

 

En attendant, ce soir, quatre hommes sont morts, leurs familles sont endeuillées parce que la République abdique jour après jour devant l'islam conquérant.

Partager cet article
Repost0
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 15:20

Je mets ce terme entre parenthèse car je ne souhaite pas mélanger Ligue du Nord, FN, néonazis allemand voire même Donald Trump. Mais il est clair que la droite qui n'accepte pas de compromis est en train de faire un retour sans précédent en Europe et au delà.

 

La raison ?

 

L'invasion migratoire dont on sait que les bons sentiments ne l'arrêteront pas en est la cause première. Les bonnes âmes ont beau nous faire croire que tous les migrants sont des agneaux lettrés prêt à s'intégrer, la réalité est tout autre.

 

Certains refusent la société occidentale et ne pensent qu'à transplanter la leur en Europe. Qu'importe qu'elle soit incompatible avec les droits de l'homme ! Qu'importe qu'elle rabaisse la femme au rang d'objet sexuel ! Qu'importe qu'elle bafoue nos plus élémentaires libertés, et ce avec la collaboration active de la gauche et même d'une partie de la droite. Ces bonnes âmes ne voient pas les viols en Allemagne, l'instauration de la charria dans le nord de la France ou en Angleterre et hurlent à l'islamophobie quand on ose critiquer cette religion.

 

D'autres importent carrément la guerre sur le sol occidental. On sait que parmi les réfugiés se cachent des loups bien entraînés, organisateurs d'attentats faisant des dizaines de morts et que nous ne combattons qu'à coup de bougies ou de peluches ! Comme on doit bien les faire rire avec nos bons sentiments, ceux qui ne rêvent que faire flotter le drapeau vert du califat sur toutes les capitales occidentales !

 

D'autres enfin viennent en Europe pour y trouver un hypothétique paradis, alors que des millions d'Européens sont sans emplois, certains vivant dans la rue dans des conditions incroyablement précaires. Ils viennent en Europe car les despotes , qu'ils ont parfois soutenu, ont ruiné leur pays. Et si parmi ces gens, quelques un veulent vraiment s'intégrer, la majorité cherchent des droits et non des devoirs.

 

Le souci est que le citoyen moyen (terme nullement péjoratif) n'en peut plus qu'on lui mente, n'en peut plus qu'on lui fasse croire que le "Refugees Welcome" est une chance pour lui. Il se voit pressé d'impôts, restreint dans ses libertés, prisonnier de syndicats dogmatiques qui prennent ses transports en otage, il attend des heures aux urgences d'hôpitaux, il voit ses écoles se fermer et sa vie devenir de moins en moins rose. On lui impose des normes écologiques intenables à si court terme tout en profitant pour augmenter son diesel. Alors comment pourrait-il penser que quelques millions de personnes étrangers à sa culture sont une "chance" ?

 

La victoire de la droite en Italie effraie le bobo qui va nous balancer le retour de la bête immonde avant de s'en retourner dans son quartier ultra-sécurisé où il peut refaire le monde avec ses amis tout aussi nantis.

 

L'Allemagne  a lancé un cinglant avertissement un cinglant avertissement à Merkel. L'Angleterre va se détacher de l'Europe, les Danois, les Polonais, les Autrichiens, les Américains veulent qu'on s'intéresse aussi et avant tout à eux.

 

Voilà pourquoi malgré les hurlement d'une gauche aux abois , le "populisme" a de beaux jours devant lui

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 15:21
Les femmes iraniennes ridiculisent les Femen

Il y a donc une façon pour les femmes de revendiquer leurs droits sans tomber dans la provocation ridicule et outrée des Femen.

 

Une façon bien plus courageuse que de montrer ses seins dans l'enceinte du Vatican !

 

Bien plus courageuse  vu que les femmes iraniennes qui ôtent leur voile pour manifester risquent bien plus qu'aller faire un petit tour au 20 heures de BFM !

 

Je ne sais pas si l'Iran sortira du cauchemar dans lequel il se débat depuis près de 40 ans , mais ce qui est certain, c'est que ces femmes, elles, veulent en sortir et donnent une leçon de courage à tous les Munichards de la planète, ceux qui pensent qu'on peut s'arranger avec une dictature islamiste, que les affaires sont les affaires ! 

 

Respect total à elles !!

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 09:51

Solère ou la trahison en marche.

Il a planté les Républicains pour Macron. C'est un choix et après tout, cela ne sera pas le premier (ni le dernier) à changer de camp. Mais quand  on accepte une questure à l'Assemblée Nationale au nom de "Je représente l'opposition" puis qu'on rejoint le camp de la majorité, on rend cette questure. Solère ne veut pas la rendre, il trahit donc ses "convictions" en sus de son camp.

 

Si c'est cela la politique autrement, franchement, on pouvait s'en passer.

 

Cachez cette croix que je ne saurais voir

Depuis quelques temps, les "athées" voudraient nous faire croire que la France n'a jamais été chrétienne. Ces intégristes modernes chassent donc tout ce qui rappelle le christianisme. Evidemment, ils n'attaquent pas les prières de rues dans le XVIIIe car il est plus dangereux de s'attaquer aux islamistes français qu'aux catholiques. Mais quand il s'agit de demander le retrait des crèches (qui existent dans l'espace public depuis des siècles) ou d'enlever la croix au dessus d'une statue de Jean Paul II ou même de la porte d'un cimetière, ils rappliquent ventre à terre et la bave aux lèvres.

 

C'est donc devenu une mode que de cracher sur le christianisme. Une mode facile et peu dangereuse, comme je l'ai dit. Et le pire c'est que ces clowns ne font même pas semblant d'être contre "toutes les religions". Pourquoi faire , après tout, vu que leurs relais médiatiques sont de tout coeur avec eux ! Et quand  ce ne sont pas les médias, les "people" prennent la suite. On se souvient tous de la phrase de Bergé qui espérait qu'une "bombe explose dans le cortège de la Manif pour tous". A l'époque, qui s'est élevé contre les propos de cette ordure pédophile ?

 

Que les athées intégristes se le disent : la France est un pays chrétien depuis le IIeme siècle et les premières grandes vagues de persécutions en Gaule. Ce ne sont pas des gens qui ont imposé la religion par la force, mais au contraire, qui sont morts pour elles. Que ceux qui ne  supportent pas les croix détournent le regard. Ou alors qu'ils soient honnêtes (rires) et s'attaquent vraiment à toute religion, y compris celle dont les représentants abattent toute une rédaction, coupable à ses yeux de blasphème !

 

Massacre dans une mosquée égyptienne 

Dans le même temps, je n'ai pas trop entendu ces "libres penseurs" s'insurger du massacre de plus de 300 personnes dans une mosquée égyptienne. Il est vrai que les auteurs de ce carnage sont eux mêmes musulmans, ce qui rend toujours très pudiques les médias. Pourtant, la cible n'a pas été choisie au hasard. La mosquée du Sinaï est fréquentée par les forces de police égyptienne. Or, le président Sissi lutte sans aucun répit contre l'Etat islamiste et il est hélas logique que les fascistes verts s'en prennent aux représentants des forces de l'ordre. La mosquée est également fréquentée par des Soufis, traitres et méritant la mort aux yeux de l'EI. Tout était donc réuni pour un carnage perpétré par des lopettes qui, n'osant pas affronter l'armée de face, s'en vont tuer leurs familles sans défense.

 

Si au moins ce massacre ouvrait les yeux sur d'autres en Egypte ! Dans le Sinaï d'autres Soufis mais aussi de nombreux Chrétiens ont été massacrés sans que cela n'émeuve grand monde. Même le pape François préfère condamner les vilains racistes qui rejettent les migrants que l'EI qui massacrent ses brebis à tour de bras. Jean Paul II et Benoît XVI avaient pris la mesure de la menace. François , au nom d'une doctrine incompréhensible, a choisi, comme la majorité des occidentaux de l'ignorer.

 

Esclavage musulman ? Cela dure depuis des siècles.

Le reportage choc sur CNN a eu le mérite de remettre les pendules à l'heure et de rappeler à un monde qui faisait semblant de ne pas le savoir que la traite négrière, pratiquée sans discontinuité depuis le 7eme siècle par les musulmans existait toujours. 

On a énormément écrit sur la traite négrière européenne, tâche noire sur l'histoire de notre continent et qui s'est étalé, grosso modo du XVe au XIXe siècle, avec des remises en cause de l'esclavage faites en Europe dès les années 1790. On a tellement écrit et disserté sur cette question que, encore maintenant, les blancs européens doivent battre leur coulpe et s'excuser encore et toujours de cette abomination. Ils l'ont déjà fait mainte et mainte fois, mais qu'importe. Dès que quelque chose ne va pas en Afrique ou dans les iles des Caraïbes, il faut rappeler au Blanc qu'il fut un esclavagiste. 

 

Mais qu'en est-il de la repentance musulmane sur la traite humaine ? Rien , nada, que dalle ! Non seulement, on ne regrette rien mais surtout on la continue. Le reportage de CNN montrait des migrants vendus comme des bêtes, mais qui a fait un reportage sur les femmes chrétiennes vendues comme esclaves sexuelles au Moyen Orient ?

 

Qui s'intéresse au sort de milliers de Philippins travaillant pour quasiment rien et privés de liberté dans les pays du Golfe ?

 

Qui sait que s'il n'y a quasiment pas d'hommes noirs au Moyen Orient, à la différence de l'Amérique ou des Caraïbes, c'est parce que les esclaves étaient castrés dès leur arrivée ?

 

Olivier Pétré-Grenouillau a été mis plus bas que terre quand il a évoqué la traite effectuée par les Musulmans. Le Monde a estimé qu'il détournait l'histoire, alors qu'il ne faisait que la mettre en lumière. Certains collectifs "droits de l'hommiste" l'ont traité de révisionniste ! 

 

Comme toujours, dès que l'on touche à l'Islam, la culture de l'excuse revient au galop. Si les droits de l'hommiste n'ont pas de mots assez durs pour qualifier la traite européenne, ils détournent pudiquement les yeux quand il s'agit de la traite musulmane. Le reportage de CNN a certes jeté un pavé dans la mare, mais la tiédeur des réactions montre bien l'embarras de nos élites, toujours très timorées quand il s'agit de critiquer les pays musulmans.

 

Qu'on se le dise : l'esclavage islamiste a encore des beaux jours devant lui.

 

Culture : pourquoi la Mini Super NES est un tel carton ?

 

Je vois qu'en un titre j'ai perdu une partie de mon auditoire ! Je parle en fait de l'idée géniale de Nintendo  de rééditer l'une de ses consoles les plus emblématiques, la Super Nintendo (appelée donc Super NES) dans un nouveau boitier, beaucoup plus petit, avec deux manettes, un cable HDMI et 22 jeux pré-installés. Lesquels ? Zelda link to the past, Donkey Kong Country,  Super Mario World, SuperMario Kart, Streefighter et j'en passe.

 

Ces jeux ont , pour certains, quasiment 30 ans. Ils sont en 2D, sont totalement dépassés technologiquement et n'ont donc rien à voir avec ce qui se fait maintenant.

 

Pourtant la Mini Super NES s'est mieux vendu que la Xbox One ! 

 

Pourquoi ?

 

Parce que la nostalgie fonctionne à plein. Ceux qui ont usé leurs yeux et leurs nuits sur Zelda ou Donkey Kong se sont rués sur cette réédition, même si leur vieille console fonctionnait encore. C'est le cas de votre serviteur qui n'a donc pas hésité à débourser 80 euros et quelques pour précommander la console. Et qui a fait découvrir  à ses enfants les plus jeunes les jeux de sa propre adolescence ! Et vu les chiffres, je ne suis pas le seul.

 

En 2016, Nintendo avait déjà réédité la Mini NES, mais avec des stocks moins importants. La console s'était retrouvée très vite en rupture et la firme s'est sans doute dit qu'il y avait un coup plus intéressant à faire commercialement plutôt que de créer un produit rare dont s'emparerait le marché noir et sur lequel elle ne toucherait de l'argent qu'au tout début.

 

Alors oui, il y a eu quelques critiques, notamment sur le fait que les jeux sont tous en anglais (Nintendo n'a sorti que deux versions : une en japonais et une en anglais, pour le reste du monde). Mais même là, des petits malins ont trouvé le moyen de rajouter des jeux (des Roms en fait, facilement trouvables sur Internet) dans la console.

 

Le dicton "C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs soupes" est toujours d'actualité, y compris dans le monde des pixels.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 06:50

Il y a encore quelques années, un attentat était un acte "exceptionnel" ! Il frappait l'imagination par son ampleur (le 11 septembre) , par son horreur (le massacre de Madrid en 2004) et sa brutalité aveugle.

 

Cela , c'était la vision qu'on en avait en Europe et en occident. Régulièrement, les grandes métropoles étaient touchées (Bali, Londres, Paris) mais le cas "exceptionnel" de ces attentats les rendaient quelque peu distants.

 

Pourtant dans le même temps, en Israël ou en Irak, ils étaient une constante, quelque chose d'hélas banal.

 

Depuis 3 ans, nous assistons à une accélération de cette histoire morbide. Les attentats et les meurtres islamistes se multiplient en occident. Les tactiques se diversifient (bombe, fusillade dans une salle de concert, égorgement, attaque au camion, à la hache...) et nous assistons, impuissants, à une banalisation de l'horreur.

 

Le meurtre de deux jeunes femmes à Marseille participe de ce fait. Avec en prime, les erreurs d'une justice qui relâche un homme 2 jours avant le meurtre alors qu'il avait été attrapé en train de commettre un vol, un clandestin déjà condamné 8 fois mais qui "vivait" toujours en France et qui pouvait donc, en tout impunité, se déplacer sur le territoire. 

 

Chaque jour ou presque, on nous apprend un nouvel acte d'un "déséquilibré" , une nouvelle agression où "il ne faut pas faire d'amalgames", une tentative ou un attentat où le politiquement correct refuse de tirer des conclusions claires.

 

L'occident est en guerre depuis des siècles avec l'Islam. Une guerre qui a commencé du vivant même de Mahomet quand celui ci a lancé ses troupes à la conquête du monde. Passé une période de repli, le monstre totalitaire a repris sa marche funèbre en avant et si le 11 septembre a constitué un point d'orgue, il n'était, hélas, qu'un prélude.

 

S'il est encore trop tôt pour parler d'attentat islamiste à Las Végas (même si le mode opératoire ressemble un peu au Bataclan, le profil du tueur ne colle pas avec un soldat de Daesh), il est indéniable qu'il n'y a plus de sanctuaire et que la meilleure défense consiste surtout à reprendre les territoires perdus, à ne plus accepter l'entrée massive de terroristes en puissance.

 

L'occident doit comprendre que dans cette guerre, nous serons perdants si nous persistons dans cet aveuglement, dans ce refus de voir d'où vient le mal. La fermeture des mosquées radicales, l'expulsion des imams dangereux, l'emprisonnement de tous les individus dangereux (La Guyane, ce n'est pas fait pour les chines), ll'interdiction par la force des prières de rues, le refus sans aucune concession de toutes tentatives d'islamisation de la vie publique (voile intégral, halal à la cantine, refus de certains de faire EPS ou sciences, agressions envers les femmes), cela doit être la constante et non plus l'exception !

 

Vous me dites "Et la liberté" ? Pas de liberté pour les assassins, les islamistes, ceux qui veulent imposer leur système rétrograde ! Que l'extrême gauche qui marche main dans la main avec les terroristes palestiniens aille se faire mettre ! Que les bisounours qui nous balancent des fleurs, des "Pray for machin", des appels à l'amour aillent se faire mettre ! Ils sont aussi coupables que ceux qui égorgent, mitraillent, posent des bombes ou incitent à la lapidation de celles qui osent mettre une jupe !

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 10:24

Ce 14 juillet à Nice, un individu a donc foncé avec un camion dans la foule sur la promenade, tuant 84 personnes avant d'être abattu par la police. 84 personnes innocentes venues voir les festivités de la fête nationale sont donc tombées au nom d'un djihad mené à la gloire d'un faux prophète.

 

Au delà des polémiques qui ne manqueront pas de survenir (quid du meurtrier ? de l'état d'urgence ? de la sécurisation des zones publiques...), on peut rapprocher ce meurtre de masse de celui perpétré à Bagdad il y a 10 jours et qui a fait près de 300 morts. Il est vrai qu'on n'en a moins parlé. Bagdad, c'est loin. 

 

Dans les 2 cas, les nazislamistes s'en prennent à des gens désarmés et sans défense. Les soi disant guerriers d'Allah montrent, s'il fallait s'en convaincre, leur lâcheté et leur volonté de faire des victimes sans prendre de risque.

 

Durant la période 2003-2011, en Irak, les "insurgés" attaquaient rarement l'armée américaine, préférant tirer sur des marchés à la roquette ou balancer des véhicules piégés sur des files d'attente.

 

A chaque fois que le monde civilisé a opposé un vrai front de résistance aux nazislamistes, que cela soit en 732 ou lors des reconquista, ceux-ci ont reculé.

 

Les #, les Je suis machin ne servent à rien. Ils n'ont pas empêché les morts du Bataclan, les meurtres d'un couple de policiers, le massacre à Nice. 

 

La source de ce mal se trouve dans quelque part dans les déserts lybiens, syriens, irakiens, dans la bande de Gaza, dans certaines mosquées radicales au Moyen Orient ou en Europe. Mais vu qu'il est désormais politiquement incorrect de désigner le mal qui frappe le monde depuis l'an 622, on devra s'habituer à vivre dans la terreur.

 

J'ai écrit il y a quelques jours que l'Euro avait été une sorte de parenthèse. Comme je regrette d'avoir raison !

Partager cet article
Repost0
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 07:17

Madrid 2004.

 

Londres 2005

 

Paris 2015

 

Bruxelles 2016

 

Une ville de plus, des morts supplémentaires, une guerre toujours en cours.

 

Mais des zones de non droit toujours sans contrôle en France, en Belgique, en Angleterre...

 

Mais des personnes qui "excusent" les djihadistes parce que trop pauvres, parce que pas assez intégrés, parce que victimes des vilains blancs racistes...

 

Mais des complotistes qui voient la main du Mossad et de la CIA partout...

 

Au final, des morts innocents, le sentiment d'impuissance et un cancer islamiste qui grandit, grandit, grandit..

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 16:05

A travers 2 exemples récents, on peut, une fois de plus, s'apercevoir que l'Europe s'islamise petit à petit pendant que nos dirigeants continuent au mieux à être aveugles au pire à être cyniques et nous prendre pour des naïfs.

 

Commençons par la France ! A Mante-la Jolie, un "collectif" dirigé par un homme exige des horaires séparés dans les piscines pour les femmes, surveillés par des maîtres-nageuses femmes afin que les "soeurs" qui aiment la natation puissent s'y adonner sans "mettre en péril leur pudeur". 

 

Au delà du délire communautariste, on peut voir une nouvelle façon de mettre la pression sur les élus puisque le collectif fait circuler une pétition , déjà signée par plus de 1000 personnes nous dit-on ! Pour le moment, le maire tient bon et renvoie ces amateurs d'apartheid sexuel dans leurs cordes, mais combien de temps ?

 

Car, mine de rien, on n'a pas vraiment entendu nos champions du monde de la laïcité, les Barroins et autres qui voulaient interdire les crèches dans les mairies sur cette affaire ! Inversons les rôles : si une organisation comme Civitas ou La Manif pour tous avaient fait pareil demande, on aurait eu droit aux gros titres, aux cris d'horreur des "laïcistes" estimant que la République est en danger.

 

On rappellera que Martine Aubry avait déjà accordé de tels passe-droits pour certaines piscines de Lille ! Il est vrai que la madonne des 35H trouve formidable la mixité ethnique et a tout fait pour la promouvoir, quitte à lui filer un bon coup de pouce. Après tout, un islamiste français ça vote !!

 

L'islamistation rampante de l'Europe passe par les détails : voiles par ci, horaires séparés par là. On teste la réaction de l'opinion et des politiques, puis on avance ses pions. Et si on ose critiquer, on tombe sous l'accusation de racisme.

 

Ajoutons, juste pour être clair, que le "collectif" estime ne pas faire dans le communautarisme. A l'en croire, il n'y a pas que les musulmanes qui veulent des horaires séparés ! A ce niveau de foutage de gueule, on se dit qu'il y a des coups de pied au cul qui se perdent !

 

L'autre exemple est évidemment à Cologne. Durant la nuit de la St Sylvestre, une bonne centaine d'agressions sexuelles ont eu lieu. L'information a mis plusieurs jours à parvenir en France. Il est vrai que les victimes féminines décrivaient tous des suspects d'origine nord africaine ou arabe. Or, depuis la mort tragique de ce petit garçon en Meditérannée, il est interdit de dire que les "migrants" puissent être autre chose que des prix Nobel fuyant la guerre. L'Allemagne qui a accueilli des dizaines de milliers de migrants se trouve face à des comportements indignes d'êtres civilisés. Ainsi, les témoignages des victimes décrivent bien plus que des viols mais de véritables chasses à la femme par des bandes organisées, des tournantes sauvages. Ceux qui ont un peu de mémoire se rappelleront cette journaliste agressée et violée par des dizaines d'hommes au Caire ! A l'époque France 3 avait tout fait pour minimiser l'affaire. 

 

Là aussi, les médias français ont été étonnamment discrets. Mais en Allemagne, certains politiques ont été encore plus loin dans le cynisme et la lacheté. Pour que cessent ces agressions, il faut, non pas punir les fautifs, mais que les femmes apprennent à ne pas "provoquer" les hommes. On se croirait revenu 40 ans en arrière, quand le viol n'était pas vraiment un crime, mais la conséquence de l'attitude aguicheuse des femmes.

 

On peut aussi s'étonner du manque de réaction des féministes et autre chiennes de garde sur cette affaire ! Gageons que si ces viols avaient eu lieu en pleine messe papale, on les auraient entendu vociférer durant des jours !

 

Lâcheté, cynisme, aveuglement de la part des élites pendant que les peuples européens subissent les conséquences de décisions prises sans aucun recul ! Le fait que certains pays accueillant des "migrants" soient obligés de leur expliquer comment on traite une femme en Europe en dit long !

 

Mais dormez tranquille , braves gens ! Ces horaires ou ces viols n'ont rien à voir avec le communautarisme ! Ce sont les élites qui vous le disent , bien protégées dans leur tour d'ivoire !

Partager cet article
Repost0